Même avec un alignement complet, l'entraîneur-chef Yanick Jean fera appel à l'attaquant Thomas Vézina du collégial face au Drakkar, dimanche, au centre Georges-Vézina.

Le temps des conséquences chez les Sags

Au beau milieu d’une séquence de huit défaites en neuf rencontres, dont trois en temps supplémentaire, l’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, passe à l’action. Malgré un alignement complet en prévision de l’affrontement face au Drakkar de Baie-Comeau dimanche au centre Georges-Vézina, le pilote des Bleus fera appel à un joueur affilié tandis qu’un régulier de l’équipe sera laissé de côté.

Signé comme agent libre dernièrement, le rapide attaquant Thomas Vézina disputera un premier match avec les Sags et dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. En 16 rencontres cette saison, avec les Patriotes du Collège Saint-Laurent dans le circuit collégial division un, il montre une récolte de 21 points, dont 14 buts. C’est donc dire qu’un attaquant qui était en uniforme vendredi dans la défaite des Sags 3-2 en prolongation face aux Remparts ratera la première rencontre d’une série aller-retour face au Drakkar. «On a été clairs. On avait averti tout le monde. Maintenant, on passe aux conséquences», a tranché Yanick Jean samedi. 

«On n’est plus au moment de parler et de parler, on est au moment où on agit, a-t-il laissé savoir. À partir de maintenant, tant qu’on va être en santé, on va jouer avec l’alignement. Recrues ou vétérans, tu travailles, tu joues, tu ne travailles pas tu ne joues pas. Le joueur qui a probablement le moins travaillé hier ne jouera pas demain. La seule manière pour faire vraiment comprendre, c’est avec le temps de glace.»

Comme la veille après la défaite face aux Remparts, le pilote des Bleus est également revenu sur le leadership dont a besoin la formation chicoutimienne pour secouer les choses. Pour Yanick Jean, d’autres devraient s’inspirer du vétéran Zachary Lavigne qui après un lent départ après une blessure en début de saison, s’est mis en marche en novembre avec 14 points en 12 rencontres, dont sept buts. Vendredi, son trio complété par Justin Ducharme et Jérémy Fortin a sans contredit été le meilleur pour les Sags, marquant les deux buts.

«On a besoin de gars qui font comme leur capitaine a fait. Il y a un mois, Lavigne s’est levé et a dit qu’il n’en donnait pas assez. Depuis ce temps-là, l’avez-vous vu jouer? Quand tu acceptes de prendre charge et de te pointer du doigt, au lieu de regarder autour de toi sur qui tu peux mettre la faute, tu as un grand pas vers l’avant de fait. C’est ce qu’on a besoin de voir de plus de joueurs», d’exprimer Yanick Jean.