Alexis Shank a fait face à 31 tirs face aux Tigres contre 22 pour son vis-à-vis Tristan Côté-Cazenave.

Les Sags arrachent deux gros points à Victoriaville

Les joueurs des Saguenéens peuvent se compter chanceux d’avoir non seulement mis la main sur un, mais deux points face aux Tigres de Victoriaville samedi soir à l’aréna Gilbert-Perreault, avec une victoire de 4-3 en prolongation. Après une domination des locaux en temps réglementaire, Artemi Kniazev tranché le débat dans la dernière minute de temps supplémentaire à trois contre trois d'un tir parfait.

Les Sags ont du même coup remporté un cinquième match consécutif pour relancer plus que jamais leurs chances de terminer au quatrième rang de la conférence Est, ce qui leur permettrait ainsi de profiter de l'avantage de la patinoire au premier tour éliminatoire. «C’est un gros deux points. À ce temps-ci de l’année, on ne peut pas échapper ces matchs-là. On n’avait pas autant de joueurs qui avaient un bon match que jeudi face au Drakkar. On devait trouver un moyen et on a mélangé les combinaisons à maintes reprises en deuxième moitié», a indiqué l'entraîneur-chef Yanick Jean après la rencontre. 

Les Russes des Sags se sont illustrés sur la feuille de pointage lors de cette rencontre. En plus du but vainqueur de Kniazev, Vladislav Kotkov a touché la cible à deux occasions. Sur le filet gagnant, le défenseur de 17 ans a accepté la passe de Justin Ducharme près de la ligne bleue avant de déjouer un joueur des Tigres et envoyer la rondelle dans un tout petit trou au-dessus de l’épaule droite de Tristan Côté-Cazenave. 

La première moitié de la rencontre a été l’affaire des locaux, ce qui n’a pas empêché les Sags de prendre les devants, lors de leur seule incursion sérieuse en territoire adverse. Vladislav Kotkov a dégainé sur réception après une passe de Gabriel Villeneuve pour son 25e de la saison. Malgré plusieurs bonne chances des Tigres, ils ont été incapables de venir à bout d’Alexis Shank. 

Les Tigres ont poursuivi sur leur lancée au retour sur la patinoire pour la deuxième période qui n’a pas manqué d’action avec cinq buts. Samy Paré a d’abord créé l’égalité, suivi deux minutes plus tard par Egor Serdyuk lors d’un avantage numérique. Sur le huitième tir des siens à mi-chemin en deuxième, Vladislav Kotkov a fait bouger les cordages pour une deuxième fois sur un autre boulet sur réception.  Puis, tout de suite après une mise en jeu gagnée par Jérémy Fortin, le défenseur Jérémy Groleau a battu Tristan Côté-Cazenave d’un lancer de la pointe pour redonner les devants aux Chicoutimien. Les Tigres ont encore profité d’un avantage numérique. Sur un copié-coller de son premier, Egor Serdyk a logé la rondelle dans la partie supérieure pour de nouveau ramener les deux équipes à la case départ. C’était la première fois en 16 rencontres que les Sags accordaient plus d’un but à court d’un homme dans la même rencontre. 

La troisième période a été beaucoup moins animée avec seulement 11 tirs de part et d’autre. Avec un peu plus de cinq minutes à faire, les Sags n’ont pas été en mesure de profiter d’un double avantage numérique complet. Vladislav Kotkov a notamment raté la cible et un tour du chapeau à la suite d'un beau jeu de passes. 

«On a eu un bon départ, c’était correct en première. Comme c’est souvent le cas dernièrement, en deuxième, on a eu quelques passages à vide qui ont fait en sorte que nos adversaires ont grugé du terrain, ce qui nous a mis sur les talons. En troisième ça été mieux», a-t-il analysé. Après les deux buts rapides des Tigres en deuxième, le pilote des Bleus a senti le besoin de demander un temps d'arrêt, ce qui a eu l'effet escompté. Il espère maintenant voir des siens la même attitude dimanche face aux Voltigeurs à Drummondville que jeudi dernier dans la victoire de 4-3 sur le Drakkar de Baie-Comeau. 

+
Pointes de plume

• Le gardien jonquiérois Olivier Rodrigue a établi un nouveau record des Voltigeurs de Drummondville avec sa 34e victoire de la saison samedi, 8-3 sur les Wildats de Moncton pour devancer Vincent Riendeau. Les Voltigeurs ont du même coup donné un coup de main aux Sags qui bataillent avec les Wildcats au classement général avec dix matchs à disputer au calendrier régulier. Les Chicoutimiens seront justement du côté de Drummondville dimanche. 

• Félix Potvin a été nommé 48e meilleur joueur de l’histoire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec samedi. Pour le 50e du circuit, un comité a établi un top-50 en fonction uniquement de la carrière dans la LHJMQ et l’ancien gardien des Sags se retrouve au 48e échelon. Les positions 50 à 41 ont été annoncées samedi soir et sont occupées par Maxime Talbot, Marc Saumier, Nikolaj Ehlers, Jacques Cossette, Vitalii Abramov, Alexander Radulov, Danny Groulx, Jacques Cloutier et Simon Gamache. Choix de 2e ronde des Sags en 1998, Félix Potvin a récolté 91 victoires et dix blanchissages en trois saisons, étant nommé joueur par excellence des séries lors de la conquête de la coupe du Président de la formation chicoutimienne en 1991. Quelques mois auparavant, il avait remporté l’or avec l’équipe canadienne au Championnat du monde junior. Le natif d’Anjou a ensuite défendu les couleurs des Maple Leafs de Toronto, les Islanders de New York, les Canucks de Vancouver, les Kings de Los Angeles et les Bruins de Boston dans la Ligue nationale. Depuis quelques années, il est l’entraîneur-chef des Cantonniers de Magog dans le midget AAA. 

• Les Huskies de Rouyn-Noranda ont mérité une 21e victoire de suite samedi soir, l'emportant 8-1 sur les Cataractes de Shawinigan. Les troupiers de Mario Pouliot ne sont plus qu'à quatre gains du record absolu, détenu par les Éperviers de Sorel de 1973-74.