Avant d'être retranché, German Rubtsov (63) a disputé un match préparatoire, dimanche soir, face aux Islanders de New York. L'attaquant russe a été cédé aux Saguenéens jeudi midi.

German Rubtsov revient avec les Sags

Non seulement German Rubtsov est de retour avec les Saguenéens de Chicoutimi, mais il s'amène plus rapidement que prévu.
Le premier choix des Flyers en 2016 a fait partie d'une purge de 18 joueurs jeudi midi. L'attaquant russe aurait pu se rapporter au camp des Phantoms de Lehigh Valley dans la Ligue américaine, mais les dirigeants des Flyers ont décidé de le renvoyer directement dans le junior majeur. Il sera donc en route vers Saguenay prochainement, mais l'entraîneur-chef Yanick Jean, qui a appris la confirmation de son retour via les médias sociaux, ne s'attend pas à le voir en uniforme pour les deux premières rencontres de la saison, face aux Remparts et à l'Océanic. En plus du voyagement, Rubtsov doit obtenir sa libération internationale, ce qui ne devrait pas se faire avant la fin de semaine. « J'attends des nouvelles », a-t-il indiqué en milieu d'après-midi.
L'ajout de German Rubtsov à l'alignement des Sags n'est pas banal. En seulement 16 parties la saison dernière avant de subir une blessure à la main, il avait eu le temps d'amasser 22 points. « C'est un joueur d'impact dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Il n'est pas repêché en première ronde dans la Ligue nationale par hasard », a fait valoir Yanick Jean, convenant que le Russe est déjà habitué à la patinoire olympique et n'aura donc pas besoin d'une période d'adaptation. « Il n'en a même pas eu besoin l'an dernier. Le plus important pour lui, c'est de jouer, d'indiquer le pilote des Bleus. Il a eu un impact dès son arrivée l'an dernier et on s'attend à ce que ce soit la même chose cette année.
« C'est le même principe qu'avec (Olivier) Galipeau dans notre brigade défensive. Ça remet certains joueurs à la bonne place, dans des situations favorables pour eux », a-t-il souligné à propos de l'alignement offensif des Sags. 
Pour l'entraîneur, le retour de Rubtsov dans les rangs juniors n'est pas nécessairement une surprise, pas plus que le moment de son renvoi. Quand il a quitté pour le camp, Yanick Jean s'était promis de suivre attentivement le cheminement du numéro 17, sans se faire de scénarios établis. 
« Philadelphie, c'est un club qui est très bon pour le développement de ses jeunes. Ils considèrent que de retourner junior, c'est la meilleure chose pour lui. Tout est question de développement. Ils aiment mieux le voir jouer sur une première ligne dans le junior que sur la quatrième dans la Ligue américaine. Il aurait été capable de le faire, mais ils devaient juger que le junior était une meilleure option », de révéler Yanick Jean.