Six joueurs des Saguenéens ont joint l’équipe de hockey du Centre Ressources de l’Odyssée Dominique-Racine.

Hockey cosom avec les Sags

Les Saguenéens de Chicoutimi ont fait plusieurs heureux, mardi midi, à l’école Odyssée Dominique-Racine. Pendant environ une heure, six joueurs ont disputé une partie de hockey cosom en compagnie des jeunes du Centre Ressources, vivant avec une déficience intellectuelle.

Les étudiants font tous partie de l’équipe de hockey spécialement créée dans le but de leur faire vivre l’ambiance inclusive d’un groupe de hockeyeurs. Des élèves de secondaire 3 et 4 du cheminement régulier s’impliquent également dans le cadre d’un projet spécial.

Les joueurs des Sags ont pris le temps de discuter avec les élèves, mardi midi.

« Les jeunes apprécient vraiment, a assuré le directeur adjoint de l’Odyssée Dominique-Racine et directeur du centre Ressources, Dominic Simard. Quand on leur a annoncé qu’ils allaient jouer au hockey avec des joueurs des Saguenéens, ils avaient tous un grand sourire et ils étaient vraiment impressionnés. Ils étaient aussi nerveux, mais ils avaient hâte de les voir ! »

C’est Félix-Antoine Drolet qui a eu l’idée d’organiser un match de hockey avec des étudiants ayant une déficience intellectuelle. Sa sœur vivant le trouble du spectre de l’autisme, il est familier avec la situation.

Tristan Pelletier et Justin Ducharme se sont prêtés à la prise de photos, notamment sur cette séquence avec un jeune hockeyeur.

Drolet était accompagné de ses coéquipiers Samuel Houde, Félix-Antoine Marcotty, Justin Ducharme, Tristan Pelletier et Gabriel Villeneuve.

« C’est bien important pour moi de redonner à la communauté et c’est un sujet qui m’interpelle, a souligné le #55 des Sags. C’est super le fun et on voit que les jeunes aiment le hockey. Ils sont heureux de nous voir et ça fait une belle journée. Pour eux, nous sommes des exemples et quand nous sommes arrivés, ils étaient tous souriants et ils étaient prêts à jouer au hockey. »

L’initiative de participer à un match de hockey avec des étudiants du Centre Ressources a été lancée par Félix-Antoine Drolet.

Après la partie de hockey cosom, les joueurs des Saguenéens ont rendu visite aux élèves dans les classes afin de discuter, prendre des photos et donner des autographes. Chaque jeune a reçu un billet pour le match du 17 janvier, face aux Cataractes de Shawinigan.

Tout au long de l’année, les étudiants du centre Ressources participent à différentes activités. Le volet sportif se déroule au gymnase, à la piscine ou à l’extérieur.

« Ça leur permet de décrocher, de s’amuser et de vivre des projets différents et inclusifs », a fait savoir Dominic Simard.

+

Pointes de plume

• Seulement quelques joueurs ont foulé la glace du centre Georges-Vézina, mardi matin, en compagnie de l’entraîneur des habiletés, Xavier Boucher. Les autres ont effectué un entraînement hors glace. En cette dernière semaine d’école avant la pause des Fêtes, l’objectif est de laisser le plus de temps possible aux étudiants-athlètes de compléter leurs examens et différents travaux.

• L’état major des Saguenéens, avec en tête l’entraîneur-chef et directeur général Yanick Jean, passera beaucoup de temps à La Baie, au cours des prochains jours. Avec la tenue du Challenge midget AAA, le centre Jean-Claude Tremblay deviendra un important lieu de discussions entre les directeurs généraux de la LHJMQ, à l’aube de la période de transactions. « C’est certain qu’on est contents d’avoir cet événement dans notre région, a convenu Yanick Jean. Il y a toujours beaucoup de discussions pendant le tournoi. »

• Hendrix Lapierre prend du mieux, mais aucun nouveau développement n’a été annoncé mardi. Son absence demeure d’une durée indéterminée, lui qui a subi une commotion cérébrale le 21 novembre. Présent dans l’entourage de l’équipe, il continue de voir des spécialistes.

• Xavier Labrecque souffre d’une légère blessure au haut du corps et sa situation est réévaluée sur une base quotidienne. Sa présence pour les matchs de la fin de semaine, les deux face au Drakkar de Baie-Comeau, est incertaine.