Théo Rochette a fait le plein de confiance au Défi mondial des moins de 17 ans, amassant sept points en cinq rencontres pour s’installer parmi les meilleurs pointeurs de la compétition internationale.

Le plein de confiance pour Théo Rochette

Même s’il ne ramène pas de médaille, Théo Rochette est revenu gonflé à bloc de sa participation au Défi mondial des moins de 17 ans, disputé la semaine dernière, à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick.

L’attaquant de 16 ans des Sags a brillé lors de la compétition internationale, prouvant qu’il fait partie des plus talentueux parmi les joueurs de son groupe d’âge. En cinq rencontres, le Canado-Suisse a amassé sept points et n’a été blanchi de la feuille de pointage qu’à une seule reprise, lors de son dernier match alors qu’une médaille était hors de portée. La veille, la formation Canada Blancs s’était inclinée en tirs de barrage lors de la rencontre quart de finale. Rochette s’était fait complice sur le but égalisateur dans la dernière minute, mais a ensuite été stoppé en fusillade.

« J’ai montré que j’avais beaucoup de qualités offensives. Avec ma ligne, on a pas mal de chances de marquer et on est quand même trois dans le top-5 des marqueurs, fait-il remarquer, convenant que cette production offensive sera bonne pour la confiance.

« C’est clair que oui. Au début de la saison, je n’étais pas nécessairement récompensé pour mes efforts. Là, je l’ai été et j’ai repris confiance en moi. Je suis content de ce tournoi pour ça et j’ai hâte de montrer cette confiance d’ici la fin de la saison », a fait valoir le 7e choix au dernier repêchage de la LHJMQ qui, depuis le début de la saison avec les Sags, affiche une récolte de huit points, dont quatre buts. Avant de partir, il avait déjà commencé à rugir, ayant amassé cinq points à ses six derniers matchs, dont deux performances de deux points.

« C’était une belle expérience. J’ai vraiment eu du plaisir. Je ne regrette pas mon choix d’être allé », d’exprimer le principal intéressé qui, avant de s’amener avec les Saguenéens en août, avait représenté la Suisse au Tournoi des moins de 17 ans Hlinka-Gretzky. Pour le moment, Rochette ne peut toutefois pas assurer qu’il portera dorénavant les couleurs du Canada lors des compétitions internationales. Il doit prendre une décision avant le Championnat mondial des moins de 18 ans, disputé en fin de saison, alors qu’il pourrait possiblement porter les couleurs de la Suisse. Le principal intéressé précise que son choix aura également des répercussions plus tard, que ce soit au Championnat mondial junior ou même une éventuelle participation aux Jeux olympiques.

« Ce n’est pas une décision que j’ai prise encore. Je vais devoir en reparler avec ma famille et mon agent. On va voir, mais ç’a été une très belle expérience avec Hockey Canada », de laisser tomber Théo Rochette.

L’autre joueur de 16 ans des Sags, Hendrix Lapierre, sera également de retour au jeu cet après-midi face aux Screaming Eagles. La décision finale a été prise à la suite de l’entraînement de l’équipe vendredi.

+

POINTES DE PLUMES

• En fin de semaine, les Sags retrouveront deux formations qui ont eu le meilleur sur eux lors de leur voyage dans les Maritimes. Lors du premier match, les Screaming Eagles s’étaient imposés 4-1 tandis qu’au dernier, les Wildcats ont eu le meilleur en prolongation après un but égalisateur des Chicoutimiens dans les dernières secondes. «On est allés chercher un gros point à Moncton. C’était un bon match des deux côtés et le point supplémentaire aurait pu aller des deux bords. Pour Cap-Breton, on n’a vraiment pas connu un bon match quand on est allés là-bas. On devra être meilleurs contre eux», d’estimer l’entraîneur-chef Yanick Jean. 

• Ce sera le traditionnel match des toutous samedi au centre Georges-Vézina. Au premier but des Sags, les amateurs seront invités à tirer leur peluche sur la patinoire. Ils seront ensuite remis à un organisme spécialisé, Réno-Jouet, lavés et redistribués à des enfants dans le besoin pendant la période des Fêtes. 

• Si Hendrix Lapierre effectue un retour au jeu samedi, la situation est différente pour Vincent Lapalme, Mathieu Desgagnés et Ryan Smith. Dans leur cas, l’optique d’un retour est davantage à moyen qu’à court terme. «Il y a de l’amélioration», d’indiquer Yanick Jean sans s’avancer sur d’éventuelles dates pour leur présence dans l’alignement. 

• Acquis le mois dernier en raison des nombreux blessés, l’attaquant Carl-Olivier Dignard a été retourné avec les Braves de Valleyfield dans le junior AAA dans le junior AAA. L’ancien des Élites de Jonquière vivra tout de même une expérience enrichissante la semaine prochaine alors qu’il a été sélectionné pour le «Challenge Eastern Canada Cup 2018», à Trenton, en Ontario. Les meilleurs éléments du Québec se mesureront à leurs homologues de quatre autres ligues junior A du pays.