L’attaquant des Sags est parmi les plus jeunes joueurs canadiens invités au camp d’entraînement des moins de 18 ans.

Lapierre invité au camp d’Équipe Canada

L’attaquant des Saguenéens Hendrix Lapierre sera l’un des plus jeunes hockeyeurs à prendre part au camp d’entraînement de l’équipe canadienne des moins de 18 ans, la semaine prochaine, en Finlande.

Les dirigeants de Hockey Canada ont convié 23 joueurs pour ce camp d’évaluation qui se déroulera sous la direction de l’entraîneur-chef Brett Gibson et de ses adjoints Serge Aubin et Dave Struch. Le Championnat mondial des moins de 18 ans se déroulera ensuite du 18 au 28 avril en Suède. Du groupe, huit font partie de la cuvée 2002, étant tous considérés comme des joueurs de 16 ans la saison dernière. En plus de Lapierre, l’attaquant Mavrik Bourque des Cataractes et le défenseur Lucas Cormier des Islanders de Charlottetown ont également été retenus. Plus âgés d’un an, le gardien des Foreurs de Val-d’Or Jonathan Lemieux et l’attaquant du Drakkar de Baie-Comeau Nathan Légaré sont les autres joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec invités.

«Ça va faire du bien de retourner sur la glace, mais en même temps, je ne pense pas que je suis en compétition avec les 2001. Je ne veux pas prouver que je suis meilleur qu’eux. C’est sûr que l’orgueil va rentrer et je vais pouvoir montrer que j’ai ma place. On fait tous partie du programme de Hockey Canada et on est tous ensemble dans le même bateau. Je vais essayer de jouer de mon mieux, mais je n’essaie pas de détrôner personne. Je m’en vais là pour faire ce que j’ai à faire et s’il m’arrive de bonnes choses, tant mieux», commente Hendrix Lapierre qui a appris la bonne nouvelle en début de semaine, ensuite confirmée officiellement vendredi par Hockey Canada. Selon ce qui lui a été expliqué lors d’un entretien téléphonique, un joueur né en 2001 ne pourra toutefois pas être retranché au profit d’un compatriote un an plus jeune.

Pour celui qui a célébré ses 17 ans en février, cette invitation vient en quelque sorte mettre un baume sur l’élimination hâtive des Sags, en plus de lui permettre de côtoyer l’élite internationale de son groupe d’âge. En novembre, il avait dû faire l’impasse sur le Défi mondial des moins de 17 ans au Nouveau-Brunswick en raison d’une blessure. «J’ai vraiment hâte. Comme j’ai manqué le tournoi des U17, j’espère pouvoir compenser avec ce tournoi-là. Je le regarde à la télé d’habitude et là d’être présent, ce serait une expérience incroyable», d’exprimer Hendrix Lapierre qui sera admissible au repêchage de la Ligue nationale de 2020.

«J’entends parler souvent des joueurs suédois ou russes, mais je ne les vois jamais jouer en vrai. Sans me comparer, je vais pouvoir les voir jouer et savoir ils ont l’air de quoi. Je ne me vois pas en compétition. On fait tous le même sport et on a tous le même but. Ça va être le fun de me mesurer à eux», le hockeyeur gatinois à la veille de son départ samedi matin.

Le Canada disputera son premier match le 18 avril contre la Finlande. Il affrontera aussi la Suisse (19 avril), le Bélarus (21 avril) et la République tchèque (23 avril) en ronde préliminaire.

Rochette décline l’invitation suisse

Détenant les nationalités suisse et canadienne, Théo Rochette a été invité à se joindre à la formation suisse pour le Championnat mondial des moins de 18 ans. Il a toutefois décliné l’invitation afin de se garder des options ouvertes. «Je m’en vais à Montréal en fin de semaine prochaine pour commencer mon entraînement d’été. [Entretemps], je vais faire des cours à distance, puis je vais revenir pour faire un peu de travail et mes examens», a indiqué mardi le #19 des Sags. Ce dernier devrait retourner passer deux semaines à sa résidence en Suisse durant l’été.

+

POINTES DE PLUME

• L’ancien attaquant des Sags Maxime Boisclair continue de progresser dans sa deuxième carrière d’entraîneur. Celui qui a marqué 70 buts lors de la saison 2005-2006 a officiellement été nommé vendredi à la barre des Gaillards du Cégep d’Abitibi-Témiscamingue dans le circuit collégial, division un. Il ne sera pas en territoire inconnu puisque l’an dernier, il était adjoint avec les Dragons du Collège Laflèche. Cette saison, il occupait le poste d’adjoint dans le midget AAA avec les Riverains du Collège Charles-Lemoyne. 

• La loterie pour le premier choix du prochain repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec se déroulera le jeudi 18 avril à Montréal et sera télédiffusée en direct sur les ondes de TVA Sports. En fait, le tirage permettra de déterminer les cinq premiers choix de la séance de sélection. Les Wildcats de Moncton, qui possèdent le choix du Titan, auront 43% des chances de parler au premier rang. Les Foreurs de Val-d’Or (choix des Sea Dogs) auront pour leur part six boules, soit 28% tandis que les Cataractes de Shawinigan, qui ont terminé au 16e rang, posséderont trois boules pour 14%. Les Olympiques de Gatineau auront deux boules (10%) et les Sea Dogs (Armada) auront une seule chance, soit 5%. L’an dernier, lors du même exercice, les Sags avaient été favorisés par le hasard et avaient hérité du premier choix même s’ils n’avaient que 9% des chances. Quelques semaines plus tard, à Shawinigan, ils en avaient profité pour sélectionner Hendrix Lapierre. Le repêchage 2019 se tiendra le 8 juin au Centre Vidéotron de Québec.