Alexis Shank a repoussé 26 tirs pour enregistrer sa première victoire de la saison, tout comme les Saguenéens.

Les Sags brisent la glace

Les Saguenenéens n’auront dû patienter qu’une semaine avant de savourer une première victoire de la saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. À leur troisième sortie, les Chicoutimiens ont brisé la glace, l’emportant 4-1 devant l’Armada, au centre d’excellence Rousseau Sport de Blainville-Broisbriand. La formation montréalaise a du même coup subi un premier revers, à son deuxième match.

« C’est le jour et la nuit avec la semaine dernière, a laissé tomber l’entraîneur-chef Yanick Jean à l’autre bout du fil après la rencontre. Notre implication, notre manière de jouer défensivement, on était alertes, on a mieux utilisé nos bâtons. Il y a plein de détails qui ont fait qu’on était meilleurs. »

Les trois buteurs des Sags, Christophe Farmer, Justin Ducharme et Artemi Kniazev, ont également cassé la glace, non seulement pour la saison, mais également avec la formation chicoutimienne. Les deux premiers, originaires de la région de Montréal, se produisaient devant parents et amis.

Farmer a d’abord profité du trafic pour surprendre le gardien Mikhail Denisov entre les jambières pour ouvrir le pointage. Quelques minutes plus tard, Hendrix Lapierre a causé un revirement en territoire adverse avant de servir une savante passe à Ducharme qui a complété. Puis, en tout début de deuxième lors d’un avantage numérique, le défenseur russe a surpris son compatriote Denisov pour son premier en carrière, chassant du même coup le gardien de l’Armada qui a cédé trois fois sur seulement sept tirs. Les locaux ont répliqué, par l’entremise de Peyton Hoyt qui a profité de l’excellent travail de Thomas Éthier. Quelques instants plus tard, Mathieu Desgagné croyait bien avoir redonné une priorité de trois buts aux siens, également avec son premier de la saison, mais après révision, demandée par les entraîneurs de l’Armada, il a été déterminé que Vladislav Kotkov était en position de hors-jeu en entrée de zone. Alexis Shank a fait le reste, repoussant 26 rondelles. Avec quatre secondes à faire, Justin Ducharme a complété la marque dans un filet désert.

« On a coupé de moitié les chances comparativement aux deux matchs de la fin de semaine dernière. Je pense que c’est très positif », de noter Yanick Jean qui a savouré sa première victoire de la saison plus rapidement que ses trois premiers départs de saison derrière le banc de l’équipe.

« La distraction, c’est de ne pas avoir l’exemple du résultat lorsque le processus est bon. On a l’exemple que lorsque le processus est bon, les résultats sont bons », de trancher l’entraîneur-chef, soulignant l’apport du défenseur Jérémy Groleau, qui a terminé à +3 à son premier match depuis son retour du camp des Devils avec un contrat en poche.

« Il est incroyable, de lancer le pilote des Bleus. Je dois lui lever mon chapeau. Normalement, les joueurs qui reviennent d’un camp professionnel ont besoin d’une période d’adaptation où c’est plus difficile. Il a été dominant physiquement. C’était probablement le meilleur joueur sur la glace. Quant à moi, je lui aurais donné la première étoile. »

Les Sags compléteront ce voyage samedi soir, à Gatineau, face aux Olympiques, qui ont été défaits pour une première fois vendredi, 3-2, par le Drakkar qui demeure parfait en quatre parties. Ce sera un premier match dans son patelin pour le premier choix au dernier repêchage, Hendrix Lapierre.

+

POINTES DE PLUME

• Les dirigeants de la LHJMQ ont dévoilé jeudi la première des équipes d’étoiles de l’histoire du circuit, dans le cadre du 50e anniversaire. Guy Lafleur et Mike Bossy dominent la cuvée initiale de 1969 à 1980 qui contient 23 joueurs et deux entraîneurs, dont l’ancien des Saguenéens Orval Tessier. Les formations ont été sélectionnées par un comité de 22 personnes qui inclut d’anciens joueurs, dirigeants, journalistes, statisticiens et recruteurs. À l’attaque, on retrouve également Pierre Larouche, André Savard, Jean-François Sauvé, Réal Cloutier, Jacques Jr. Locas, Jacques Richard, Denis Savard, Normand Dupont, Normand Aubin, Jacques Cossette et Richard Leduc, tandis que la défensive est composée de Raymond Bourque, Robert Picard, Pierre Lacroix, Gaston Therrien, Robert Murray, Kevin Lowe et David Ezard, alors que le trio de gardiens est formé de Jacques Cloutier, Tim Bernhardt et Richard Brodeur. Derrière le banc, Maurice Fillion accompagne Orval Tessier qui a dirigé les Sags de 1978 à 1980 après avoir remporté la coupe Memorial en 1972 avec les Royals de Cornwall. De quoi rappeler d’excellents souvenirs aux amateurs des premières heures. Première véritable vedette avec les Remparts, Lafleur est le seul joueur de l’histoire à avoir marqué 100 buts deux saisons consécutives, soit 103 en 1969-70, suivi d’une campagne de 130 buts et la coupe Memorial...

• Les joueurs et le personnel des Sags étaient accompagnés de cinq tartes aux bleuets dans l’autobus de l’équipe en direction de Blainville-Boisbriand. Cuites jeudi, les tartes ont été tirées au hasard parmi les spectateurs de la rencontre de vendredi. «Ce n’est pas une blague, nous avons convenu d’une entente avec l’organisation des Saguenéens de Chicoutimi. Ce n’est peut-être pas une transaction qui sera officialisée par la Ligue de hockey junior majeur du Québec, mais plutôt un petit présent pour nos partisans offert par les deux formations», a souligné l’Armada dans un communiqué...