Jérémy Groleau

Houde, Kotkov et Groleau chez les pros

Malgré l’élimination rapide des Saguenéens au premier tour des séries éliminatoires, Jérémy Groleau, Samuel Houde et Vladislav Kotkov ne rangeront pas leur équipement tout de suite. Les trois joueurs ont été invités vendredi à poursuivre leur saison dans la Ligue américaine.

L’entraîneur-chef Yanick Jean a confirmé l’information en fin d’après-midi, mais n’avait pas plus de détails sous la main. Il ne pouvait pas non plus se prononcer sur leurs chances de disputer au moins un match au cours de leur séjour respectif.

Valdislav Kotkov

Dans un premier temps, le défenseur Jérémy Groleau se rendra à Binghampton dimanche pour rejoindre le club-école des Devils du New Jersey. La formation de l’État de New York ne participera pas aux prochaines séries et les entraîneurs ont laissé savoir à son agent qu’ils pourraient l’envoyer dans la mêlée, lui qui sera un candidat à un poste au sein de cette brigade défensive l’an prochain à l’âge de 20 ans. Sinon, il sera de retour avec les Saguenéens pour une dernière saison dans les rangs juniors. Le natif de Québec a signé un premier contrat professionnel en septembre après avoir impressionné en tant qu’invité au camp d’entraînement.

«Ça va surtout être une période d’apprentissage. Je vais devoir emmagasiner rapidement comme je vais être là seulement deux semaines et demie», d’indiquer Jérémy Groleau qui voudra notamment mieux se familiariser avec le calibre et le style de jeu. Ce rappel met également un petit baume sur l’élimination des Sags. «C’est sûr qu’on est déçus avec le résultat final. C’est de l’apprentissage pour les jeunes, mais aussi pour les vétérans. On apprend toujours de telles situations. Ce sera d’être prêts pour l’an prochain et revenir en force», de noter le numéro 77.

Samuel Houde

San Jose et Laval

Vladislav Kotkov prendra quant à lui la direction de San Jose pour retrouver les Barracudas. L’attaquant russe s’est également mérité un contrat lors d’un essai, l’été dernier. Il a marqué 34 buts lors de la dernière saison, touchant la cible une seule fois lors des quatre matchs de la série face à l’Océanic de Rimouski.

Samuel Houde est le seul joueur repêché du groupe, par le Canadien en cinquième ronde l’été dernier. Il passera au minimum les prochains jours dans l’entourage de l’équipe en plus de sauter sur la patinoire pour les entraînements du Rocket de Laval. En 64 matchs, l’attaquant originaire de Blainville a récolté 43 points en saison régulière et trois en quatre rencontres éliminatoires.

+

JEAN FINALISTE AU TITRE DE DG DE L'ANNÉE

Le grand manitou des Saguenéens, Yanick Jean, a été mis en nomination vendredi pour le titre de directeur général de l’année dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, en compagnie de ses homologues Mario Pouliot des Huskies de Rouyn-Noranda et Serge Beausoleil de l’Océanic. 

Le gagnant du trophée Maurice Fillion sera dévoilé mercredi lors du Gala des rondelles d’Or à Québec. 

«C’est mon nom, mais pour moi, c’est tout le personnel», de souligner Yanick Jean qui se retrouve en lice pour une deuxième fois en quatre ans dans cette catégorie. 

Il avait également été nommé en 2016, mais l’honneur avait finalement été décerné au Normandinois Gilles Bouchard des Huskies, qui est maintenant adjoint dans la Ligue américaine avec le Crunch de Syracuse. 

Mardi, avant le troisième match face à l’Océanic, l’attaquant Hendrix Lapierre avait reçu le trophée Michel Bergeron en tant que recrue offensive de la dernière saison. Il fait donc face au défenseur des Wildcats et gagnant du trophée Raymond-Lagacé (recrue défensive) Jordan Spence pour l’obtention de la coupe RDS remis à la recrue de l’année. 

Avant le Gala des Rondelles d’Or, Yanick Jean tracera le bilan de la dernière saison mardi matin lors d’un point de presse au centre Georges-Vézina. La veille, il procédera avec les autres entraîneurs aux rencontres individuelles avec les joueurs, ce qui sera suivi du 5 à 7 de fin de saison, qui permettra notamment de remettre la coupe Chicoutimi Chrysler au joueur élu par les partisans.