Auteur du premier but de la rencontre jeudi dans le match pré-saison contre le Drakkar de Baie-Comeau, le Chicoutimien Marc-Antoine Gagné (#19) a eu une autre bonne raison de célébrer jeudi, puisque Yanick Jean lui a confirmé sa place au sein de l'édition 2017-18 des Saguenéens de Chicoutimi.

Grande réussite pour un petit joueur

La troisième fois aura été la bonne pour le Chicoutimien Marc-Antoine Gagné. Le petit attaquant de 18 ans, qui prenait part à son troisième camp d'essai avec les Saguenéens de Chicoutimi, a finalement reçu la confirmation qu'il avait obtenu sa place dans l'alignement cette saison.
« Après la pratique de ce matin (jeudi), j'ai annoncé à Marc-Antoine Gagné qu'il allait faire partie de notre équipe. C'est son troisième camp d'entraînement et de la manière dont il travaille et de ce qu'on a vu dans les derniers matchs, il mérite amplement sa place », a indiqué l'entraîneur-chef Yanick Jean en entrevue. « Nous avons apprécié son attitude et sa persévérance, car même s'il a été retranché à 16 ans et à 17 ans, il est revenu encore plus fort. Il cadre exactement dans nos valeurs. C'est un joueur d'ici qui est passionné », a poursuivi le pilote des Bleus. Le principal intéressé aurait gagné le gros lot qu'il n'aurait pas été plus démonstratif en apprenant la bonne nouvelle.
« C'est une grande fierté, de convenir Gagné lorsque joint jeudi. Ça faisait presque une semaine et demie que j'étais au camp et j'avais hâte de savoir. On n'est jamais sûr de rien. Aujourd'hui, je suis vraiment fier ! »
L'attaquant de 5'8'' et 158 livres confirme qu'il s'est présenté plus fort physiquement pour cette ultime chance. « Je me suis vraiment présenté sans complexe, avec l'intention d'avoir du plaisir de travailler le plus fort possible. J'avais disputé de bons matchs, mais je ne m'attendais pas vraiment à être confirmé (jeudi) dans l'équipe. C'est sûr que je ne le réalise pas encore. Honnêtement, je suis vraiment fier et je ne pourrais pas demander mieux, a indiqué Gagné, qui assumait le rôle de capitaine des Élites midget AAA de Jonquière l'an dernier.
Même si la bonne nouvelle lui a donné des ailes, l'athlète de 18 ans garde les pieds sur terre. « J'ai eu une bonne nouvelle (jeudi), mais ça ne s'arrête pas là. Je veux continuer de m'améliorer encore plus. J'ai été pris parce que je suis une personne qui travaille fort et je veux continuer dans la même veine », de conclure celui qui s'est empressé d'informer ses parents et amis de l'heureux dénouement.
Mentionnons que le jeune homme a quand même un peu de bagages avec les Sags, lui qui a pris part à 11 matchs la saison dernière. 
Autres régionaux
Outre Gagné, les quatre autres joueurs de la région sont toujours sur les rangs au camp d'entraînement, soit Mikisiw Awashish (Mashteuiatsh), Jérémy Fortin (Dolbeau-Mistassini), Charles Tremblay (Saint-Félicien) et Joakim Paradis (Chicoutimi). À l'instar de la vingtaine d'autres candidats, ils auront du temps de jeu pour se faire valoir une dernière fois dans le cadre du match contre les Remparts présenté vendredi à Dolbeau-Mistassini. 
« (Vendredi), ce sera la dernière évaluation, rappelle Yanick Jean. Le calibre augmente au fur et à mesure que le camp avance et ce sera le dernier match pour comparer nos joueurs et prendre nos dernières décisions. » En principe, il ne devrait rester que 23 ou 24 joueurs après les dernières coupes, mais l'entraîneur-chef des Sags précise que ce n'est pas le nombre, mais le calibre des joueurs qui primera dans ses décisions. 
Après le premier match hors-concours, Yanick Jean avait lancé un avertissement concernant certains joueurs qui n'avaient pas offert un effort suffisant. Le message tient toujours. « Il y en a qui ont compris et d'autres qui doivent saisir cette dernière occasion, car c'est le match de la dernière chance », mentionne le pilote des Bleus qui s'attend à une bonne opposition de la part des Remparts de Québec.
Pointes de plume
• Les coupes se poursuivent au camp d'entraînement des Saguenéens de Chicoutimi, alors que trois autres candidats ont vu leur aventure prendre fin, soit le gardien Alexandre Taddeo, Mathieu Newbury et Alexandre Roy. Dans ce dernier cas, il a été retranché par les Screaming Eagles du Cap-Breton et s'était présenté pour un essai avec les Bleus. Newbury était également à l'essai, à la suite d'un prêt des Voltigeurs de Drummondville. Les trois joueurs qui avaient été prêtés ont donc été retournés à leur formation d'origine, a résumé Yanick Jean... 
• Devant le filet, à moins d'une transaction d'ici lundi, le portrait est complet alors qu'il ne reste que deux gardiens, Samuel Cardinal et Alexis Shank...
• Les amateurs de hockey qui avaient espoir de voir German Rubtsov bientôt en action devront patienter encore un peu. L'attaquant russe n'était toujours pas arrivé jeudi. Et même s'il se pointe au Saguenay tôt vendredi, il ne sera pas pour autant en uniforme pour le match en soirée à Dolbeau. Les partisans auront toutefois l'occasion de découvrir les talents de Vladislav Kotkov...
• Il reste encore 28 candidats sur les rangs au camp. Après deux victoires aux dépens de Baie-Comeau en matchs hors-concours, les dirigeants des Saguenéens auront encore une dernière occasion d'évaluer les joueurs en quête d'un poste vendredi soir, dans le cadre du 3e match présaison présenté au Complexe sportif de Dolbeau-Mistassini contre les Remparts de Québec...
• Avec la présentation du spectacle de Styx dimanche, au Centre Georges-Vézina, les Saguenéens s'entraînent sur la glace du Pavillon de l'agriculture. Il en sera ainsi jusqu'au lundi 4 septembre...
• L'ancien porte-couleurs des Élites de Jonquière midget AAA, Gabriel Montreuil, a été retranché du camp des Remparts de Québec. Montreuil, qui est un choix de 3e ronde (51 au total) lors du repêchage 2017, poursuivra sa carrière avec le Blizzard du Séminaire Saint-François...