Kelly Klima, son frère Kevin, et le défenseur Stephen Templeton ont reçu leur chandail des Saguenéens lors du 5 à 7 pour conclure officiellement la saison 2017-2018. Les gestionnaires Jean-François Abraham et Richard Létourneau les ont également remerciés pour les services rendus.

Kevin Klima nommé joueur de l'année

Alors que la deuxième ronde des séries se mettait en marche vendredi soir dans la LHJMQ, les Saguenéens ont définitivement tiré un trait sur la dernière saison avec un 5 à 7 réunissant les joueurs et tous les employés de l’équipe au Centre Georges-Vézina. Sans surprise, l’attaquant de 20 ans Kevin Klima a reçu le titre de joueur de l’année, gracieuseté du centre financier SFL.

Après une saison du tonnerre, Kevin Klima attire de plus en plus l’attention des équipes professionnelles. Il a été possible d’apprendre hier qu’il a reçu un coup de fil du club-école du Canadien, le Rocket de Laval, lors des derniers jours afin d’obtenir un essai pour conclure la saison dans la Ligue américaine, mais a dû décliner en raison d’une sérieuse blessure à un doigt subie lors du quatrième match de la série face au Titan. À ce propos, l’entraîneur-chef et directeur-général des Sags Yanick Jean s’est contenté de dire qu’il avait eu des discussions avec des dirigeants d’équipes professionnelles, sans dévoiler les formations. Le directeur-général du Canadien, Marc Bergevin, avait assisté aux matchs 3 et 4 à Chicoutimi, principalement pour épier l’un des meilleurs espoirs au prochain repêchage, Noah Dobson, mais aussi les vétérans Olivier Galipeau et Kevin Klima. Il semble que le numéro 34 a suffisamment impressionné pour à tout le moins mériter un essai avec l’organisation montréalaise.  

Acquis des Wildcats de Moncton à la période des Fêtes 2016 en compagnie de son frère Kelly, Kevin Klima a explosé lors de la dernière saison, terminant au 4e rang des marqueurs de la LHJMQ avec 86 points, dont 39 buts. «Il avait tout à gagner lors de cette dernière saison, a rappelé Yanick Jean. En début de saison, on n’avait pas nécessairement beaucoup de profondeur en attaque ni d’habiletés. Nos joueurs les plus habiles étaient nos jeunes et qui dit jeune dit nécessairement plus d’inconstance. Kevin a été le leader de tout ça. Sa constance a été incroyable.»

Pendant une semaine pour le moins mouvementée, où les Sags ont été favorisés par le hasard lors de la loterie pour mettre la main sur le premier choix au total au prochain repêchage, Yanick Jean n’a pas eu le temps de faire toutes les rencontres avec les membres du personnel et les joueurs, ce qu’il prévoit terminer en début de semaine prochaine. Il s’est assuré de discuter avec tous les anglophones dont la plupart retourneront dans leur coin de pays lors des prochains jours. Un bilan de la dernière de la dernière saison est également à l’horaire avec les dirigeants de l’organisation. «On se questionne constamment sur nos façons de faire dans toutes les phases de la gestion de l’équipe, ce qu’on doit garder et les aspects qu’on doit travailler et faire de petits ajustements», indique Yanick Jean. 

Nicolas Roy rappelé par les Hurricanes

Nicolas Roy fera ses débuts dans la Ligue nationale au 82e et dernier match de la saison régulière des Hurricanes de la Caroline. L’ancien attaquant des Sags a été rappelé vendredi en prévision de l’affrontement face au Lightning de Tampa Bay samedi soir. 

Choix de quatrième ronde des Hurricanes en 2015, Nicolas Roy a connu une bonne première saison professionnelle avec les Checkers de Charlotte, avec 37 points, dont 10 buts, en 68 parties, ce qui le place au 8e rang chez les recrues de la Ligue américaine. Ses 27 passes lui donnent le 4e rang chez les Checkers. Son rappel survient quelques heures après sa meilleure performance en carrière avec quatre points mercredi face à Lehigh Valley. Il a obtenu plus d’un point à huit reprises cette saison. 

Comme les Hurricanes ne participeront pas aux séries, Roy devrait normalement être de retour à Charlotte en début de semaine prochaine. À moins d’une catastrophe, la formation de la Caroline du Nord se qualifiera pour la grande danse du printemps, étant pour le moment au 4e rang de la conférence de l’Est et profitant d’un coussin de dix points. 

POINTES DE PLUME

• Le défenseur Marc-Antoine Mercier est le seul joueur des Élites de Jonquière qui a été convié au Défi d’excellence Gatorade de la LHJMQ réunissant les meilleurs espoirs de 15 ans en vue du prochain repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Un total de 40 joueurs du Québec seront divisés en deux équipes dans un tournoi réunissant des joueurs des provinces maritimes à Boisbriand. Mercier, un défenseur de 6 pieds 2 originaire de Forestville, a cumulé six points en 40 parties à sa première saison dans le midget AAA...

• Le Titan d’Acadie-Bathurst a poursuivi sur sa lancée face au Phoenix de Sherbrooke, s’imposant 5-1 lors du premier duel de la série de deuxième ronde. L’ancien des Sags German Rubtsov a marqué son premier but des séries lors d’une poussée de quatre buts des siens en deuxième période. À Halifax, le héros du 7e match pour les Islanders face aux Remparts, Pascal Aquin, a marqué en prolongation pour surprendre les Mooseheads 4-3 d’entrée de jeu. À Blainville, la force de frappe de l’Armada n’a fait aucun doute dans une victoire décisive de 6-1 sur la révélation au premier tour, les Wildcats de Moncton qui avaient ouvert le pointage en première. Finalement, à Drummondville, les Voltigeurs ont marqué quatre fois sans réplique, dont le dernier dans un filet désert, pour s’imposer au compte de 4-2 sur les Tigres de Victoriaville dans une série qui s’annonce longue et intense...