Raphaël Lavoie a maintenant marqué 20 fois en 25 matchs depuis son arrivée avec les Sags.

Les Sags encore parfaits face au Drakkar

Neuf en neuf ! Les Saguenéens de Chicoutimi ne sont plus qu’à une victoire d’un parcours parfait face à leurs rivaux du Drakkar de Baie-Comeau. Ils ont remporté mercredi leur neuvième match en autant d’affrontements face à la formation de la Côte-Nord, au compte de 5-0, devant 3125 spectateurs au centre Georges-Vézina.

Avec 20 arrêts, Anthony Pagliarulo a également enregistré son premier jeu blanc dans l’uniforme des Sags. Il a remporté ses trois derniers départs, ne cédant que deux fois. «Honnêtement, ça été un bon match pour lui. Il faut lui donner le crédit. Il a eu quelques départs difficiles, mais est solide depuis quelques matchs. Il se comporte comme un gars mature de 19 ans qui n’a pas eu peur de dire qu’il devait faire mieux. Il s’est organisé pour faire mieux et il a pris contrôle de la situation. Je suis très content et très fier de lui de la manière qu’il a répondu», a exprimé l’entraîneur-chef Yanick Jean dans son point de presse après cette sixième victoire de suite de ses troupiers.

Dans l’ensemble, à l’exception de quelques minutes en début de deuxième période, les incursions sérieuses des visiteurs en territoire adverse ont été plutôt rares. « C’est la manière de jouer si tu veux avoir du succès en séries éliminatoires, a laissé tomber l’entraîneur-chef Yanick Jean.

« On l’a dit qu’on n’a pas besoin de tricher pour générer des chances de marquer. On va en avoir si on joue bien défensivement et hermétiquement. On en a la preuve », a-t-il poursuivi, prenant la balle au bond lorsqu’il a été question de l’efficacité du quatrième trio qui s’est mis en évidence face au Drakkar.

Les Sags sont demeurés parfaits face au Drakkar mercredi avec une neuvième victoire en autant d’affrontements.

« Des gars comme (Michael) Pellerin et (Hugo) Savinsky qui ne disent pas un mot, qui jouent à l’avant en raison du nombre de blessés et qui font un tel travail aussi efficace. Ça se compte en termes de minutes, ils ont dû passer 80 % du temps en zone adverse. Ils font preuve d’une maturité incroyable. Ils montrent du leadership et s’oublient pour l’équipe. C’est ce qu’on a besoin de voir à l’approche des séries », a-t-il souligné, parlant également de Samuel Houde, qui a décidé de jouer malgré la grippe. Il a du même souffle réitéré l’importance de la gestion des effectifs dans le dernier droit de la saison régulière, avec le retour de plusieurs blessés.

À son premier départ en carrière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), le gardien du Drakkar, Justin Bourque, a été testé d’entrée de jeu. Le choix de quatrième ronde a notamment réalisé un superbe arrêt de la jambière pour garder le pointage intact. Les Sags ont tout de même ouvert le pointage quelques minutes plus tard, sur le 37e but de la saison de Raphaël Lavoie, qui a ainsi prolongé sa séquence avec au moins un point à 17 rencontres. Le franc-tireur a habilement déjoué le défenseur, qui s’était couché pour couper la passe avant de loger la rondelle dans la partie supérieure du côté de la mitaine.

Lavoie a de nouveau touché la cible quelques minutes plus tard lors d’un avantage numérique, ce qui permettait aux Chicoutimiens de marquer dans un 12e match de suite en supériorité numérique. Il s’agissait également de son 20e but avec les Sags, en 25 rencontres.

Les Sags ont semblé lever quelque peu le pied en début de deuxième période et les visiteurs ont connu leurs meilleurs moments offensifs. Anthony Pagliarulo a fermé la porte, dont une fois de la mitaine pour stopper un plomb de Raivis Kristians Ansons. Les locaux ont repris du poil de la bête et ce fut au tour de Justin Bourque de se mettre en évidence, privant notamment en toute fin de période Lavoie de son tour du chapeau, encore une fois de la jambière.

Les Sags ont frappé dès la huitième seconde en troisième quand Tristan Pelletier a habilement redirigé la passe d’Artemi Kniazev dans le fond du but sans que Bourque ait le temps de réagir. Ce coussin a été amplement suffisant pour les Chicoutimiens, qui n’ont permis que cinq tirs à leurs adversaires en troisième. Pelletier en a ajouté une couche quand son tir a dévié avant de rebondir dans le fond du filet. Le numéro 13 a marqué deux fois en 9min06, lui qui en avait neuf cette saison avant cette séquence. Avec moins de cinq minutes à faire, Christophe Farmer a atteint le plateau des 15 buts sur un retour avec un demi-tour très habile.

Les Sags auront l’occasion de conclure lors du dixième match de la saison face au Drakkar, dimanche à Baie-Comeau. D’ici là, ils accueilleront les Tigres de Victoriaville vendredi soir au centre Georges-Vézina.

+

POINTES DE PLUME

• Le Covid-19 a des répercussions réelles sur deux équipes de la Ligue de l’Ouest, les Silvertips d’Everett et les Thunderbirds de Seattle. Le gouverneur de l’État de Washington aux États-Unis a annoncé mercredi l’interdiction de rassemblements de plus de 250 personnes. Les dirigeants des deux équipes vont se conformer à la directive et disputeront leurs deux prochains matchs locaux devant des gradins vides. « Nous prenons la sécurité de nos joueurs, nos officiels, notre personnel, nos partisans et tout le monde associé avec la Ligue de l’Ouest vraiment au sérieux. Nous allons prendre toutes les précautions nécessaires pour aider à contenir le virus », ont indiqué les deux organisations dans un communiqué conjoint. 

• Lentement, mais sûrement, l’infirmerie se vide chez les Sags. Les défenseurs Patrick Kyte et Félix-Antoine Drolet, ainsi que l’attaquant Justin Ducharme, ont tous effectué un retour au jeu mercredi. C’est ce qu’on appelle du renfort ! Le défenseur Karl Boudrias a raté ce neuvième rendez-vous face au Drakkar en raison d’une blessure mineure. Malade, Samuel Houde a tout de même pris part à la rencontre. 

• Les joueurs du Phoenix de Sherbrooke devront patienter encore un peu avant de célébrer leur conquête du trophée Jean-Rougeau comme champions de la saison régulière. Les Wildcats de Moncton ont conservé de minces espoirs avec une victoire de 3-0 contre les Eagles du Cap-Breton, mercredi. Plus important encore pour les Wildcats, ils ont conservé leur priorité de cinq points sur les Sags en tête de la conférence de l’Est, eux qui ont encore quatre rencontres à disputer d’ici la fin de la saison, contre cinq pour les Chicoutimiens. Les Wildcats ont du même coup égalé un record de la LHJMQ avec un 11e blanchissage cette saison. Le gardien saguenéen Olivier Rodrigue a pour sa part égalé le record de concession avec son 6e jeu blanc.