Le défenseur des Sags Jérémy Groleau, l’entraîneur-chef Yanick Jean, la propriétaire d’Intégral Subaru Chicoutimi, Lina Tremblay, le réalisateur Stéphane Paquin et le président Richard Létourneau ont participé à la première présentation du webdocumentaire sur le plus récent voyage de la formation chicoutimienne dans les Maritimes.

Les Sags en accès privilégié [VIDÉO]

Les Saguenéens ont ouvert leurs portes au réalisateur Stéphane Paquin lors de leur plus récent voyage dans les Maritimes. Le résultat final, le webdocumentaire Prenez la bonne direction avec les Sags, présenté vendredi matin au Théâtre Banque Nationale, est maintenant disponible sur toutes les plateformes de l’organisation chicoutimienne.

Le projet, qui a commencé à mijoter au printemps, a vu le jour grâce à un partenariat avec Intégral Subaru Chicoutimi. Le reportage, qui devait prendre la forme d’une publicité lors des premières discussions, a pris de l’ampleur, ce qui a finalement débouché sur un documentaire plus complet de 16 minutes.

Le réalisateur a pu profiter d’un accès privilégié, incluant le vestiaire, du départ jusqu’au retour, après trois victoires des Sags à Bathurst, Saint-Jean et Halifax. «J’avais du stock pas mal», admet Stéphane Paquin, rencontré avant le visionnement de vendredi matin.

«Je ne voulais pas faire un documentaire spécifiquement sur ce voyage-là. Je voulais montrer comment ça se passe vraiment sur la route. Dans le fond, ça pourrait être n’importe quel voyage, met-il en contexte. Les vrais fans vont triper, je crois. C’était avant tout pour leur faire plaisir et leur permettre de voir des choses auxquelles ils n’ont pas accès normalement.»

L’esprit d’équipe transpire tout au long du webdocumentaire qui, en plus des images, met en vedette des témoignages, allant des membres de l’organisation, des joueurs au chauffeur d’autobus Angelo Coudé, en passant par la thérapeute Vicky Teasdale-Dubé. «On en parle beaucoup. Ce n’est pas poussé parce que c’est vrai. Ça se sent. Ils ont vraiment du fun ensemble et il n’y a pas de clique», de raconter Stéphane Paquin qui baigne dans le monde du hockey depuis son plus jeune âge. Il a notamment occupé le poste de réalisateur des matchs des Canadiens au Réseau des sports, ce qui l’a amené à voyager avec les membres de l’organisation montréalaise.

«Je l’ai plus sentie [la chimie] au niveau junior. J’ai peut-être aussi eu un accès plus grand qu’avec les Canadiens, même si j’étais dans les mêmes avions et hôtels. C’est sûr que ça se ressemble un peu, mais c’est encore plus dans le junior. Dans le professionnel, c’est aussi plus un travail, même si c’est quand même tissé très serré. J’ai été impressionné également par le professionnalisme de l’organisation», fait valoir Stéphane Paquin qui a eu carte blanche également pour la réalisation, même s’il a pris soin de montrer le produit final à l’entraîneur-chef Yanick Jean afin d’être certain de ne pas dévoiler de secret d’équipe.

Vendredi soir, en quelques heures, plus de 3000 personnes avaient déjà visionné le webdocumentaire.

+

POINTES DE PLUME

• Les Sags accueillent le Phoenix de Sherbrooke samedi après-midi au centre Georges-Vézina. Remis d’une commotion cérébrale, Hendrix Lapierre devrait normalement effectuer un retour au jeu après avoir raté un peu plus de trois semaines. Après avoir rencontré un spécialiste cette semaine pour confirmer qu’il était apte à jouer, l’attaquant de 16 ans a patiné en solitaire vendredi après-midi alors que la plupart de ses coéquipiers profitaient d’une journée de congé après être revenus aux petites heures du matin de Baie-Comeau après un revers de 5-0 face au Drakkar. 

• La rencontre de samedi se déroulera sous la thématique du Spectacle aérien de Bagotville. Pour le souligner, deux CF-188 Hornet de l’Aviation royale canadienne survoleront l’arrondissement de Chicoutimi à basse altitude vers 16h07, heure prévue du début de la rencontre.