Laurent Dauphin lors d'une entrevue avec Le Quotidien.

Laurent Dauphin joint les rangs du Canadien

L’ancien capitaine des Saguenéens de Chicoutimi, Laurent Dauphin, réalise sans doute un rêve de jeunesse, car depuis mardi soir, il appartient au Canadien de Montréal. Le Tricolore a en effet obtenu ses services des Predators de Nashville en échange de Michael McCarron, un choix de première ronde du Canadien en 2013.

L’attaquant de 24 ans se rapportera au Rocket de Laval (Ligue américaine) où il retrouvera son ancien coéquipier du junior majeur, l’Almatois Charles Hudon, avec qui il a joué à sa toute première saison avec les Bleus, en 2012-13, et la suivante.

Natif de Repentigny, Dauphin a évolué pour les Saguenéens de Chicoutimi pendant trois saisons, soit en 2012-13, 2013-14 et 2014-15, période durant laquelle il a cumulé un total de 186 points (80 buts, 106 aides) en 170 parties. Sur la scène internationale, il a remporté la médaille d’or avec l’équipe canadienne lors au Championnat du monde des moins de 18 ans de 2013.

Cette même année, il a été repêché en deuxième ronde (39e au total) par les Coyotes de Phoenix avec qui il aura disputé 35 matchs dans la Ligue nationale de hockey. Il a ensuite été échangé aux Blackhawks de Chicago et, en février 2019, aux Predators de Nashville, sans toutefois être appelé pour disputer d’autres matchs dans la LNH. Soulignons qu’en 35 rencontres en saison régulière avec Arizona depuis ses débuts dans la LNH en 2015-2016, l’attaquant de six pieds et un pouce et 180 livres a obtenu trois buts et une aide, et 18 minutes de punition.

La saison dernière, Laurent Dauphin a disputé 27 matchs pour le club affilié des Predators, les Admirals de Milwaukee. Il a alors récolté 15 points en saison régulière (4 buts, 11 passes) et a pris part à quatre matchs en séries. Cette année, Dauphin a cumulé 16 points (7 buts, 9 passes) en 33 rencontres et présente un ratio défensif de + 8.

Jusqu’à maintenant, il a disputé 252 parties dans la Ligue américaine, avec Portland, Springfield, Tucson, Rockford et Milwaukee, inscrivant 133 points (55 buts, 78 aides).

Et de sept

Réclamé au 25e rang de la séance de sélection de 2013, McCarron, un Américain de 24 ans de six pieds six pouces et 230 livres, est le septième choix de première ronde du Canadien, depuis le repêchage de 2009, à se retrouver sous d’autres cieux. Quatre d’entre eux, soit Alex Galchenyuk (2012), McCarron, Nikita Scherbak (2014) et Mikhail Sergachev (2016) ont été repêchés depuis l’entrée en scène du directeur général Marc Bergevin. Seul le défenseur Noah Juulsen (2015), qui évolue avec le Rocket, fait toujours partie de l’organisation du Canadien.

Cette saison, McCarron a joué 29 matchs avec le Rocket de Laval, récoltant cinq buts et neuf aides, en plus de 50 minutes de punition. Son dernier match dans la LNH avec le Canadien remonte au 7 avril 2018, à Toronto. Il avait récolté une mention d’aide dans une défaite de 4-2. C’est également à Toronto, le 7 janvier 2017, qu’il a inscrit son dernier but avec le Tricolore. Il s’agissait du filet d’assurance dans un gain de 5-3. Avec La Presse canadienne