Hendrix Lapierre est au deuxième rang du classement préliminaire de Craig Button, le directeur du recrutement du réseau TSN.

Hendrix Lapierre parmi les joueurs à surveiller

La 51e saison de la Ligue de hockey junior majeur du Québec se met en branle, jeudi soir, alors que les Huskies de Rouyn-Noranda amorceront la défense de leur titre en accueillant l’Armada de Blainville-Boisbriand.

La Presse canadienne présente une brochette de cinq joueurs qui seront à surveiller cette saison.

Hendrix Lapierre, Saguenéens de Chicoutimi

Le Gatinois Hendrix Lapierre a connu une bonne saison recrue avec les Saguenéens de Chicoutimi, mais c’est son travail pendant l’été qui l’a hissé parmi les meilleurs espoirs en vue du repêchage de la LNH. L’attaquant a amassé 11 points en cinq rencontres au tournoi de la Coupe Hlinka-Gretzky, en route vers une médaille d’argent. Le brio de Lapierre lui a permis de se hisser au deuxième rang du classement préliminaire de Craig Button, le directeur du recrutement du réseau TSN.

Alexis Lafrenière, Océanic de Rimouski

À tout seigneur tout honneur, le joueur qui retiendra toute l’attention cette saison est sans contredit Alexis Lafrenière. Le premier attaquant québécois susceptible d’être sélectionné au premier rang de la LNH depuis Vincent Lecavalier, Lafrenière cherchera à boucler sa carrière dans la LHJMQ avec un titre de la coupe du Président, mais également une médaille d’or au Championnat du monde de hockey junior. Le natif de Saint-Eustache a inscrit 37 buts et 105 points en 61 matches la saison dernière et il a ajouté neuf buts et 23 points en 13 parties éliminatoires.

Rafaël Harvey-Pinard, Saguenéens de Chicoutimi

Fort d’un excellent camp des recrues avec le Canadien de Montréal, Rafaël Harvey-Pinard est de retour avec les Saguenéens de Chicoutimi, l’équipe de sa région, avec lesquels il agira comme capitaine. Il a passé les trois dernières saisons avec les Huskies de Rouyn-Noranda et il vient de mettre la main sur la coupe du Président et la coupe Memorial. Sa fougue et son expérience viendront grandement aider les Saguenéens, qui seront à surveiller en 2019-20.

Justin Barron, Mooseheads de Halifax

Le défenseur Justin Barron a presque doublé sa production offensive la saison dernière grâce à une récolte de 41 points, prenant les bouchées doubles avec les Mooseheads de Halifax. Après avoir vécu le tournoi de la Coupe Hlinka-Gretzky en 2018, Barron a aidé son équipe à atteindre la finale de la Coupe du Président et la finale de la Coupe Memorial en 2019. Il est déjà considéré comme un des meilleurs défenseurs en vue du repêchage de la LNH.

Joshua Roy, Sea Dogs de Saint-Jean

Sélectionné au premier rang du repêchage de la LHJMQ, en juin, Joshua Roy a fait écarquiller les yeux dans le midget AAA, obtenant 88 points en 42 matches avec les Chevaliers de Lévis. Maintenant avec les Sea Dogs de Saint-Jean, Roy aura l’occasion de se faire valoir au sein d’une équipe qui compte plusieurs bons jeunes joueurs et qui cherche à revenir parmi les meilleures formations du circuit Courteau.

Samuel Poulin, Phœnix de Sherbrooke

Après un lent début de saison 2018-19, Samuel Poulin s’est mis en marche à la suite de son passage à la Série Canada-Russie. Il a récolté 60 points, dont 20 buts, en 46 matches pour devenir le premier Québécois sélectionné lors du dernier repêchage de la LNH. Réuni à son ami d’enfance Xavier Parent, Poulin devrait être encore plus menaçant à l’attaque avec le Phœnix de Sherbrooke et il pourrait obtenir une invitation au camp d’Équipe Canada junior.

Mavrik Bourque, Cataractes de Shawinigan

Mavrik Bourque passe un peu sous le radar en vue du prochain repêchage de la LNH, mais l’attaquant des Cataractes de Shawinigan a montré une belle constance à sa première saison dans la LHJMQ. Il a terminé au deuxième rang des meilleurs marqueurs chez les recrues (54) et il a réussi une séquence de 12 matches avec au moins un point. Son jeu en séries, contre les puissants Huskies de Rouyn-Noranda, a confirmé qu’il avait le potentiel pour être le meilleur élément offensif des Cataractes cette saison.

Zachary Émond, Huskies de Rouyn-Noranda

Comme adjoint à Samuel Harvey, Zachary Émond a pu se développer avec les Huskies de Rouyn-Noranda tout en mettant la main sur la coupe du Président et la coupe Memorial. Maintenant, le rôle de partant lui revient de plein droit. Émond a compilé un dossier de 24-0-1 la saison dernière et il a égalé un record de la LHJMQ avec sept blanchissages, ce qui lui a permis d’être repêché en sixième ronde par les Sharks de San Jose. La défense du titre des Huskies passera notamment par ses succès en 2019-20.

Justin Robidas, Foreurs de Val-d’Or

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Justin Robidas a connu une saison 2018-19 de rêve. Il a guidé les Cantonniers de Magog à un deuxième titre de suite de la coupe Jimmy-Ferrari, il a gagné la médaille d’or avec le Québec aux Jeux d’hiver du Canada et il a été le meilleur marqueur du tournoi de la Coupe Telus. Choisi par les Foreurs de Val-d’Or au deuxième rang du repêchage de la LHJMQ, Robidas a déjà annoncé ses couleurs en amassant huit points en six matches préparatoires.

Lukas Cormier, Islanders de Charlottetown

Loin des regards, le défenseur des Islanders de Charlottetown Lukas Cormier a montré toute l’étendue de son talent en 2018-19. Ses 15 buts et 36 points ont d’abord fait de lui le défenseur de 16 ans originaire du Nouveau-Brunswick le plus prolifique de l’histoire de la LHJMQ. Il est également devenu le deuxième défenseur de 16 ans du circuit à atteindre le plateau des 15 buts en une campagne. Cormier recevra un peu plus d’attention cette saison, lui qui est déjà considéré comme un espoir de première ronde au prochain repêchage de la LNH.