Gagnant du concours DG d’un jour, Gabriel Gagné a signé son contrat mercredi en vue du repêchage de la LHJMQ qui se déroulera le 2 juin à Shawinigan.

Le petit DG d'un jour des Sags signe son contrat

Toute une surprise attendait Gabriel Gagné mercredi après-midi. Le directeur général des Saguenéens, Yanick Jean, s’est rendu à son domicile pour lui faire une surprise et lui annoncer qu’il occuperait le poste de DG d’un jour, lors du repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, dans une dizaine de jours, à Shawinigan.

Depuis quelques années, des jeunes de 9 à 12 ans se retrouvent à la table de chacune des 18 équipes avec l’état-major, regroupant les recruteurs et les membres du personnel hockey. Cette année, les dirigeants des Sags ont décidé de faire les choses en grand. Le hasard a favorisé Gabriel Gagné parmi une cinquantaine de candidatures. Mercredi, Gabriel Gagné a donc reçu un gilet et une casquette en plus de signer en deux copies son contrat, dont une qu’il a pu conserver personnellement. Ensuite, il a fait face à la caméra des Sags et au journaliste du Quotidien. Parce qu’avec des fonctions importantes viennent de grosses responsabilités. «J’en parlais justement avec mes amis il y a deux jours et ils me disaient que ce serait vraiment une belle expérience», a raconté le jeune homme qui joue au hockey dans le niveau atome. Dans sa lettre de présentation, il disait qu’il aimerait un jour porter l’uniforme des Saguenéens. 

À sa sortie de la maison, après une bonne poignée de main, Yanick Jean affichait un sourire de satisfaction. «On le fait pour les jeunes avant tout, de souligner le directeur général. On ne veut pas le faire juste pour le faire, mais bien le faire. 

«C’est la première fois qu’on le fait de cette manière et c’est un gros ‘‘thrill’’ pour lui», de reprendre Yanick Jean, précisant que son nouvel acolyte aura même le privilège de monter sur l’estrade pour l’annonce du tout premier choix du repêchage et qu’il accueillerait les nouveaux espoirs tout au long de la journée. 

«On ne s’empêche pas non plus de parler parce qu’il y aura un jeune à notre table. Il va avoir connaissance de tout. Il est vraiment privilégié», d’annoncer Yanick Jean, qui a éclaté de rire quand on lui a fait remarquer que le jeune homme devrait être témoin de beaucoup d’action comme il sera à la table des Sags.