Vladislav Kotkov a marqué deux buts rapides en première période, dont un sous l’oeil approbateur de son capitaine Rafaël Harvey-Pinard.

Les Sags livrent la marchandise

L’attente en valait la peine pour les partisans des Saguenéens. Devant la meilleure foule au centre Georges-Vézina pour un match de saison régulière depuis février 2012 dans le cadre de l’ouverture locale, les favoris de la foule ont remporté un premier match en temps réglementaire avec une victoire de 4-1 sur les Mooseheads d’Halifax, vendredi soir.

Les Chicoutimiens ont donc confirmé leur excellent début de saison après une récolte de sept points sur une possibilité de huit pour débuter la saison sur les patinoires adversaires. Avec la défaite de l’Océanic de Rimouski devant le Phoenix de Sherbrooke, les Sags et les Islanders de Charlottetown sont les deux dernières équipes sans défaite en temps réglementaire.

« Je suis content de la manière qu’on a sorti, honnêtement. Il y avait beaucoup de distractions et tu te demandes toujours comment ils vont sortir. Ils ont fait preuve de maturité. Ce sont de longues cérémonies, tu peux perdre le focus, mais ils ont vraiment bien réagi », a résumé l’entraîneur-chef Yanick Jean.

Les Sags ont probablement donné un avant-goût de la prochaine saison à leurs partisans lors de la période initiale, prenant les devants 3-0 sans avoir outrageusement dominé. Ils ont du même coup démontré que leur relance était impitoyable quand l’exécution était bien faite. «C’est quelque chose sur laquelle on essaie de mettre l’emphase. L’exécution cette semaine était un peu meilleure. Au fur et à mesure que les semaines vont avancer, il faut que ça s’améliore», d’indiquer le pilote des Bleus, très satisfait de quatre des cinq performances de ses troupiers en ce début de saison.

Samuel Houde a redirigé le tir de William Dufour derrière Cole McLaren pour faire 3-0 Sags en première période.

Le premier but peut facilement servir d’exemple sur la redoutable contre-attaque. À son premier match de la saison, Vladislav Kotkov a été le premier à soulever la foule à mi-chemin en première période quand il a récupéré une rondelle libre sur une descente à trois contre deux. Quelques minutes auparavant, lors d’un avantage numérique des Mooseheads, Alexis Shank a sorti la jambière pour priver les visiteurs d’un but quasi certain. L’attaquant russe a ensuite profité des talents de passeur de son compagnon de trio Hendrix Lapierre pour inscrire son deuxième but du match. Les Sags ont d’abord créé un revirement en territoire offensif et Kotkov n’a eu qu’à rediriger la rondelle derrière Cole McLaren. «Il en a marqué quasiment 40 (34) l’année dernière. Je ne suis pas surpris du tout. Je suis content de son implication, de la manière qu’il a travaillé et qu’il bouge ses pieds», a noté Yanick Jean sur la première sortie du numéro 23.

Les locaux ont ensuite marqué en avantage numérique, mais d’une manière plutôt inhabituelle. En entrée de zone, William Dufour a envoyé la rondelle au filet et Samuel Houde l’a fait dévier pour placer les siens en contrôle de la situation.

Une autre contre-attaque a mené au quatrième but des Sags à mi-chemin en deuxième période. À son tour, Justin Ducharme a sorti ses habiletés de passeur et Christophe Farmer en a profité pour inscrire son deuxième de la saison.

L’attaquant recrue Zack Jones a finalement privé Alexis Shank d’un blanchissage en milieu de troisième, en redirigeant la passe de Raphaël Lavoie dans le fond du but lors du cinquième avantage numérique des Mooseheads. Sinon, les locaux ont été impeccables à préserver leur priorité, ne permettant que cinq autres tirs.

À son premier match de la saison, Vladislav Kotkov a marqué deux fois et a eu plusieurs autres occasions de compléter son tour du chapeau.

Plusieurs identifiaient la défensive comme le point faible des Sags en début de saison. En cinq rencontres, toutes avec Alexis Shank devant le filet, ils n’ont permis que 12 buts, ce qui les place parmi les plus efficaces de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. «Il faut jouer en unités de cinq et quand on le fait bien, on défend, on récupère les rondelles et on est capables d’aller attaquer. On l’a dit, ce n’est pas seulement nos défenseurs, c’est tout le monde. Peu importe le talent qu’on a, on veut que tout le monde s’implique défensivement. Quand tu le fais, automatiquement, des bonnes choses t’arrivent offensivement. Quand on fait des erreurs, on a un bon gardien, de faire valoir Yanick Jean. On le sait quand ça commence qu’il va être comme ça. Il n’en a pas de contre-performance. Il est de même soir après soir.»

Les Sags seront de nouveau à domicile samedi après-midi. Ils recevront pour l’occasion la visite des Eagles du Cap-Breton qui connaissent également un excellent début de saison. Vendredi soir, ils ont remporté une cinquième victoire en six sorties, 7-2 face au Drakkar, à Baie-Comeau.

Le nouveau capitaine des Saguenéens, le Jonquiérois Rafaël Harvey-Pinard, a reçu les applaudissements les plus nourris de la part des partisans.

POINTES DE PLUME

• Le magazine spécialisé The Hockey News a réalisé un très intéressant décompte des joueurs de toutes les équipes de la Ligue canadienne ayant évolué dans la Ligue nationale. Sans surprise, les dominants Knights de London arrivent loin devant avec 12 034 rencontres pour les anciens. Les Rockets de Kelowna (9129 matchs) et les Rangers de Kitchener (7875 matchs) complètent le podium. Les Wildcats de Moncton arrivent au 11e échelon avec 5420 matchs, le meilleur total pour les formations de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Les Saguenéens pointent pour leur part au 46e rang avec 1676 parties dans la LNH. 

• L’ancien adjoint des Sags lors de la saison 2011-2012, Mario Durocher, a dirigé un 1000e match en carrière jeudi soir. L’actuel entraîneur-chef du Titan est devenu le quatrième de l’histoire à atteindre ce plateau, après le Chicoutimien Richard Martel (1171), Guy Chouinard et Réal Paiement, qui a également dirigé les Sags de 1995 à 1997. Le Titan s’est toutefois incliné 3-1 devant les Remparts de Québec. 

• Blessé au bas du corps, le vétéran gardien Alexis Gravel n’était pas devant le filet des Mooseheads.

• Les applaudissements les plus nourris ont été réservés à Hendrix Lapierre ainsi qu’au nouveau capitaine de l’équipe, Rafaël Harvey-Pinard qui a eu le privilège d’être le dernier joueur présenté à la foule. 

• L’athlète en fauteuil roulant Samuel Larouche a eu l’honneur d’effectuer la mise en jeu protocolaire pour cette première partie locale. Le Saguenéen est champion canadien de para-athlétisme au 200 mètres et 400 mètres en catégorie T43-51, détenant également les deux records nationaux sur ces distances. 

• L’attaquant du Phoenix de Sherbrooke Alex-Olivier Voyer, dont le père Luc est originaire de Jonquière, connaît tout un début de saison. Il a marqué son 5e et 6e but de la saison dans une victoire des Sherbrookois 5-3 face à l’Océanic à Rimouski, organisation qui l’avait sélectionné en première ronde en 2015. Voyer a également marqué deux buts gagnants en prolongation. 

La saison locale des Sags a enfin pu commencer, vendredi soir, devant de nombreux partisans... et au grand plaisir de Sago