Les Sags affichent la plus forte hausse d'assistance du circuit

La première moitié de saison des Saguenéens a été couronnée de succès, du moins aux guichets. Après les 17 premières parties locales, une augmentation de 17 pour cent a été enregistrée à la vente de billets, la plus forte hausse parmi les 18 équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Après 17 des 34 matchs disputés au Centre Georges-Vézina, c’est-à-dire en date du 31 décembre, donc en excluant les trois rencontres présentées depuis le début du mois de janvier, 38 740 spectateurs avaient passé les tourniquets, ce qui représente une moyenne de 2279 spectateurs par joute. Le 31 décembre 2016, la moyenne était de 1946 spectateurs et il y a deux ans, elle était de 1936 personnes.

Cette hausse marquée s’explique par plusieurs raisons, selon le directeur des opérations chez les Saguenéens, Serge Proulx. Il rappelle que le long parcours de l’équipe en séries le printemps dernier a eu un effet sur la vente de billets. Les Sags avaient d’ailleurs profité de cet engouement pour y aller d’une campagne agressive de vente de billets de saison.

Cette saison, 853 passes saisonnières ont trouvé preneur. Avec une moyenne de plus de 2200 spectateurs, il ne s’agit pas de la seule explication. « Si on se fiait juste à ça, on n’aurait jamais eu l’augmentation qu’on connaît », a reconnu Serge Proulx, ajoutant que très peu de billets étaient donnés.

Du même souffle, la création du Club Sags 1973 par l’équipe de direction est un élément qui a amené du monde à l’aréna. Les gestionnaires offrent des billets à certains membres, en échange d’une compensation monétaire. Ces personnes peuvent ensuite inviter des groupes issus du milieu sportif ou communautaire.

Billy Labbé est responsable de la vente de billets de groupe et, selon Serge Proulx, son apport est important dans les succès à la billetterie.

Des joueurs engagés

Les joueurs des Saguenéens ont multiplié les implications communautaires, au cours de la première moitié de saison. Visites dans les écoles, dans les supermarchés, dans les différents clubs des petits déjeuners de la région et dans les associations de hockey mineur sont au nombre des activités.

« Notre présence dans la communauté est énorme et les gens la voient, a mentionné Serge Proulx. Ils respectent nos joueurs et la crédibilité de l’organisation se voit augmentée. Ç’a un effet et un impact. Le sentiment d’appartenance se développe de cette façon. »

Tirages

Pour les gestionnaires des Saguenéens, il est important de respecter les partisans. Le tirage d’une montre Samuel Booki de grande valeur et d’un chandail officiel de l’équipe a lieu lors de chaque match local.

« Ce ne sont pas des choses extraordinaires, mais ce sont des petits détails qui, au bout de la ligne, font une différence, a soutenu Serge Proulx. On a tout pour travailler ensemble et faire en sorte que les Saguenéens de Chicoutimi, ce soit un succès. On ne peut pas faire autrement. Si on est à notre affaire, qu’on est respectueux de notre clientèle et qu’on fait notre travail pour les bonnes raisons, c’est sûr que ça va fonctionner. Les Saguenéens, c’est une institution. Il faut maintenant lui donner un peu d’amour. »

Arrivée de La Voie Maltée

La saison 2017-2018 marque également l’arrivée de la microbrasserie La Voie Maltée à titre de fournisseur exclusif de la bière à l’intérieur du Centre Georges-Vézina. L’entente de cinq ans n’a pas fait l’unanimité chez les amateurs lorsqu’elle a été dévoilée, mais Serge Proulx assure que les gens s’adaptent peu à peu.

« On sait qu’une partie de notre noyau dur est un peu réticent, mais en même temps, les plus jeunes qui viennent aux matchs sont très contents de cette entente », a fait savoir le directeur des opérations des Sags.

Serge Proulx n’avait pas de chiffres exacts à fournir quant à la vente de bière de La Voie Maltée au centre Vézina. Après deux mois, une légère hausse avait été enregistrée, suivi d’une légère baisse au cours des deux mois suivants. « On se maintient et on s’en attendait », a partagé M. Proulx.