Yanick Jean a été très expressif à l’annonce que les Sags obtenaient le premier droit de parole en prévision de la séance de repêchage de la LHJMQ, jeudi soir. À ses côtés, le directeur général des Sea Dogs de Saint-Jean, Trevor Georgie.

Le premier choix aux Sags

Pour la première fois depuis 1979, les Saguenéens parleront au tout premier rang du repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Avec deux chances sur 21 à la loterie qui se déroulait mercredi soir dans les studios de TVA Sports, l’organisation chicoutimienne a été favorisée par le hasard pour gagner trois rangs.

C’était la deuxième année que les cinq dernières équipes au classement étaient incluses dans le fameux tirage, au lieu de trois auparavant, et les dirigeants des Sags s’en souviendront longtemps. « On n’avait pas de contrôle là-dessus. On en parlait avec des si, mais c’est incroyable d’être rendu là et de se retrouver avec le premier choix », a commenté le directeur-général Yanick Jean quelques secondes après l’annonce de l’équipe tirée au sort par le directeur des opérations hockey, Pierre Leduc, ce qui a provoqué une forte réaction dans le camp chicoutimien. 

Cette annonce laissait du même coup les Sea Dogs de Saint-Jean, qui avaient le plus de chances au départ avec neuf balles, avec la 2e sélection. Les Cataractes, qui ont terminé au 17e et avant dernier rang cette saison et qui avaient six boules, ont quant à eux été les plus pénalisés par la soirée, se retrouvant avec le 4e choix. Les Islanders de Charlottetown parleront troisième tandis que le Phoenix de Sherbrooke n’a pas bougé au 5e rang. 

Pour Yanick Jean, ce coup favorable du sort est très important pour l’avenir de la franchise. Il n’a toutefois pas encore mis en place de scénario avec ce premier choix. « Ça fait deux jours qu’on a fini de jouer. Je n’ai pas eu de rencontre officielle encore avec les recruteurs. On a eu de petites discussions à gauche et à droite, sans plus. On n’a pas arrêté notre choix encore, de confier le DG. Je ne pense pas que ça change grand-chose pour l’instant. Il reste encore beaucoup de travail à faire d’ici le repêchage. On a le “combine” à Montréal avec les meilleurs espoirs et les entrevues. »

Contrairement à l’an dernier, où l’Océanic a mis la main sur Alexis Lafrenière, qui a marqué 41 buts à sa première saison, avec le premier choix au total, les experts s’entendent pour dire que cette année, la cuvée ne contient pas de joueur exceptionnel. Le défenseur des Cantonniers de Magog, William Villeneuve, son coéquipier à l’attaque Patrick Guay, le frère de l’ancien des Sags Nicolas Guay, qui viennent de remporter la coupe Jimmy-Ferrari, ainsi que l’attaquant Hendrix Lapierre, de l’Intrépide de Gatineau, reviennent constamment dans les discussions pour le premier choix. En Atlantique, le meilleur espoir Josh Lawrence s’est déjà engagé auprès de l’Université de Boston. La liste finale de la Centrale de recrutement de la LHJMQ sera publiée au début du mois de mai. 

En 1979, la seule fois où les Sags ont eu le premier choix de leur histoire, ils avaient sélectionné l’Almatois Éric Bernier. L’attaquant avait amassé 211 points en 166 rencontres dans l’uniforme bleu avant d’être échangé aux Remparts de Québec pour conclure sa carrière dans les rangs juniors. « Ce n’est pas arrivé souvent dans l’histoire de la franchise. On va le prendre haut la main. »

POINTES DE PLUME

• L’ancien gardien des Saguenéens, Félix Potvin, a remporté un premier championnat des séries dans la Ligue de hockey midget AAA. Les Cantonniers de Magog ont complété le balayage des Estacades de Trois-Rivières avec une victoire de 3-2 en prolongation pour ainsi mettre la main sur une première coupe Jimmy-Ferrari depuis 2000. Ils représenteront le Québec au championnat national de la Coupe Telus à la fin du mois, à Sudbury...

• Les Mooseheads d’Halifax accueilleront la 101e édition du tournoi de la coupe Memorial, en mai 2019. Les Wildcats de Moncton étaient également dans la course avec un amphithéâtre neuf, mais le comité de sélection indépendant, formé de Scott Smith (président et chef de l’exploitation pour Hockey Canada), Glenn Stanford (président de Stanford Communications), Nancy K. Orr (juge en chef pour la cour provinciale de l’IPÉ) et Tom Cullen (président de Purity Dairy LTÉE) a préféré la candidature d’Halifax qui avait également présenté l’événement national en 2000. « Nous sommes très fiers d’être l’hôte de la Coupe Memorial 2019. Nous avons travaillé très fort et nous avons une très bonne équipe cette année et nous aurons une meilleure équipe l’année prochaine », a mentionné après l’annonce le président et propriétaire majoritaire des Mooseheads, Bobby Smith, promettant des prix en baisse pour les billets et des gradins remplis...

• L’attaquant des Sags Samuel Houde n’a pas été invité au camp de l’équipe canadienne en vue du Championnat du monde des moins de 18 ans, en Russie. Trois joueurs de la LHJMQ ont été conviés à Etobicoke, en Ontario, soit les gardiens Colten Ellis (Océanic) et Kevin Mandolese (Screaming Eagles), ainsi que l’attaquant de 16 ans Alexis Lafrenière (Océanic)...

PRÉDICTIONS

Wildcats de Moncton (14) vs Armada de Blainville-Broisbriand (1)

Les Wildcats, qui ont causé LA surprise de la première ronde en venant à bout de l’Océanic de Rimouski en sept, pourra-t-il poursuivre sur sa lancée? La troupe de Darren Rumble a un bien meilleur alignement que son rang au classement général. L’Armada a une équipe mature bâtie pour les séries éliminatoires. Le point d’interrogation se retrouve toutefois entre les deux poteaux. Le conte de fées des Wildcats va malgré tout prendre fin.
Armada en 5

Phœnix (10) vs Titan (2)

Le Titan a peiné face aux Sags au premier tour, mais cette embûche sera salutaire pour la suite des choses pour la formation du Nouveau-Brunswick. Le Phoenix a remporté la première série de son histoire, en sept, face aux Huskies, dans une fin de série controversée, mais la machine du Titan semble maintenant bien en marche après un lent départ. La pression sera également moins forte sur le Titan maintenant que cette première série est gagnée. Titan en 6

Islanders (9) vs Mooseheads (4)

Les jeunes Mooseheads ont disposé du Drakkar sans trop de problèmes en première ronde tandis que les Islanders sont venus à bout des Remparts en sept avec une victoire dans le match ultime au centre Vidéotron. Les Mooseheads ont énormément de talent, ce qui se fera sentir dans le duel face aux Islanders qui sont très coriaces. Le talent et la jeunesse s’inviteront dans le carré d’as.
Halifax en 6

Tigres (6) vs Voltigeurs (5)

La puissante attaque des Tigres s’est refroidie au premier tour face aux Olympiques même si Vitalii Abramov est installé au premier rang des marqueurs avec 11 points en cinq matchs. Les deux équipes seront reposées ayant mis fin à leur série respective depuis une semaine. Les jeunes Voltigeurs et le gardien chicoutimien Olivier Rodrigue en auront plein les bras contre le premier trio des Tigres, mais n’ont pas de complexe sur le plan des habiletés. Il risque également d’y avoir des flammèches étant donné la rivalité entre les deux clubs.
Victoriaville en 7