À son deuxième départ consécutif, Zachary Bouthillier n'a pas obtenu de support offensif de la part de ses coéquipiers. Le gardien de 19 ans a fait face à 30 tirs dans le revers des siens 3-0 face à l'Armada.

Les Sags blanchis par l'Armada

Les joueurs des Saguenéens ont été très timides sur la patinoire du centre Rousseau sport de Blainville-Boisbriand samedi soir pour subir un sixième revers en sept rencontres. L’Armada est du même coup sorti victorieux du 500e match de son histoire par blanchissage, au compte de 3-0.

Dans l’ensemble, le gardien Gabriel Waked, qui a réalisé 22 arrêts, a eu la vie plutôt facile pour obtenir son premier jeu blanc en carrière, lui qui est débarqué avec l’Armada pour combler le départ de Mikhail Denisov, transigé plus tôt cette semaine à Saint-Jean. La chance la plus sérieuse a été obtenue par Justin Ducharme sur un retour en début de match, mais la rondelle a atterri sur l’intérieur du poteau pour rester à l’extérieur et Waked a finit par mettre la mitaine sur le disque. 

Quelques minutes plus tard, Joël Teasdale a également flirté avec le poteau, mais son tir a fait bouger les cordages derrière Zachary Bouthillier pour ouvrir le pointage. En début de deuxième, Samuel Houde a décoché un autre tir qui a frappé la tige et encore une fois, quelques instants plus tard, Simon Pinard a doublé l’avance des siens sur une descente à deux contre un. En troisième, avec cinq minutes à faire, à la suite d’un revirement des Sags en territoire offensif, les locaux ont encore profité d’un surnombre et Thomas Éthier a complété pour mettre le match hors de portée des Chicoutimens. 

«On n’a pas eu beaucoup de chances de marquer, a avoué l’entraîneur-chef Yanick Jean à l’autre bout du fil après la renconter. 

«Dans ce temps-là, il y en a qui doivent faire la différence. Certains essaie de le faire des fois, mais pas de la bonne manière du tout. Il faut le faire en unité de cinq. On choisit beaucoup de mauvais jeux ce qui fait en sorte qu’on essaie de sauver le monde trop souvent», a-t-il déploré, se montrant satisfait de l’effort et de la tenue des siens en situations défensives. 

«Je n’ai aucun problème avec l’effort. Je pense que nos deux premières lignes ont deux buts à cinq contre cinq dans nos sept derniers matchs. Tous nos buts viennent de Lavigne, Fortin et Ducharme. Un moment donné, il y a des gars qui doivent en donner beaucoup plus offensivement. Il y en a qui ont de la glace en fonction de ça, de rappeler Yanick Jean qui se promet d’avoir une petite discussion avec ses meneurs offensifs avant la rencontre de dimanche, à Shawinigan. 

«Ce n’est pas qu’ils n’essaient pas, mais pas de la bonne manière», a noté le pilote des Bleus. 

+
Pointes de plume

• Les Voltigeurs de Drummondville ont reçu un cadeau de Noël en novembre avec le retour de l'attaquant Maxime Comtois des Ducks d'Anaheim. Acquis dans une transaction des Tigres de Victoriaville pendant l'été, le choix de 2e ronde en 2017 a débuté la saison dans la Ligue nationale, obtenant sept points en dix matchs, mais a subi une blessure à la fin du mois octobre. Il avait été cédé à San Diego pour conditionnement le 12 novembre, mais en raison de l'entente entre la LNH et la Ligue canadienne de hockey, après 14 jours, il devait être rappelé par les Ducks ou cédé dans les rangs juniors et les dirigeants de la formation californienne ont choisi la deuxième option. Dans quelques semaines, il portera certainement le chandail du Canada lors du Championnat mondial junior. 

• L'ancien des Sags Antoine Roussel a été soulagé de 5000$ pour voir mordu le défenseur québécois des Sharks de San Jose Marc-Édouard Vlasic vendredi soir, dans la défaite des Canucks 4-0. L'événement est survenu en fin de troisième période. Le montant de l'amende a été versé au Fonds d'aide d'urgence des joueurs de la LNH. En 21 matchs avec sa nouvelle équipe de Vancouver, après six saisons avec les Stars de Dallas, Roussel montre une récolte de huit points en plus d'avoir passé 65 minutes au cachot.