Vladislav Kotkov a marqué 21 buts à sa première saison dans la LHJMQ, la saison dernière.

Kotkov, l’autre exemple

Après Jérémy Groleau, nouveau membre de l’organisation des Devils du New Jersey, Vladislav Kotkov est un autre exemple que tout n’est pas terminé après le repêchage de la Ligue nationale de hockey. L’attaquant des Saguenéens s’est donné toutes les chances d’attirer l’attention des 31 formations du circuit Bettman, pour finalement signer un contrat de trois ans avec les Sharks de San Jose.

Le Russe a signé le 6 juillet, soit deux jours après son arrivée en Californie pour le camp de développement des Sharks. Quelques jours plus tôt, Kotkov avait tenté le coup avec l’Avalanche du Colorado. Il a d’ailleurs passé les trois semaines précédant le repêchage au Colorado, avant d’y retourner une semaine pendant le camp de développement.

« C’était tellement difficile, c’était la semaine la plus difficile de ma vie, a lancé Vladislav Kotkov. C’était des journées remplies de différents tests. Je ne sais pas vraiment pourquoi c’était aussi difficile, mais je me levais à 6 h le matin, je déjeunais à 6 h 30 et j’allais courir tous les jours. Je passais ensuite la journée sur la patinoire et la journée prenait fin vers 18 h. »

Le souriant hockeyeur a ensuite vu ses efforts porter leurs fruits lorsque les Sharks lui ont offert un contrat.

Vladislav Kotkov disputera un premier match avec les Saguenéens cette saison, vendredi soir, contre l’Armada de Blainville-Boisbriand.

« C’était mieux et plus facile qu’au Colorado, a réagi Kotkov en riant. J’étais prêt parce que j’avais travaillé fort lors des quatre semaines précédentes. J’ai signé mon contrat deux jours après être arrivé au camp de perfectionnement. Ça m’a donné un élan pour le reste de l’été. »

Vladislav Kotkov est retourné dans sa Russie natale environ trois semaines pour recharger ses batteries, avant de retourner à San Jose pour poursuivre sa préparation en vue du camp des recrues des Sharks. Les dirigeants de l’équipe ont été convaincus par le gabarit imposant et le puissant lancer du jeune homme. Il lui reste maintenant à améliorer sa vitesse sur lames.

La vie après le repêchage

Kotkov est donc un autre joueur de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) à parapher un contrat professionnel, après avoir vécu la déception d’être ignoré lors du repêchage. « Je ne pense pas à ça. De toute façon, j’ai maintenant un contrat », a laissé tomber le principal intéressé qui va jouer un premier match avec les Saguenéens, vendredi soir, contre l’Armada de Blainville-Boisbriand.

« C’est correct d’être repêché en première ou deuxième ronde, mais être repêché ou invité, c’est pareil, a pour sa part souligné l’entraîneur des Saguenéens, Yanick Jean. Ce n’est pas fini même si tu n’es pas repêché. Les gens capotent avec ça et ils mettent tellement l’accent sur le repêchage. Il faut arrêter. Il y a des choses plus importantes que ça. »

En plus de Jérémy Groleau et Vladislav Kotkov, Jean a cité Joel Teasdale (Montréal) et Samuel Benoît (Anaheim) à titre de joueurs invités qui ont signé un contrat professionnel sans avoir été repêchés. Ce genre de réussite est une bonne nouvelle pour une organisation et pour la LHJMQ, a mentionné le pilote des Bleus.

« Tu as le droit d’être déçu le lendemain du repêchage, mais remets tes bottes de travail et sois prêt quand une nouvelle opportunité se présente, a soulevé Yanick Jean, tout en vantant l’éthique de travail de son joueur russe. Kotkov était prêt et quand Groleau s’est présenté au camp des Devils, il était prêt aussi. Ce n’est pas juste de la chance, c’est amplement mérité. Je ne connais pas d’équipes qui font de la charité. »

+

POINTES DE PLUMES

• Les retours de Vladislav Kotkov et Jérémy Groleau coïncident avec le retrait de Jesse Sutton. L’attaquant de 20 ans est blessé à l’aine et sa situation est évaluée sur une base quotidienne. En plus de Sutton, Félix-Antoine Marcotty et Zachary Lavigne sont aussi sur la touche. Xavier Labrecque viendra prêter main-forte aux Saguenéens. Actif avec l’Everest de la Côte-du-Sud, dans le junior AAA, le choix de cinquième ronde l’an dernier a récolté sept points, dont six buts, en cinq parties...

• Au sein de la brigade défensive, Michael Pellerin est prêt à effectuer un retour au jeu, après avoir raté le match de samedi à Baie-Comeau. Blessé à l’épaule, Louis Crevier poursuit sa guérison. Il rencontrera un orthopédiste dans la semaine du 8 octobre afin d’en apprendre davantage sur son état de santé...

• Les Saguenéens tenteront de remporter un match au Centre d’excellence Sports Rousseau de Boisbriand pour la première fois depuis le 28 février 2016. Ils ont perdu leurs quatre dernières sorties au domicile de l’Armada. «À ce stade de la saison, on se concentre plus sur nous que sur l’adversaire, a indiqué Yanick Jean. Je veux qu’on soit affamé, déterminé et je veux qu’on s’implique. Je veux qu’on soit beaucoup plus concentré sur nos responsabilités défensives. On a mis beaucoup d’accent sur la rondelle en unité de cinq, au lieu de simplifier les choses en se tournant la tête en replis défensifs.» Alexis Shank sera le gardien de but partant contre l’Armada. Les Saguenéens prendront ensuite la direction de Gatineau pour affronter les Olympiques, samedi...