Comme son collègue la veille, le portier des Sags, Zachary Bouthillier, a fait face à un feu nourri de 48 tirs par les Huskies, dimanche. Les Bleus ont ainsi encaissé un deuxième jeu blanc en autant de duels à l’Aréna Iamgold.

Les Sags blanchis deux fois en deux jours

Même s’ils ont offert une bien meilleure opposition que la veille, les Saguenéens de Chicoutimi ont subi un deuxième blanchissage de suite, dimanche, aux mains des Huskies de Rouyn-Noranda, qui se sont imposés 4-0 devant 2128 spectateurs réunis à l’Aréna Iamgold.

Mécontent de ses troupes samedi, l’entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean n’était guère plus satisfait du travail de ses protégés dimanche. « On a joué un peu mieux, mais pas assez. Je pense qu’il y en a qui se contente de très peu offensivement. Nos gardiens ont été très très bons dans les deux matchs. Mais à part ça, nos meilleurs ont été (Louis) Crevier à la défense et (Théo) Rochette à l’attaque », pointe le pilote des Bleus.

Certains joueurs devront faire un examen de conscience et prendre exemple sur l’adversaire. « Ce n’est pas le meilleur club de notre ligue pour rien. Ils n’ont perdu que cinq matchs en temps régulier. Ils sont vieux, ils sont structurés et ils travaillent. Quand tu mets tes bottes de travail soir après soir et qu’en plus, tu es talentueux, ça fait une équipe redoutable et c’est ça les Huskies », résume Yanick Jean.

Ce dernier déplore que certains joueurs aient préféré jouer individuel plutôt qu’en équipe. « Quand ils voient que ça ne marche pas, ils essaient de tout faire par eux-mêmes, d’essayer de sauver le monde en pensant qu’ils sont meilleurs plutôt que de bûcher et avancer en équipe. »

Gardiens bombardés

Même si le cerbère almatois Samuel Harvey a mérité la 2e étoile de la rencontre pour son 2e jeu blanc de la saison, le gardien des Saguenéens, Zachary Bouthillier, en aurait certainement mérité une, lui qui a fait face à 48 tirs (comme Alexis Shank samedi d’ailleurs), contre 26 pour Harvey (17 samedi pour Zachary Émond).

De fait, un peu comme la veille, les Huskies ont profité du premier vingt pour se forger une avance de deux buts rapides, le premier sur un tir d’Alex Beaucage partiellement bloqué par Bouthillier et le second, 14 secondes plus tard, par Samuel Naud. Dans ce dernier cas, Jesse Sutton a bien essayé de contrer Samuel Naud, mais le tir de ce dernier a fait son chemin entre le flanc gauche du cerbère des Sags et ses poteaux. Bouthillier a d’ailleurs été constamment sur le qui-vive, lui qui a fait face à 20 tirs contre seulement six pour son vis-à-vis en première.

Les protégés de Yanick Jean ont beaucoup mieux fait en deuxième, sans toutefois parvenir à capitaliser sur leurs chances, avec notamment quatre avantages numériques. Les locaux ont réussi à enfiler le seul but de la médiane par l’entremise du Jonquiérois Rafaël Harvey-Pinard (1re étoile). Presque à mi-chemin de la rencontre, le capitaine s’est échappé avec la rondelle dans un deux contre un pour déjouer Bouthillier sur un tir vif entre les jambières.

Avec un peu moins de deux minutes en début de troisième, les Huskies ont maintenu la pression à l’attaque. William Rouleau a marqué le 4e but des siens dans un filet ouvert. Bouthillier, qui venait d’effectuer coup sur coup deux arrêts à sa droite, n’a pas été en mesure de se relever à temps pour contrer le tir de Rouleau sur sa gauche. Les Bleus ne sont pas parvenus à profiter de trois autres jeux de puissance, mais à ce chapitre, les Huskies n’ont pas été plus opportunistes puisqu’ils n’ont pas marqué en quatre occasions.

Premiers au classement général, les Huskies ont donc signé une 27e victoire en 32 matchs cette saison, et une cinquième consécutive.

+

POINTES DE PLUME

• En action samedi, Ryan Smith et Mathieu Desgagné n’étaient pas en uniforme, dimanche soir. Jesse Sutton, qui était absent samedi en raison d’une gastro, était de retour au sein de l’alignement...

• Évidemment, le jeune défenseur Artemi Kniazev est absent, lui qui s’aligne avec la Russie pour le Défi mondial Junior A (moins de 20 ans) en cours en Alberta. Parmi ses compatriotes de la LHJMQ qui évoluent pour la Russie, on retrouve Mikhail Abramov et Egor Serdyuk (Victoriaville) et Yaroslav Likhachev (Gatineau)...

• D’ailleurs, dimanche, en ronde préliminaire, les Russes ont remporté leur premier match 5-3 contre la formation Canada-Est...

• Après trois matchs en trois jours en Abitibi, les Saguenéens rentrent au bercail avec un seul gain en poche, soit leur victoire de 3-2 contre les Foreurs de Val-d’Or vendredi...

• Le répit sera bref pour les Bleus qui accueilleront, dès mercredi, au Centre Georges-Vézina, les Cataractes de Shawinigan...