La LHJMQ exigera des travaux d’uniformisation

Peu importe ce qu’il advient dans le dossier d’un nouvel amphithéâtre à Saguenay, des travaux d’uniformisation seront nécessaires au Centre Georges-Vézina afin de répondre à de nouvelles exigences de la Ligue de hockey junior majeur du Québec d’ici le 31 mai 2021.

En octobre dernier, les 18 gouverneurs ont accepté de nouveaux standards pour les bandes, avec notamment les bancs des joueurs du même côté, les baies vitrées ainsi que l’éclairage pour tous les arénas du circuit junior majeur. Ces travaux s’ajoutent à ceux déjà prévus de 3,2 millions $ pour refaire l’entrée électrique ainsi que le système de chauffage du Centre Georges-Vézina. Si la consultation sur l’amphithéâtre + est pour le moment sur la glace à Saguenay, ces modifications vont demeurer sur la table. Le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau, en a fait part à la mairesse Josée Néron et aux membres du comité exécutif lors d’une visite dans la région à la mi-décembre.

« C’est sûr que ces travaux vont devoir être réalisés. En ce moment, la construction d’un nouvel aréna peut prendre de deux à trois ans. S’il n’y a rien de prévu ou de débuté d’ici là, c’est certain que les rénovations votées en octobre vont devoir être faites », confirme le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau, précisant que le travail de consultation va débuter bientôt. Une évaluation de tous les amphithéâtres actuels sera également effectuée au cours des prochains mois.

Patinoire olympique

Lors de la rencontre de la mi-décembre, qui se déroulait dans le cadre d’une tournée soulignant le 50e anniversaire, le sujet de la glace olympique du Centre Georges-Vézina n’a pas été abordé, assure M. Courteau.

Le domicile des Saguenéens possède la seule patinoire de dimension olympique à travers toute la Ligue canadienne de hockey, qui regroupe 60 équipes. Après l’annonce de l’annulation de la consultation à Saguenay sur le nouvel amphithéâtre, le commissaire de la LHJMQ se promet de discuter avec la mairesse Josée Néron ainsi qu’avec le gouverneur Richard Létourneau.

« Le dossier du nouvel aréna était très positif. J’aimais beaucoup le plan de match et je voulais attendre l’évolution du dossier avant de statuer sur le Centre Georges-Vézina. Connaissant le fait que c’est reporté, on verra comment on va régler cet aspect. En ce moment, beaucoup d’éléments vont dépendre de la conversation avec la mairesse », mentionne Gilles Courteau, qui n’a pas caché une certaine déception sur les développements des derniers jours.

Gilles Courteau

« Je ne peux pas commenter parce que je ne connais pas toutes les raisons qui ont mené à cette décision, indique-t-il. Il y a une déception, mais à ce jour, je n’ai malheureusement pas eu la chance de parler avec la mairesse et de prendre connaissance de tout le raisonnement derrière cette décision. Je suis déçu qu’il n’y ait pas de consultation, mais je ne connais pas tous les tenants et aboutissants qui ont mené à ce que le projet soit sur la glace. »

Du côté de Saguenay, le président de la Commission Sports et plein air, Michel Thiffault, entend faire une sortie publique sur ces travaux d’harmonisation, mais veut se laisser le temps de bien analyser la situation avant de réagir.

+

POINTES DE PLUME

L’Almatois Charles Hudon et le Robervalois Samuel Girard ont trouvé une place au sein de l’équipe d’étoiles des années 2010 à 2019 rendue publique jeudi par la LHJMQ. Dans le cadre du 50e anniversaire de la LHJMQ, un panel de 22 personnes a déterminé une formation de 25 joueurs par décennie. La plus récente est dominée par les attaquants Jonathan Drouin, Nathan MacKinnon, Jonathan Huberdeau et Anthony Mantha, le seul du groupe à avoir inscrit 50 buts en 50 matchs, qui poursuivent tous les quatre leur carrière dans la Ligue nationale de hockey. Huit des 25 choix ont participé aux trois conquêtes consécutives de la coupe Memorial par des formations de la LHJMQ. Pour sa part, en 235 matchs avec les Saguenéens et le Drakkar, Charles Hudon a récolté 273 points. Nikolaj Ehlers, Conor Garland, Vitalii Abramov, Sean Couturier, Mikhail Grigorenko, Nikita Kucherov, Sven Andrighetto et Alex Barré-Boulet complètent le portrait à l’attaque. À la défense, même s’il a joué seulement trois saisons avec les Cataractes de Shawinigan, Samuel Girard a été retenu, lui qui a maintenu une moyenne de plus d’un point par match avec 192 points en 190 rencontres. Thomas Chabot, Brandon Gormley, Nathan Beaulieu, Nikolas Brouillard, Xavier Ouellet et Jérôme Gauthier-Leduc font également partie de cette brigade défensive. Devant les buts, les choix se sont arrêtés sur Étienne Marcoux, Philippe Cadorette et Zachary Fucale tandis que Gerard Gallant et Dominique Ducharme ont été nommés derrière le banc.