Frédéric Allard, David Noël, Julien Carignan et Jérémy Groleau ont grandi comme partisans des Remparts de Québec. Ils se retrouvent maintenant dans la brigade défensive de leurs rivaux des Saguenéens de Chicoutimi.

La brigade de Québec des Saguenéens

Ils ont grandi dans la cour des Remparts de Québec et se retrouvent maintenant tous les quatre à la ligne bleue des Saguenéens de Chicoutimi.
Frédéric Allard, Julien Carignan, David Noël et Jérémy Groleau représentent une partie importante de la brigade défensive des Sags, complétée par Louis-Philippe Simard, Keenan MacIsaac et Morgan Nauss qui est également utilisé en attaque. Les trois premiers ont tous porté les couleurs du Blizzard du Séminaire Saint-François dans le midget AAA tandis que Groleau, natif de Lévis, a évolué avec les Commandeurs. Tous les deux âgés de 19 ans, Allard et Carignan ont fait partie de la même édition du Blizzard qui a atteint la finale de la coupe Jimmy-Ferrari en 2013. «C'est le fun de te retrouver avec des connaissances. Les deux plus jeunes ne sont pas arrivés en territoire inconnu», fait valoir le vétéran du groupe, Frédéric Allard, qui connaissait bien les autres avant leur arrivée à Chicoutimi, notamment parce qu'ils s'entraînaient ensemble pendant la période estivale.
«L'adaptation se fait mieux quand on connaît les gars», mentionne le petit nouveau, David Noël. I; s'est ajouté au groupe en début de saison et fait sa place, avec 12 points en 25 rencontres.
«On savait le genre d'individus qui arrivaient. Ce n'est pas seulement le fait qu'ils viennent de Québec, mais ce sont de bons ''kids''», exprime pour sa part Julien Carignan à propos des deux plus jeunes.
Bien entendu, avec autant de défenseurs de Québec, quelques perches sont lancées parfois dans le vestiaire. «Leur année, ils n'ont rien gagné alors qu'on a failli tout remporter en 2013», rappelle en riant Frédéric Allard. Il avait bien fait rire l'auditoire au repêchage de 2013, qui se déroulait au centre Georges-Vézina, quand il avait dit au micro qu'il espérait que les partisans des Sags l'aiment même s'il est originaire de la Capitale nationale. L'espoir des Predators de Nashville en est à sa quatrième saison dans l'uniforme chicoutimien.
Bon travail
La chimie opère à la ligne bleue, que ce soit entre les joueurs de Québec et les autres. Résultat: les Sags se retrouvent parmi les équipes qui accordent le moins de buts à l'adversaire. En 25 rencontres, ils n'en ont permis que 74, soit une moyenne tout juste sous les trois par match. «Si on veut gagner régulièrement, tout part de la défensive. Si on donne six buts par match comme certaines équipes, ça devient plus difficile», d'estimer Frédéric Allard.
«En début de saison, on savait que les jeunes étaient capables de jouer, mais qu'ils avaient besoin de millage. Maintenant, ils ont l'expérience de la ligue et ils sont une grande partie de nos succès défensifs», souligne le numéro 58. Tout comme ses collègues du quatuor de Québec, il rend le crédit aux attaquants, ainsi qu'au duo devant le filet composé de Julio Billia, qui vient de revenir au jeu après une absence prolongée, et de Xavier Potvin. «On a deux bons gardiens. Si on ne donne pas 20 chances de marquer, on devrait bien s'en sortir», note Frédéric Allard.
Pointes de plume
• En marquant en première période dans une défaite des Cataractes de Shawinigan devant leurs partisans face aux Sea Dogs de Saint-Jean, Samuel Girard a obtenu son 150e point en carrière, jeudi soir. Le Robervalois est devenu le 13e plus rapide à atteindre ce plateau chez les défenseurs, à son 151e match. De ce groupe très sélect, Girard est le seul à le faire depuis le tournant des années 2000. L'ancien du Canadien Patrice Brisebois est celui qui a atteint le plus rapidement les 150 points, en seulement 122 parties...
• Callum Booth des Remparts de Québec a été nommé gardien du mois de novembre dans la LHJMQ vendredi. Le gardien de 19 ans a compilé un dossier de cinq victoires et deux revers, avec une moyenne de 2,77 et un pourcentage d'arrêt de .926. Au cours de cette période, Booth a fait face en moyenne à 37 tirs, repoussant un sommet en carrière de 50 tirs la semaine dernière dans un revers de 2-1 en prolongation face aux Islanders de Charlottetown...
• Un recours collectif a été déposé le 25 novembre contre la Ligue canadienne de hockey par 351 anciens et joueurs actuels à la Cour supérieure de l'Ontario. L'avocat responsable du dossier Brendan O'Grady, a confié qu'il continuait de recevoir des demandes quotidiennement. Du nombre, 18 des 145 signataires de la Ligue de hockey junior majeur du Québec ont été associés aux Saguenéens de Chicoutimi, a révélé un affidavit obtenu par le réseau TSN. Dans leur requête, les requérants veulent un meilleur partage des profits dégagés par la vente de billets, les ententes corporatives et les droits télévisuels, ce qui équivaut à des millions de $. En plus d'une compensation, ils désirent que les joueurs actuels reçoivent le salaire minimum. Par le passé, les dirigeants ont déjà laissé savoir qu'une telle mesure placerait certaines équipes dans une situation financière insoutenable...