Artemi Knyazev

Knyazev et Ducharme en lice

Les noms de deux joueurs des Saguenéens de Chicoutimi, soit le défenseur Artemi Knyazev et l’attaquant Justin Ducharme, apparaissent sur la première liste du Bureau central de dépistage publiée mardi. Pour l’instant, 110 joueurs de la Ligue canadienne de hockey (LCH) se retrouvent sur ce palmarès des « Joueurs à surveiller » en vue du Repêchage 2019 de la LNH qui se déroulera les 21 et 22 juin.

Les noms de deux joueurs des Saguenéens de Chicoutimi, soit le défenseur Artemi Knyazev et l’attaquant Justin Ducharme, apparaissent sur la première liste du Bureau central de dépistage publiée mardi. Pour l’instant, 110 joueurs de la Ligue canadienne de hockey (LCH) se retrouvent sur ce palmarès des « Joueurs à surveiller » en vue du Repêchage 2019 de la LNH qui se déroulera les 21 et 22 juin.

Le défenseur russe des Saguenéens, Knyazev, fait partie des 20 patineurs et trois gardiens qui ont reçu une cote « B » qui indique que le joueur en question est un candidat pour la deuxième ou troisième ronde de l’encan 2019. 

Quant à Justin Ducharme, l’attaquant qui a marqué quatre buts en deux matchs en fin de semaine, se retrouve parmi les 66 patineurs et neuf gardiens ayant obtenu la cote « C », ce qui le place parmi les candidats pour la quatrième, cinquième ou sixième ronde du prochain repêchage.

Douze joueurs ont reçu une cote « A », ce qui les place parmi les meilleurs espoirs susceptibles d’être repêchés en première ronde. Du nombre, le quart provient de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, soit Maxim Cajkovic (Saint John), Raphaël Lavoie (Halifax) et Samuel Poulin (Sherbrooke).

Rappelons que 78 joueurs de la LCH ont été réclamés au Repêchage de la LNH en 2018, dont 13 joueurs en première ronde.

Pas surpris

Entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean n’est pas surpris de voir Knyazev et Ducharme sur la première mouture de cette liste publiée tôt en saison. Selon lui, Félix-Antoine Marcotty devrait voir apparaître son nom au cours des prochains mois. « Artemi, ça fait longtemps qu’il est sur le radar (des recruteurs). C’est probablement le meilleur défenseur de son groupe d’âge en Russie. On voit ses habiletés sur la glace qui sont indéniables. Il s’agit de cadrer sa ‘‘game’’ dans l’ensemble. C’est un individu qui a une bonne tête en plus », commente le pilote des Bleus. 

Concernant Ducharme, il le décrit comme « un joueur qui travaille et qui a du caractère. Dans son cas, il n’a pas été sélectionné cette année, mais ce n’est que partie remise. D’ailleurs, il ne faut pas virer fou avec le repêchage », dit-il en rappelant que les Groleau et Kotkov ont signé des contrats, et ce, même s’ils n’avaient pas été repêchés.

+

POURSUIVRE UNE LANCÉE VICTORIEUSE... À LA MAISON

Fort d’un week-end parfait sur la route en fin de semaine, les Saguenéens de Chicoutimi tenteront de poursuivre leur séquence victorieuse mercredi soir, cette fois-ci devant leurs partisans au Centre Georges-Vézina, avec la visite du Phoenix de Sherbrooke.

L’entraîneur-chef des Bleus, Yanick Jean, estime que la nervosité du début de saison à la maison ne peut plus être invoquée. «On a beaucoup progressé au cours des trois derniers matchs que nous avons joués sur la route et je veux voir cette même progression à domicile maintenant. Il faut travailler avec nos jeunes joueurs pour avoir le moins de hauts et de bas possible.»

Même si l’infirmerie reste passablement occupée, le retour de vétérans comme Jérémy Groleau s’est fait sentir. «Son retour nous a apporté de la stabilité défensivement. Ça remet tout le monde dans la bonne chaise, dans le rôle et avec le temps de glace nécessaire pour avoir du succès et être plus efficace», fait valoir Yanick Jean qui enverra Alexis Shank devant le filet. L’attaquant Xavier Labrecque sera rappelé d’ailleurs pour le match de mercredi.

Comme on ne change pas une formule gagnante, Yanick Jean conservera les mêmes trios qu’en fin de semaine pour le match de mercredi. Il s’attend également à ce que ses troupes continuent d’être disciplinées contre Sherbrooke, «un club offensif qui possède un avantage numérique (avec un taux d’efficacité) de plus de 40 % depuis le début de la saison».

+

POINTES DE PLUME

• Directeur du département de la sécurité des joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), Éric Chouinard, a suspendu Mikael Robidoux des Remparts de Québec pour 15 matchs. La suspension a été imposée à la suite du geste posé par Robidoux dans la partie du 29 septembre dernier face aux Voltigeurs de Drummondville. «Dans notre analyse, le joueur fautif revient dans son territoire à pleine vitesse et cible son adversaire. Profitant du fait que le joueur de Drummondville est vulnérable, il le frappe violemment en se projetant vers le haut, et ce, sans se soucier de la rondelle», a expliqué Chouinard qui a aussi pris en compte que Robidoux a été suspendu à sept reprises depuis le début de sa carrière dans la ligue...

• Avec justesse, Jean-François Vachon qui couvre les Huskies de Rouyn-Noranda, a tweeté que le cas Robidoux n’était pas sans lui rappeler celui de Patrice Cormier, un ancien de l’Océanic de Rimouski. En janvier 2010, Cormier avait bien failli anéantir la carrière de Mikaël Tam (Remparts de Québec) par suite d’un violent coup de coude à la tête. À l’époque, encore sous le choc, le pilote des Remparts, Patrick Roy, avait réclamé la fin de la carrière de Cormier, un autre récidiviste. Finalement, Cormier avait écopé d’un total de 31 matchs...

• Bonne nouvelle pour l’ancien capitaine des Saguenéens, Laurent Dauphin, qui fait partie des 23 joueurs de l’alignement de départ annoncé en vue du match d’ouverture des Coyote de l’Arizona jeudi...