Les Saguenéens ont balayé les honneurs du programme double contre les Foreurs de Val-d’Or en l’emportant 4-3, dimanche.

Les Sags balaient les Foreurs

Les Saguenéens de Chicoutimi ont balayé les honneurs du programme double contre les Foreurs de Val-d’Or, dimanche, mais les visiteurs, blanchis 7-0 samedi, ont offert une bien meilleure opposition que la veille en s’inclinant 4-3 devant un peu plus de 2800 spectateurs.

Les protégés de l’entraîneur Yanick Jean ont fait face à des Foreurs beaucoup plus agressifs qui ont bataillé jusqu’à la toute dernière seconde de la rencontre. À sa première présence devant le filet chicoutimien, le nouveau gardien Daniel Moody a su fermer la porte, mais les Bleus ont eu chaud.

En point de presse, l’entraîneur Yanick Jean convient qu’il n’a pas été surpris de voir rebondir les Foreurs après une défaite de 7-0. « On s’attendait à ce que ce soit plus difficile (dimanche) et c’est ce qui s’est passé. Il n’y a pas eu de manque d’effort ni d’implication. Il y a eu beaucoup de chances de marquer, dont 16 pour nous en deuxième période. À un moment donné, ça revient de l’autre côté et on donne des chances de qualité. C’est normal. Donnons le crédit à Moody qui a connu un bon premier match avec nous. Il a fait de bons arrêts aux bons moments et c’est bon pour sa confiance », a commenté le pilote des Bleus, heureux de la prestation du gardien néo-brunswickois acquis au ballotage.

Vladislav Kotkov (23) a marqué son 20e but de la saison, dimanche, après avoir fait dévier un beau tir de Théo Rochette. Les Saguenéens ont balayé les honneurs du programme double contre les Foreurs de Val-d’Or en l’emportant 4-3, dimanche.

Yanick Jean a aussi rappelé « qu’il est extrêmement difficile, dans cette ligue, de gagner deux matchs en deux jours contre la même équipe ».

Brio des jeunes

Les Saguenéens ont été les premiers à s’inscrire au pointage, Vladislav Kotkov faisant dévier un beau tir du poignet de Théo Rochette. La jeune recrue des Sags, qui a mérité la 2e étoile du match, a récidivé dès le début de la deuxième avec un autre beau tir du poignet qui a pris de court le cerbère Mathieu Marquis avec à peine 38 secondes écoulées au tableau.

Les locaux ont d’ailleurs dominé la deuxième (20-9 dans les tirs). Peu avant la mi-chemin de la rencontre, les Saguenéens ont bourdonné dans la zone des Foreurs et ont pu creuser l’écart à 3-0 sur un tir de Jérémy Fortin. Mais les visiteurs n’ont pas raté leur chance de s’inscrire au pointage sur un tir de pénalité, Nicolas Ouellet a eu raison de Moody sur un tir dans le haut gauche du filet.

Gabriel Villeneuve a toutefois redonné une avance de trois buts aux locaux avec 6mn51 à faire sur des passes d’Hendrix Lapierre (1re étoile) et Rochette qui ont eu droit à de bons mots de Yanick Jean à leur égard. Mais les célébrations ont été de courte durée puisque Jérémie Biakabutuka a fait mouche 12 secondes plus tard pour réduire l’écart à 4-2.

Les Foreurs ont repris du poil de la bête en troisième, le rapide Yan Dion déjouant Moody à la faveur d’un avantage numérique, avec un peu plus de dix minutes à faire dans la rencontre. Avec une minute à faire, les Sags ont bien failli marquer dans un filet désert. Les visiteurs n’avaient pas dit leur dernier mot et le gardien des Sags a dû avoir des yeux tout le tour de la tête pour contrer leurs attaques autour de son filet jusqu’à ce que la sirène retentisse.

Yanick Jean ne se formalise pas trop du jeu de puissance des siens qui était en panne (0/5 dont un double avantage numérique de 31 secondes en deuxième). « On n’a pas joué sur les talons, mais de temps en temps, on a été un peu affamés offensivement et on a peut-être un peu triché pour générer des chances de marquer, mais ce sont des choses qui se corrigent. »

À son premier départ dans l’uniforme des Saguenéens, le gardien Daniel Moody a fait fort belle impression. Il a d’ailleurs eu son mot à dire dans la victoire de 4-3 des siens face aux Foreurs de Val-d’Or.

+

MOODY OFFRE UNE BONNE PREMIÈRE IMPRESSION

Obtenu au ballotage, l’ancien gardien des Voltigeurs de Drummondville, Daniel Moody, a fait belle impression avec une première prestation victorieuse dans l’uniforme des Saguenéens de Chicoutimi.

« Je voulais connaître un premier départ solide et je suis heureux du résultat. En première, nous avons eu un bon départ et tout le monde a travaillé fort. C’était mon premier match en presque un mois et je suis très content de la manière dont les choses se sont déroulées », a indiqué le nouveau venu qui a rapidement tissé de bons liens avec son collègue Alexis Shank. 

« Nous avons un bon groupe de joueurs et je suis très content d’être ici », ajoute celui qui est heureux de continuer à apprendre et qui compte continuer à travailler fort.

Rhéaume satisfait

Dans un autre ordre d’idées, l’entraîneur-chef des Foreurs, Pascal Rhéaume, était évidemment plus satisfait de la prestation de ses troupiers que la veille. 

« Notre avantage numérique a été excellent aujourd’hui et il nous a permis de marquer un but. On a vu de belles choses en fin de match et un peu plus d’agressivité. Ce qui a été difficile, c’est de s’ajuster à la grande glace, car nous ne sommes pas une équipe super rapide », a indiqué Rhéaume, qui était privé de son meilleur marqueur, Julien Tessier.

« C’est sûr que quand il te manque ton meilleur marqueur sur la première ligne, c’est un peu plus difficile. Ce que je retiens, c’est qu’on est sortis plus forts que samedi. On est jeune et on a beaucoup à apprendre et pour certains joueurs, c’était leur premier match sur une glace olympique », a-t-il conclu tout en donnant le crédit aux Saguenéens, « qui ont travaillé fort. C’est une belle équipe jeune qui patine. Ils connaissent leur glace. »