Lors de la visite de l’Armada à Chicoutimi, le 9 décembre, les Saguenéens avaient savouré une victoire de 6-4.

Les Sags face à deux gros tests

Les Saguenéens sauront assez vite s’ils ont abusé des bonnes choses lors des festivités du Nouvel An. Jeudi et vendredi, ils affrontent respectivement l’Armada de Blainville-Boisbriand et les Tigres de Victoriaville, deux équipes pressenties pour être des puissances de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) en deuxième moitié de saison.

Avant les matchs de jeudi, l’Armada logeait au deuxième rang du classement général, à un point des Mooseheads de Halifax, mais avec quatre matchs en main sur la formation néo-écossaise. L’ajout de Drake Batherson, des Screaming Eagles du Cap-Breton, au terme du Championnat mondial de hockey junior, viendra renforcer une attaque déjà bien nantie. D’ailleurs, l’attaquant Alex Barré-Boulet trône au sommet des meilleurs pointeurs de la LHJMQ.

De leur côté, les Tigres n’ont laissé aucun doute quant à leurs intentions d’ici la fin de la saison. Le directeur général Keven Cloutier a ajouté le gardien de 20 ans Étienne Montpetit et l’attaquant Simon Lafrance, des Foreurs de Val-d’Or, mardi. Même si Maxime Comtois (Canada) et Vitalii Abramov (Russie) sont toujours au Championnat mondial de hockey junior, les Félins voudront certainement montrer qu’ils ont du mordant devant leurs partisans.

Le premier départ d’Étienne Montpetit devrait avoir lieu vendredi, face aux Sags.

« Ce sont de bons défis devant nous, a reconnu l’entraîneur et directeur général Yanick Jean. On l’a vu avec les dernières transactions, ce sont des équipes qui y vont “all in”. »

Jean va confier la défense du filet à Zachary Bouthillier, jeudi, face à l’Armada. Alexis Shank sera d’office à Victoriaville, vendredi. Le défi s’annonce intéressant pour Bouthillier qui, sans nécessairement récolter les fruits de son travail en ajoutant des victoires à sa fiche, joue mieux dernièrement. L’Armada affiche la deuxième meilleure production offensive du circuit Courteau avec 144 buts marqués.

À titre comparatif, les Saguenéens ont fait mouche à 119 reprises depuis le début de la saison. « C’est la meilleure équipe de la LHJMQ, a rappelé Yanick Jean en parlant de l’Armada. On les a battus la dernière fois ici (victoire de 6-4 le 9 décembre). Je ne sais pas s’ils nous avaient pris à la légère, mais c’est certain qu’ils vont nous attendre de pied ferme. »

L’après-Galipeau

Le match de jeudi sera le premier depuis l’échange qui a fait passer le capitaine Olivier Galipeau au Titan d’Acadie-Bathurst. Ça peut sembler anodin puisqu’il s’agit d’un seul joueur en moins, mais considérant l’utilisation du défenseur lorsqu’il était à Chicoutimi, son départ laisse un trou évident au sein de la brigade défensive.

« En tant qu’entraîneurs, notre rôle est d’aider tout le monde à prendre sa place et à ajuster son rôle, a avancé Yanick Jean. Je m’attends à ce que ça dure quelques rencontres. C’est à tout le monde d’en faire un peu plus et de bien faire les petits détails, un peu mieux chaque fois. »


C’est à tout le monde d’en faire un peu plus et de bien faire les petits détails, un peu mieux chaque fois.
Yanick Jean

Pointes de plume

• Les Saguenéens vont ajouter le défenseur de 20 ans Stephen Templeton à leur formation. Ce dernier a été libéré par les Bulldogs de Hamilton, dans la Ligue de l’Ontario, en raison d’un surplus de joueurs de 20 ans. Fait à noter, le natif de Waterdown a remporté la Coupe Memorial en 2015 avec les Generals d’Oshawa. Templeton, un patineur de 6’2’’ et 190 livres, totalise 181 matchs en carrière dans la Ligue de l’Ontario, dont 18 en séries éliminatoires. Il a récolté 19 points, dont quatre buts...

• Les dirigeants de la Ligue de hockey junior majeur du Québec sont pour le moins prévoyants. En raison de la tempête de neige qui risque de perturber sérieusement le Québec et les provinces de l’Atlantique jeudi, le match entre les Wildcats de Moncton et les Screaming Eagles du Cap-Breton a été devancé à mercredi soir. Le Cap-Breton l’a facilement emporté 8-2 devant ses partisans...

• Le Titan d’Acadie-Bathurst a poursuivi son magasinage intensif en faisant l’acquisition de l’attaquant Samuel Asselin des Cataractes de Shawinigan, en retour du jeune défenseur de 16 ans Olivier Desroches, d’un choix de cinquième ronde en 2019 et d’une sélection de troisième tour en 2020. Certains gérants d’estrade parlaient de Desroches comme éventuelle compensation dans l’échange d’Olivier Galipeau. Une affaire de réglée...

• Parlant du Titan, il n’a plus un seul choix dans les quatre premières rondes au prochain repêchage, du moins en date d’aujourd’hui. Au repêchage de 2019, Bathurst devrait parler une première fois au quatrième tour seulement. Ceci dit, la situation pourrait changer d’ici là, mais ça donne quand même une petite idée...

• Les Saguenéens ont repris l’entraînement depuis mardi et quelques jeunes joueurs sont toujours à l’essai. L’attaquant Christophe Farmer, ainsi que les défenseurs Michael Pellerin, Xavier Parenteau et Evan White demeurent dans l’entourage de l’équipe. Dans le dernier cas de White, il a été acquis du Titan contre un choix de 10e ronde. Il est en période d’évaluation jusqu’à la période de transactions, le 6 janvier...