Théo Rochette

Le bulletin des Sags

Avec la pause du temps des Fêtes vient la distribution des bonnes notes aux joueurs les plus efficaces depuis le début de la saison chez les Saguenéens de Chicoutimi, mais aussi de moins bons résultats. Voici le bilan de mi-saison des joueurs.

EN ATTAQUE

Hendrix Lapierre

Hendrix Lapierre

Au cours des derniers mois, le premier choix au repêchage de la LHJMQ aux racines régionales a démontré que les Sags n’avaient pas raté leur coup avec pratiquement un point par match à 16 ans, même s’il a été ralenti par une blessure à l’épaule. Son sens du jeu est nettement au-dessus de la moyenne ainsi que son coup de patin, mais il doit travailler son lancer.

Zachary Lavigne

Les blessures résumeront sa carrière dans les rangs juniors. Après avoir raté quelques matchs en début de saison, voilà qu’il a subi une importante blessure à une épaule au dernier match des Sags avant la pause à Québec. Entre les deux, il a été l’un des meilleurs de son équipe, tant offensivement que sur le plan de l’éthique de travail, ce qui a été cité à de nombreuses occasions par l’entraîneur-chef Yanick Jean.

Justin Ducharme

Justin Ducharme

Après son importante contribution lors du parcours éliminatoire du Titan au printemps, l’un des nombreux compléments à la transaction Olivier Galipeau, l’attaquant de 18 ans répond aux attentes dans un mandat plus offensif. Il a déjà dépassé sa production de l’an dernier avec 17 buts et 24 points pour s’imposer comme une pièce-maîtresse du casse-tête, et ce, pour un bon moment.

Théo Rochette

Le Québéco-Suisse est débarqué avec des points d’interrogation à son endroit, mais des attentes très élevées. L’attaquant qui a glissé aux Sags au 7e rang sera dominant avant longtemps. Il obtient des chances de marquer pratiquement à chaque rencontre, offrant du très bon hockey depuis son retour du Défi mondial des moins de 17 ans.

Jérémy Fortin

Mine de rien, l’attaquant originaire de Dolbeau-Mistassini est en train de se mériter un poste de 20 ans, du moins quelque part dans la LHJMQ. Il a connu un camp d’entraînement du tonnerre, ce qui s’est poursuivi en saison régulière pour obtenir la confiance des entraîneurs. Certains de ses coéquipiers devraient prendre exemple sur son intensité.

Vladislav Kotkov

Vladislav Kotkov

Le grand russe a mis du temps à se mettre en marche à son retour du camp des Sharks de San Jose et les amateurs sont quelque peu restés sur leur appétit par la suite. Il est souvent effacé dans un match même s’il est le meilleur pointeur des Sags avec 31 points, ce qui le place au 41e rang dans la LHJMQ.

Jesse Sutton

Jesse Sutton

L’ancien des Remparts acquis contre un choix de deuxième ronde avait bien débuté la saison, mais n’a pas été capable de maintenir la cadence. Il a terminé la première moitié avec seulement deux buts en 20 matchs, ce qui n’est pas à la hauteur des attentes pour le vétéran de 20 ans qui semble manquer de confiance par moments.

Samuel Houde

Le choix de 5e ronde du Canadien au dernier repêchage de la Ligue nationale a de grandes responsabilités cette saison, mais la production n’a pas suivi. Il essaie souvent de trop en faire sur la patinoire, ce qui ne le sert pas bien. L’attaquant de 18 points n’a récolté que quatre points en 14 matchs depuis le voyage des siens dans les Maritimes au début du mois de novembre.

Tristan Pelletier

Le choix de 4e ronde en 2017 apprend encore les rudiments du junior majeur. Il a manqué quelque peu de constance, ce qui l’a mené dans les estrades dans le dernier droit, mais avec son physique, il possède le talent nécessaire pour suivre la parade.

Christopher Farmer

L’attaquant acquis dans la transaction qui a envoyé German Rubtsov à Bathurst possède énormément de talent, mais doit être plus constant dans son effort. S’il le fait soir après soir, il pourrait devenir un élément important de l’offensive saguenéenne.

