Fidèle à ses bonnes habitudes, le jeune Vincent Lapalme a profité de la belle saison pour s'améliorer. Cette année, il a travaillé sur sa force physique, ses habiletés et son coup de patin.

Lapalme aidera les plus jeunes

Vincent Lapalme n'en est peut-être qu'à sa deuxième saison avec les Saguenéens de Chicoutimi, mais le jeune attaquant se sent déjà prêt pour mettre à profit son leadership naturel auprès des recrues de la présente saison.
« C'est ce que jeux amener cette année. Mon leadership, je le transmets sur la glace et dans la chambre. Nous sommes une famille et je voudrais être en quelque sorte le grand frère (auprès des recrues) », explique en entrevue celui qui fait partie des huit vétérans de retour cette année.
« L'an passé, on a tellement appris avec les vétérans ! Il n'y en a pas beaucoup de première année dans la ligue qui ont eu la chance d'apprendre autant que moi, Sam (Houde) et (Mathieu) Desgagnés avons eu la chance de le faire avec les bons référents que nous avions », dit celui qui s'inspire sans aucun doute des professionnels Nicolas Roy et Frédéric Allard. 
« Et en se rendant en demi-finale, ça nous a permis d'ajouter encore beaucoup plus de bagages. C'est pourquoi je n'ai plus peur d'être un grand frère. On a vraiment énormément appris et on veut essayer de transmettre à notre tour cette expérience aux plus jeunes », assure le Lavallois.
« En séries, c'était malade. On avait tellement une équipe de caractère. C'était fou et ce serait le fun de pouvoir revivre ça encore cette année, avance le #37. Je pense qu'encore cette année, nous aurons une bonne équipe même si on a plusieurs nouveaux. Nous avons plusieurs gars qui ont (déjà) joué quelques matchs avec nous et nous n'avons aucun 16 ans. Je crois que nous serons une équipe qui sera peut-être sous-estimée, mais qui va travailler à chaque match pour aller chercher de grosses victoires. »
Perfectionnement
L'athlète de 18 ans n'a pas chômé durant l'été. Il a notamment amélioré ses habiletés et son coup de patin. « J'ai encore travaillé sur ma force physique comme je le fais chaque année. J'ai aussi suivi plusieurs séances de ''power skating'' avec Nathalie Olivier, qui entraîne plusieurs joueurs des ligues nationale, américaine et junior. Et pour finir, j'ai travaillé pendant deux semaines (des exercices de) maniement de bâton avec Alexandre Imbeault (ancien des Saguenéens et des Marquis de Jonquière). Honnêtement, je vois la différence (au présent camp). C'est sûr que je suis aussi plus confiant parce que j'en suis à ma deuxième année ici. »
L'étudiant en sciences humaines est satisfait de sa prestation au camp. « Comme l'a dernier, je me donne à fond à chaque présence et je sens que j'ai un peu plus de place sur la patinoire en étant peut-être plus rapide. 
« Comme l'an dernier, je veux me donner à 100 %. Et c'est sûr que cette année, je veux amener plus d'offensive tout en étant d'abord bon en défensive parce que c'est une facette que priorise Yanick (Jean). Cette saison, je vais peut-être avoir un rôle plus offensif et si c'est le cas, je sais qu'il faudra quand même que je fasse bien les choses en défensive », de conclure le dynamique attaquant.
Polyvalence utile
Pour l'entraîneur-chef des Saguenéens, le #37 démontre non seulement son désir de s'améliorer en démontrant une belle progression chaque saison, mais c'est aussi un jeune qui « démontre du leadership par son éthique de travail et son éducation. (...) C'est un joueur polyvalent qui peut jouer tous les rôles, que ce soit en avantage ou en désavantage numérique, ou à 5 contre 6 en fin de match. Il peut jouer sur un premier trio comme sur un trio défensif. C'est un joueur très polyvalent pour nous. Par exemple, quand (German) Rubtsov va partir au camp pro, Lapalme va jouer au centre », a commenté Yanick Jean.
Pointes de plume
• Les Saguenéens de Chicoutimi ont profité du repêchage des joueurs de 19 ans ayant été retranchés par leur équipe. Le DG et entraîneur-chef Yanick Jean a arrêté son choix sur ont arrêté Xavier Pouliot, un défenseur de 6'2'', 212 livres, qui a disputé huit matchs dans l'uniforme des Cataractes de Shawinigan. «Il est capable d'être physique et il possède un bon lancer. Claude (Bouchard) le connaît bien puisqu'il l'a dirigé l'an passé. C'est aussi un joueur désireux d'apprendre qui a une bonne attitude et qui est correct des deux côtés de la glace, a commenté Yanick Jean. De plus, il a une certaine expérience de la ligue, ce qui est un plus pour nous, car nous n'avions pas beaucoup de 19 ans.»...
• L'athlète qui aura 19 ans en décembre devait arriver mercredi soir à sa pension pour être à l'entraînement jeudi. Autre point à son sujet sur le site Elitesprospect, l'ancien joueur des Commandeurs de Lévis a été le joueur le plus puni du circuit midget AAA en 2015-2016 avec 130 minutes...
• Les jumeaux Klima, Kelly et Kevin, étaient de retour à l'entraînement mercredi, tout comme le capitaine Olivier Groleau. Il ne manque que Zachary Lavigne (blessé) à l'appel pour l'instant...