Des 18 joueurs qui ont participé au Rase-O-Thon, c’est Zachary Lavigne (ci-haut) qui a récolté la plus grosse somme, soit un peu plus de 900 $. S’il passe ici sous le rasoir manié habilement par Lison Simard, son exploit lui a valu d’avoir le droit de raser le coéquipier de son choix. C’est Simon Monette qui a été le (mal)heureux élu!

La coupe aux Sags

Près d’une vingtaine de joueurs des Saguenéens de Chicoutimi ont démontré qu’ils avaient du coeur à revendre, pas seulement sur la glace, mais aussi pour de belles causes. Jeudi soir, 18 d’entre eux se sont portés volontaires pour faire raser leur chevelure au profit de la Société canadienne du cancer. Un noble geste qui leur a permis d’amasser 7902,25 $, soit presque quatre fois plus que leur objectif initial !

Leaders des Bleus, Olivier Galipeau et Vincent Lapalme ont eu l’idée d’organiser un Rase-O-Thon à la suite d’une visite auprès d’un enfant hospitalisé à Jonquière il y a quelques semaines. « Ils m’ont demandé s’ils pouvaient essayer de rallier les joueurs pour donner à une cause. On a donc appelé à la Société canadienne du cancer et les joueurs se sont mobilisés », a relaté Serge Proulx, directeur des opérations chez les Saguenéens.

Galipeau et Lapalme ont lancé l’invitation à leurs coéquipiers et 16 d’entre eux se sont joints au tandem pour la bonne cause. « Ça fait plusieurs interventions qu’on fait auprès de jeunes malades et c’est sûr que ça nous a touchés, Olivier et moi. Après, on s’est dit pourquoi ne pas en faire plus, a indiqué Vincent Lapalme, sous le regard approbateur de son capitaine. Dans notre groupe, on se rend compte à quel point la santé est importante et ça va tellement au-delà du hockey. Nous, on est chanceux de pouvoir faire notre sport. »

« Il y a eu la rencontre avec le jeune de Jonquière, mais aussi le fait qu’on connaît tous quelqu’un qui est touché par le cancer, que ce soit un proche ou un ami, et on sentait le besoin de faire notre part. Ça nous tient à coeur à nous, mais aussi à tous les joueurs, ajoute Galipeau. On n’a pas eu de misère à convaincre nos coéquipiers. Une fois l’idée lancée, tout le monde a embarqué et tous ont vraiment fait leur part, même ceux qui n’ont pas participé (au Rase-O-Thon). Ils ont fait des dons et on est vraiment contents du résultat. »

C’est ainsi que Jérémy Fortin, Marc-Antoine Gagné, Jérémy Groleau, Samuel Houde, Zachary Lavigne, Félix-Antoine Marcotty, Simon Monette, Morgan Nauss, Vincent Milot-Ouellet, Joakim Paradis, Xavier Pouliot, Alexis Gadoury-Potvin, Ryan Smith, Liam Stevens et les gardiens Alexis Shank et Zachary Bouthillier se sont tous retrouvés avec une nouvelle coupe plus aérodynamique, sous le regard amusé et fier de leurs entraîneurs.

Récolte inespérée

Les deux instigateurs du projet avouent être « extrêmement surpris d’avoir amassé autant ». « On trouvait déjà ça bien d’avoir un objectif de 100 $ par joueur pour atteindre 2000 $ . On est rendu à 7600 $ et il y a encore des dons qui se font sur place », lance le duo, à la fois fier et heureux.

Zachary Lavigne a été le plus prolifique, ayant récolté à lui seul un peu plus de 900 $. De plus, le Salon Rhenndo de Place du Royaume a non seulement accepté d’embarquer dans l’aventure, mais l’entreprise a fait un don de 500 $ en plus de mettre à contribution le talent des coiffeuses Lison Simard et Émilie Lamontagne.

« C’est incroyable ! a lancé Serge Proulx, fier et impressionné par la somme amassée par le groupe. Ils se sont donnés et ils ont mis tout leur coeur dans cette aventure ! »

Représentante du bureau régional de la Société canadienne du cancer, bureau du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Jane Plourde était aussi heureuse de cette belle initiative et elle a tenu à remercier les joueurs pour ce geste généreux.

Olivier Galipeau et Vincent Lapalme ont invité leurs coéquipiers des Saguenéens de Chicoutimi à amasser des sous pour la Société canadienne du cancer par l’entremise d’un Rase-O-thon. L’objectif initial a quasiment été quadruplé, pour une récolte finale de 7902 $.

Pointes de plume

• En plus de leur nouveau look capillaire, une dizaine de joueurs des Saguenéens poursuivront la thématique du rasage aujourd’hui. Certains ont arboré la moustache - du moins ceux qui avaient assez de poil, lance à la blague Vincent Lapalme - dans le cadre du Movember (cancer de la prostate). Ils auraient pu faire un deux pour un jeudi, sous les mains expertes des coiffeuses de Rhenddo de Place du Royaume, mais ils ont plaidé que le mois de novembre n’était pas encore terminé... 

• Après cinq semaines d’absence en raison d’une blessure au poignet, l’attaquant Samuel Houde pourrait effectuer un retour au jeu pour le match de vendredi soir, alors que les Saguenéens accueillent le Drakkar de Baie-Comeau pour un 5e affrontement sur les 10 programmés contre Baie-Comeau en saison régulière...

• Parlant du duel Chicoutimi/Baie-Comeau, le Drakkar a l’avantage sur les Saguenéens dans la course aux honneurs de la Coupe l’Ami Junior. Baie-Comeau a remporté trois des quatre affrontements jusqu’à maintenant...

• Le gardien Alexis Shank sera d’office devant le filet vendredi...

• Les Saguenéens seront bientôt privés des services de Vladislav Kotkov durant environ deux semaines. L’attaquant #23 ira rejoindre la formation russe du 6 au 16 décembre, à l’occasion du Défi mondial junior A présenté à Truro en Nouvelle-Écosse...

• L’ancien joueur des Sags Pierre-Alexandre Parenteau pourrait-il se retrouver au sein de l’équipe qui représentera le Canada aux Jeux olympiques de Pyeongchang en février prochain ? Le nom de l’attaquant natif de Hull apparaît sur la liste d’Équipe Canada pour la Coupe Channel One à Moscou, du 12 au 17 décembre. Le Hullois évolue en Europe, pour l’Avtomobilist Yekaterinburg dans la KHL. Reste à savoir s’il prendra part à l’autre tournoi préparatoire du calendrier, soit la Coupe Spengler, du 25 au 31 décembre, à Davos en Suisse...