Vincent Lapalme

Même s’il a été blessé, ce qui l’a forcé à rater une dizaine de matchs, sa production est nettement insuffisante, lui qui n’a toujours pas touché la cible en 22 rencontres. Il a 19 ans et se retrouve dans un rôle très limité et défensif, ce qui n’est pas idéal au sein d’une équipe qui doit faire jouer les jeunes.

Ryan Smith

Un peu comme Lapalme, son rendement offensif est loin d’être suffisant pour un joueur de 19 ans. Pourtant, avec son rendement de la saison dernière, il faisait partie des valeurs sûres de la profondeur des Sags. Il ne s’est pas aidé non plus avec quelques gestes d’indiscipline.

Félix-Antoine Marcotty

À pareille date l’an dernier, à sa première saison dans le junior majeur, Marcotty avait marqué dix buts. Depuis, il n’en a inscrit que deux en une cinquantaine de rencontres. Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas sur le plan de la confiance et pourrait parfois montrer plus de hargne.

BRIGADE DÉFENSIVE

Jérémy Groleau

Sa tenue en première moitié de saison donne raison aux Devils du New-Jersey qui lui ont offert un contrat comme agent libre. Il n’est pas le plus visible sur la glace, mais tellement efficace. Le joueur de 19 ans a sauvé ses coéquipiers à de nombreuses reprises. S’il est transigé, ce qui semble plus une certitude qu’une probabilité, son absence se fera énormément sentir.

Artemi Kniazev

Artemi Kniazev

Dès ses premières apparitions sur la patinoire, il était évident que les Sags avaient fait un bon coup au repêchage européen en le sélectionnant au 9e rang. Spectaculaire, il sera dominant avant longtemps. Il pivote déjà l’avantage numérique comme un quart-arrière.

Morgan Nauss

Pour le prix acquis en 2016, un choix de 8e ronde, le vétéran de 20 ans représente un excellent retour sur l’investissement. Sa contribution a toutefois des limites. Même s’il parvient souvent à se racheter, il laisse trop souvent le jeu se déployer derrière lui, ce qui n’est jamais bon pour un défenseur.

Louis Crevier

Les attentes étaient peu élevées à l’endroit du choix de 5e ronde en 2017 qui a débuté sur la liste des blessés, mais qui représente une belle surprise. Très défensif, il ne se met pas trop dans le trouble grâce à son sens du hockey, ce qui lui a permis de dépasser d’autres jeunes arrières dans l’échiquier.

Jérémy Diotte

Il a tous les outils pour être un excellent défenseur dans la LHJMQ, mais sa nonchalance le fait souvent mal paraître. À 19 ans, il doit être plus concentré sur la patinoire. Quand il le fait, il est capable de contrôler les choses, mais ça arrive trop peu dans un match.

Gabriel Villeneuve

L’ancien des Élites de Jonquière est parfois trop porté sur l’attaque et se fait prendre à contre pied parce que sa prise de décision n’est pas optimale. Il possède un tir foudroyant, mais rate la cible à une moyenne très élevée.

Michael Pellerin

Quelques matchs plus difficiles dans le dernier droit et la pause devrait lui faire du bien. La marge est grande entre une quarantaine de matchs dans le midget AAA et le junior majeur, mais ça fait partie de l’apprentissage. Il risque d’avoir des responsabilités plus importantes en deuxième moitié ce qui sera un bon test pour le choix de deuxième ronde en 2017.

Thomas Ferland

Justin Ducharme

Le natif de Québec n’a disputé que sept des 35 matchs des Sags depuis le début de la saison, ce qui est assez révélateur de la confiance des entraîneurs à son endroit. Signe qu’il n’a pas la vitesse pour le centre Georges-Vézina, il n’a pas encore été en uniforme une fois à domicile.

DEVANT LES BUTS

Alexis Shank

Alexis Shank

Le gardien de 18 ans a grandement ralenti après un début de saison époustouflant. Ses chiffres à partir du début de novembre contrastent avec ceux de septembre et octobre. Il a terminé en force en fin de semaine dernière à Québec avec sa meilleure performance en près de deux mois.

Zachary Bouthillier

Zachary Bouthillier

À l’inverse de Shank, l’espoir des Maple Leafs de Toronto a commencé bien tranquillement après son premier camp professionnel avant de prendre son rythme à compter de novembre. Sera-t-il échangé à une équipe aspirante? Il a montré l’an dernier qu’il pouvait être dominant en séries.