Alex D'Orio a enregistré son premier blanchissage de la saison, repoussant 29 tirs. Son vis-à-vis Daniel Moody a été beaucoup plus occupé, faisant face à 50 lancers.

Les Sags malmenés à Baie-Comeau

Les Saguenéens n’ont pas fait le poids face au Drakkar samedi au centre Henry-Leonard. Les meneurs de la Conférence Est se sont payés une partie de plaisir devant leurs partisans, l’emportant au compte de 5-0. Ils ont ainsi mérité une sixième victoire face à leurs rivaux du Saguenay, en sept affrontements depuis le début de la saison.

Le Drakkar a remporté les quatre affrontements entre les deux clubs devant ses partisans. L’écart aurait pu être encore plus grand pour les Sags qui ont été dominés 50-29 dans la colonne des tir. Littéralement bombardé par moment, Daniel Moody a sauvé les meubles à plusieurs occasions. C’était la première fois de la saison que les Sags accordaient plus de 50 lancers dans une rencontre. «Ils avaient perdu la veille contre Drummondville et sont sortis avec le couteau entre les dents. Ils étaient prêts et nous attendaient. On est conscients que c’est une équipe qui a beaucoup d’attaque. Quand tu joues contre une telle équipe, il faut que ta gestion de la rondelle soit parfaite et sans faute défensivement, ce qui n’a pas été le cas. On a donné trop de revirements et défensivement, on n’a pas été bons. Contre eux, ça ne pardonne pas. Le seul point positif, c’est notre gardien. Il a été très bon. Si ce n’était pas de lui, ça aurait possiblement été pire que 5-0», a analysé l’entraîneur-adjoint Claude Bouchard, rappelant qu’il s’agissait d’un troisième bon départ pour Moody depuis son acquisition au ballottage à la suite de la période des transactions. 

Les joueurs du Drakkar ont ouvert la machine à compter de la mi-période en première. Après quelques bons arrêts de Daniel Moody, Thomas Ethier a saisi le retour de Shawn Element pour donner les devants aux siens. Les locaux ont continué à obtenir les meilleures chances au deuxième engagement, dictant l’allure du jeu, dominant 19-3 dans les tirs. Les Sags ont fini par céder une deuxième fois, sur une superbe pièce individuelle de Yaroslav Alexeyev. Quelques minutes plus tard, Nathan Légaré en a ajouté une couche sur un tir imparable après un revirement causé par Ivan Chechovich. Légaré a ainsi enfilé l’aiguille pour une 37e fois cette saison, ce qui le place au 2e rang de la Ligue de hockey junior majeur du Québec à ce chapitre, deux buts derrière Samuel Asselin des Mooseheads d’Halifax. 

Les Sags ont pu débuter la troisième période en avantage numérique après une double-mineure d’Ethan Crossman, mais ils ont plutôt permis au Drakkar d’assurer leur mainmise sur la rencontre alors que Yaroslav Alexeyev a inscrit son deuxième de la rencontre en échappée. Les Nord-Côtiers pouvaient se concentrer à protéger le jeu blanc d’Alex D’Orio, ce qui a été fait sans trop de problèmes.  Ils en ont même ajouté un cinquième, gracieuseté du défenseur Pascal Corbeil, son premier de la saison. 

Les Sags reprendront le collier mercredi, à Rimouski. Ils tenteront de venger leur revers de 6-2 vendredi au centre Georges-Vézina. 

+
Pointes de plume

• Après avoir vaincu les Sags vendredi au centre Georges-Vézina, l’Océanic de Rimouski a remporté un neuvième match consécutif samedi 6-0 face aux Remparts de Québec, au Centre Videotron. Il s’agit de la cinquième plus longue séquence depuis que l’organisation est installée au Bas-Saint-Laurent, soit depuis 1995. 

• L’entraîneur-chef du Drakkar, Martin Bernard, a mis la main sur sa 250e victoire en carrière, lui qui a également dirigé les Tigres de Victoriaville et les Cataractes de Shawinigan. Pour la formation de la Côte-Nord, il s'agissait d'une 400e victoire à domicile. 

• Le défenseur Jérémy Diotte pourrait bien être suspendu pour un geste bizarre commis à l’endroit d’Ivan Checkhovich en troisième période. Après l’arrêt de jeu et que Checkovich se soit retrouvé étendu sur la patinoire, Diotte a semblé piler sur le dos de son adversaire de manière involontaire. Après révision, les officiels ont décidé de ne pas sévir pour ce geste, mais l’ont quand même envoyé au cachot pour rudesse. L'un des arbitres était tout près de la séquence. 

• Le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau assistait à la rencontre dans le cadre des célébrations du 50e anniversaire du circuit qu’il dirige depuis plus de 30 ans. Il a certainement été question des travaux de mises aux normes qui devront être réalisés au centre Henry-Leonard. Le maire Yves Montigny a affirmé récemment que la municipalité n'avait pas les moyens d'acquitter la facture de travaux et promettait de faire part de vive voix de ses préoccupations au commissaire lors de sa visite. 

• Le défenseur russe Artemi Kniazev n’a pas affronté le Drakkar. Il est encore incommodé par une légère blessure au poignet et les responsables médicaux n’ont pas pris de chances. Son état de santé sera réévalué en début de semaine, mais son absence ne devrait pas se prolonger.