Le capitaine des Saguenéens, Zachary Lavigne, sera de retour au jeu, jeudi soir, à Shawinigan. Lavigne était resté avec ses proches après que ses parents aient été impliqués dans un accident de la route alors qu’ils se rendaient à Baie-Comeau pour le match face au Drakkar, au début du mois.

Le double défi des Sags à Shawinigan

Les Saguenéens de Chicoutimi seront à la recherche d’un coup double, jeudi, à Shawinigan. Ils tenteront premièrement de renouer avec la victoire, après quatre revers consécutifs, mais également de retrouver leur touche à forces égales.

Lors de cette séquence de défaites, les Sags ont été blanchis deux fois, ayant marqué seulement trois buts à forces égales. Les Chicoutimiens pourront compter sur du renfort avec le retour des deux attaquants de 20 ans, Liam Murphy, qui a raté le dernier match face aux Tigres en raison d’une suspension, et Zachary Lavigne, qui était au chevet de sa mère, ainsi que le défenseur Jérémy Diotte, qui était également suspendu, mais pour deux rencontres. Les attaquants Hendrix Lapierre et Christophe Farmer demeurent tous les deux sur la liste des blessés.

« Quand on regarde les périodes creuses qu’on a eues depuis le début de la saison, c’est lorsqu’il nous manquait des joueurs. On a des retours, il faut maintenant revenir le plus rapidement possible à notre niveau de qualité de jeu », d’espérer l’entraîneur-chef Yanick Jean.

« Ce n’est pas grave qu’il manque un ou deux joueurs dans le junior, mais quand il en manque 5 ou 6, ça devient un peu plus difficile. On a des gars qui reviennent. On va être une meilleure équipe si on a la pédale au plancher », d’avancer le pilote des Bleus, convenant que l’attaque sera également plus diversifiée avec les joueurs dans la bonne chaise, pour reprendre l’expression consacrée. « On a fait des expériences depuis le début de l’année. Maintenant, on sait ce qui fait sur la route et à domicile », d’indiquer Yanick Jean au sujet des combinaisons alors que plusieurs joueurs retrouveront leurs partenaires.

Avant toute chose, pour connaître de nouveau du succès offensif à cinq contre cinq, les joueurs des Sags devront démontrer plus de hargne près du filet.

« On l’a moins bien fait dans les derniers matchs contre de bonnes équipes. Il faut essayer de générer des choses à ce qu’on a été pour aller au filet, gagner notre espace et se battre pour la garder. Il n’y a pas de secret. Plus on avance dans la saison, on voit de moins en moins de beaux buts se marquer. Tu dois te salir le nez et les mains pour marquer », de rappeler l’entraîneur-chef.

Les Sags débuteront à Shawinigan une séquence de trois matchs en trois soirs. Ils seront de retour à domicile vendredi et samedi face aux Remparts de Québec et au Titan d’Acadie-Bathurst. Lors de leur dernière séquence du genre, les Sags avaient remporté les trois rencontres dans les Maritimes, à Bathurst, Saint-Jean et Halifax.

+

LE CAPITAINE DE RETOUR AU JEU

Les joueurs des Sags ont retrouvé leur capitaine Zachary Lavigne lors des derniers jours. 

L’attaquant de 20 ans se trouvait avec ses proches à Québec après que ses parents aient été impliqués dans un accident de voiture majeur alors qu’ils se rendaient à Baie-Comeau pour le match face au Drakkar, au début du mois. Sa mère a subi des blessures importantes et demeure hospitalisée à Québec. 

« Il est arrivé dans de bonnes conditions et positif, raconte l’entraîneur-chef Yanick Jean. On a eu quelques discussions avec lui et il est prêt pour le sprint final. Il a 20 ans et il veut terminer sa carrière dans le junior sur une bonne note. On le sent motivé. »

« On vient de traverser en équipe une situation d’adversité. Il faut que ça nous rende meilleurs. Si jamais il y en a qui recherchent une motivation supplémentaire, ils peuvent le prendre en exemple », d’insister le pilote des Bleus.

Blessé plus souvent qu’à son tour, dont deux fois depuis le début de la présente saison, Zachary Lavigne n’a disputé que 35 rencontres, amassant 29 points.

+

POINTES DE PLUME

• C’était une formalité, mais la place des Saguenéens en séries éliminatoires a été officialisée au cours des derniers jours. Détenteurs du 17e rang au classement, les Sea Dogs de Saint-Jean ne peuvent récolter plus de 56 points alors que les Sags en ont déjà 59. Même s’il n’y a que deux équipes qui ratent les séries dans la LHJMQ, les Sags n’ont pas été exclus de la danse printanière depuis deux saisons consécutives, de 1998 à 2000.

• Justin Ducharme a été choisi comme modèle de persévérance scolaire chez les Saguenéens. Depuis trois ans, la LHJMQ est associée aux Journées de la persévérance scolaire, lesquelles se déroulent cette semaine et dont le porte-parole est Laurent Duvernay-Tardif, des Chiefs de Kansas City. En plus de ses quatre cours réguliers lors de la session collégiale d’automne, l’attaquant acquis du Titan d’Acadie-Bathurst au dernier repêchage a également complété trois cours de la session hivernale. L’attaquant chicoutimien Jordan Martel et le défenseur originaire de Desbiens, Jérôme Gravel, ont reçu le même honneur avec le Drakkar de Baie-Comeau et les Tigres de Victoriaville.