À peine diffusée, la première capsule éducative de l’Académie des Sags/Entrepôt du Hockey de Chicoutimi a été fort prisée, avec déjà quelque 10 000 visionnements sur les médias sociaux. La première d’une série de huit est consacrée au lancer du poignet. La jeune recrue Théo Rochette fait la démonstration sous la supervision de l’entraîneur-chef Yanick Jean.

Les capsules de l’Académie ont la cote

Au cours de la présente saison, les Saguenéens de Chicoutimi proposeront aux internautes des capsules éducatives consacrées à différents aspects techniques du hockey. Cette initiative a été fort prisée puisque depuis sa diffusion le 5 octobre, la première capsule consacrée au lancer du poignet cumule déjà 10 000 visionnements sur les réseaux sociaux.

Coordonnatrice des promotions, événements et communications chez les Saguenéens de Chicoutimi, Iris Tremblay a eu l’idée de mettre à profit son expertise du milieu de la vidéo pour prolonger les enseignements acquis durant l’été par les jeunes qui ont fréquenté l’Académie de hockey des Sags. Le contenu s’adresse aussi à ceux et celles qui désirent apprendre quelques bases du hockey.

En plus des conseils pour améliorer leurs techniques, les adeptes de hockey pourront aussi visionner les capsules du partenaire de ce nouveau concept, L’Entrepôt du Hockey, qui offrira des conseils judicieux pour le choix d’équipement sportif en fonction du jeune et en tenant compte de son niveau d’apprentissage. « Ce sont toujours des capsules à contenu éducatif », précise Iris Tremblay, et non une façon de vendre certains produits.

Même si l’échéancier de diffusion n’est pas coulé dans le béton, les capsules hockey/équipement devraient en principe être diffusées aux trois semaines environ.

Outre Théo Rochette, les autres joueurs qui se sont prêtés aux démonstrations sont les attaquants Félix-Antoine Marcotty et Hendrix Lapierre, les défenseurs Morgan Nauss, Gabriel Villeneuve et Artemi Kniazev, ainsi que le gardien Alexis Shank (2 capsules). Toutes les capsules consacrées au hockey sont déjà en boîte.

« Ça porte sur différents aspects techniques du hockey comme le coup de patin, le lancer, etc. On travaille les éléments de base avec nos joueurs, mais ça peut aider tous les joueurs à partir du novice », explique l’entraîneur-chef Yanick Jean, qui a entendu beaucoup de commentaires positifs. « C’est un complément à l’Académie de hockey des Sags/L’Entrepôt du hockey. On ne voulait pas se limiter à offrir seulement deux semaines de cliniques de hockey l’été. C’est en quelque sorte un prolongement, au même titre que nos entraîneurs sont impliqués dans le hockey mineur. »

Deux bons coups

La réponse obtenue avec cette première diffusion ravit l’organisation des Saguenéens. « On est super contents. Nous avons obtenu environ 5000 vues sur Facebook, 3000 sur Twitter et un peu plus de 1000 sur Instagram. C’est ce qu’on visait, parce qu’on voulait faire vivre l’Académie de hockey des Saguenéens durant toute l’année et pas seulement durant l’été, quand les camps ont lieu », explique Mme Tremblay qui a sans doute créé une première du genre dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Ce projet donnera certainement des idées à d’autres clubs du circuit Courteau.

La réalisation des capsules a été confiée à Stéphane Paquin et le directeur photo de l’équipe Julien Desmeules Production Vidéo a aussi été mis à contribution.

Pour la coordonnatrice des promotions, événements et communications chez les Saguenéens, il s’agit d’un troisième « hit ». L’an dernier, la vidéo mettant en vedette Vincent Lapalme et un mignon petit Chihuahua avait généré 200 000 vues. Il avait été partagé un peu partout au Canada par l’entremise des plateformes des réseaux TSN et CBC.

En début de saison, la vidéo des Saguenéens en version Lego a fait tout un tabac. « Ç’a été repris en Europe et en Suisse, à TVA Sport, Salut Bonjour, RDS et sur Twitter. C’est un très gros succès », confirme Mme Tremblay. « Les Lego, ça faisait longtemps que je l’avais dans la mire, mais on se demandait quel serait le meilleur moment pour le lancer », raconte-t-elle. Finalement, elle a misé sur le début de saison pour susciter l’engouement et ç’a eu un impact retentissant. D’ailleurs, soulignons que l’auteur de ce petit bijou est David Gaudet, d’Intervalle Film, qui a consacré plus d’une centaine d’heures juste pour faire les Lego/Sags.

+

TROIS MATCHS EN QUATRE JOURS SUR LA ROUTE

Avec trois matchs en quatre jours sur la route, inutile de dire que les Saguenéens de Chicoutimi auront une bonne occasion d’évaluer leurs troupes. Et ça commence dès ce soir, contre l’Océanic à Rimouski.

« C’est un autre gros test pour nous. On vient de jouer Halifax (fiche de 5-2 et 3e au classement) et Charlottetown (3-4 et une défaite en prolongation, 12e au classement) et on va affronter Rimouski (6-2, 5e rang) mercredi. C’est une équipe au sommet. Sur la route en plus. Ce sont tous des facteurs qui nous permettent de bien évaluer notre équipe », met en relief Yanick Jean.

D’autre part, la liste de joueurs blessés a nettement diminué. Une situation qui fait l’affaire du pilote des Bleus. « Pour la première fois depuis longtemps, on peut créer une saine compétition à l’interne, explique-t-il. On est rendu avec 3-4 joueurs en santé qui ne seront pas habillés. Ça va inciter les joueurs à se dépasser. »

Outre les joueurs qui ont effectué un retour au jeu en fin de semaine, Félix-Antoine Marcotty devrait possiblement être de retour mercredi. Seul Louis Crevier ne sera pas du voyage. Après Rimouski, les Sags (3-2, 1P, 1F pour le 10e rang) affronteront, vendredi, à Sherbrooke, le Phoenix (3-4,1P pour le 11e rang) qu’ils ont blanchi 5-0 le 3 octobre à Chicoutimi. Ils rendront ensuite visite aux Catarates à Shawinigan (1-7, 18e rang) samedi.