Fort d’un premier gain de 3-2 en fusillade dimanche à Baie-Comeau, les joueurs du Drakkar ne se sont pas pointés au Saguenay en touristes.

Le Drakkar frappe vite

Les vétérans du Drakkar de Baie-Comeau ont frappé vite et tôt lors du deuxième match préparatoire contre les Saguenéens de Chicoutimi pour l’emporter 4-1 devant 834 spectateurs réunis au Foyer des Loisirs d’Arvida.

Fort d’un premier gain de 3-2 en fusillade dimanche à Baie-Comeau, les joueurs du Drakkar ne se sont pas pointés au Saguenay en touristes. Les vétérans Feliks Morozov (obtenu de Victoriaville) et Gabriel Proulx (obtenu de Cap-Breton) n’ont pas tardé à se démarquer et ont rapidement fait mouche en combinant leurs efforts.

En effet, moins de trois minutes après le début de la rencontre, Morozov a trouvé la faille du cerbère Daniel Moody pour s’inscrire au pointage. Moins de quatre minutes plus tard, le duo a remis ça et, cette fois-ci, c’est Proulx qui a fait bouger les cordages. Pour leur part, les jeunes Sags, avec Théo Rochette en tête, ont bien tenté de déjouer le gardien Lucas Fitzpatrick, mais ce dernier a bien fermé la porte.

Fort d’un premier gain de 3-2 en fusillade dimanche à Baie-Comeau, les joueurs du Drakkar ne se sont pas pointés au Saguenay en touristes.

En deuxième période, les visiteurs ont bien failli enfiler un troisième but, mais ils ont été contrecarrés par le jeune Thomas Belgrade, qui est venu prêter main-forte à son gardien, étalé de tout son long. Belgrade a bloqué un, sinon deux lancers coup sur coup. Les Bleus ont montré les dents lors du changement de gardien. À peine installé, le portier Ventsislav Shingarov a bloqué deux tirs rapides. En 9 : 22, il avait déjà fait face à 10 tirs, alors que son prédécesseur en avait reçu 16 en 30 : 24. De leur côté, les Baie-Comois n’ont été en mesure de décocher que trois lancers vers Jérémie Bergeron. Après 40 minutes de jeu, les Saguenéens menaient 26-19 au chapitre des tirs au but.

La troisième a été plus indisciplinée, mais aucun des deux clubs n’a su capitaliser sur les avantages numériques. Malgré la domination des lancers au filet par les Sags durant la période (11-4), c’est finalement Baie-Comeau qui a eu le meilleur. Le Drakkar s’est inscrit au pointage sur un tir de Hugo Vézina-Fusey, avec l’aide de Keenan MacIsaac et de Vincent Dupuis avec un peu plus de sept minutes à faire dans la rencontre.

Les Saguenéens ont évité le blanchissage avec 2 : 20 au tableau, quand Tristan Fortin a enfin réussi à tromper la vigilance de Shingarov, sur des passes de Louis Crevier et Mikisiw Awashish. Malheureusement, les réjouissances ont été de courte durée puisque Nathan Légaré a profité du retrait du gardien des Sags avec 71 secondes à faire pour marquer dans un filet désert sur un tir de loin.

Fort d’un premier gain de 3-2 en fusillade dimanche à Baie-Comeau, les joueurs du Drakkar ne se sont pas pointés au Saguenay en touristes.

À l’issue de la rencontre, l’entraîneur-chef Yanick Jean, qui a suivi le match du haut de la galerie de presse, a indiqué que la prestation de certains joueurs, mardi soir, lui rendait la tâche plus facile quant aux éléments à retrancher mercredi. « Le portrait est encore plus clair. Il y en a qui rendent nos décisions plus faciles. On va procéder à quelques coupes (mercredi). Pour le reste, c’est le processus d’évaluation de nos jeunes », a-t-il conclu.

Le prochain match local des Saguenéens aura lieu vendredi soir, toujours au Foyer des loisirs, alors qu’ils accueilleront les Cataractes de Shawinigan.

En bref

• Pas facile de se trouver des stationnements avec les travaux dans le secteur du Foyer des Loisirs. C’était aussi la congestion sur le banc des joueurs, qui étaient entassés comme des sardines...

Fort d’un premier gain de 3-2 en fusillade dimanche à Baie-Comeau, les joueurs du Drakkar ne se sont pas pointés au Saguenay en touristes.

• Effectivement, le nom du défenseur Loris Rafanomezantsoa occupe tout l’espace sur le chandail, d’une épaule à l’autre...