German Rubtsov prend le chemin du Nouveau-Brunswick. Il a été échangé au Titan d’Acadie-Bathurst, jeudi matin.

German Rubtsov échangé à Bathurst

Les Saguenéens ont effectué une transaction majeure avec le Titan d’Acadie-Bathurst, jeudi matin, en envoyant German Rubtsov sur la péninsule acadienne en retour des droits de Vladimir Kuznetsov, de l’espoir Christophe Farmer et des sélections de première, deuxième et troisième rondes en 2020.

En plus de Rubtsov, les Sags cèdent un choix de deuxième tour en 2020. La transaction n’est toutefois pas finale puisque plusieurs clauses entrent en ligne de compte. Le parcours du Titan en séries éliminatoires et la venue ou non de Kuznetsov à Chicoutimi pourrait modifier les modalités du pacte. Le Russe a pris la décision de ne pas revenir à Bathurst en début de saison, préférant jouer dans son pays natal. Son utilisation limitée dans des circuits mineurs l’inciterait à revenir en Amérique du Nord, mais son contrat compliquerait les choses.

« Mon plan A est Kuznetsov parce qu’il se retrouve sur notre liste, mais j’ai un plan B et un plan C, a fait savoir l’entraîneur-chef et directeur général des Saguenéens, Yanick Jean. Je n’écarte aucune possibilité. »

Vladimir Kuznetsov a joué la dernière saison avec le Titan d’Acadie-Bathurst, avant de retourner en Russie au terme de la campagne.

Le retour de Zhukenov ?

Questionné à savoir s’il étudiait l’idée de rapatrier Dmitry Zhukenov à Chicoutimi, Yanick Jean est demeuré évasif, affirmant qu’il ne fermait la porte à aucune option. Après deux saisons avec les Saguenéens, Zhukenov est retourné en Russie pour poursuivre sa carrière de hockeyeur. Il a notamment joué huit matchs dans la Ligue continentale avec l’Avangard d’Omsk, avant d’être rétrogradé dans la MHL, un circuit inférieur.

Pour revenir à l’échange de German Rubtsov, Yanick Jean a exprimé sa satisfaction pour plusieurs raisons. D’abord parce que la transaction lui permet d’obtenir un espoir offensif en la personne de Christophe Farmer, un joueur apprécié par les dépisteurs des Saguenéens, également parce que le départ de Rubtsov libère une place de joueur européen à Chicoutimi. 

« Je ne dis pas qu’on va avoir un joueur européen d’ici une semaine, mais on va tout faire pour en entrer un d’ici un certain temps », a confirmé Yanick Jean.

Le retour obtenu est un autre élément qui fait dire au patron hockey des Sags que la transaction lui donne satisfaction. De plus, la présence plus que probable de German Rubtsov au prochain Championnat mondial de hockey junior fait en sorte que le Russe va quitter son équipe junior pendant plus d’un mois, à partir de décembre. D’où la transaction qui survient à plus d’un mois du début de la période des échanges dans le circuit Courteau.

« Le fait que Rubtsov quittait au début décembre a fait bouger les choses, a exprimé Yanick Jean. Si Rubtsov était resté ici jusqu’à la date limite des transactions, possiblement qu’on aurait attendu plus longtemps. Étant donné qu’il partait, on ne pouvait pas passer à côté de la transaction parce qu’elle allait chercher plusieurs facteurs qu’on visait. »

Les performances en demi-teinte de Rubtsov depuis son retour du camp des Flyers de Philadelphie n’a pas été un élément déclencheur, a par ailleurs assuré Yanick Jean. Lorsque les Flyers ont signifié leur volonté de retourner Rubtsov chez les juniors, ils ont demandé aux Saguenéens s’ils prévoyaient transiger le choix de première ronde en 2016 advenant le cas où les Sags n’aspiraient pas aux grands honneurs.

« Je suis convaincu que German est capable de travailler plus fort que ça parce qu’il l’a fait quand il est arrivé avec nous la saison dernière, a mis en contexte Yanick Jean. C’est un meilleur joueur que ce qu’il nous a montré depuis le début de la saison. Je n’ai aucun doute qu’il va bien faire à Bathurst. »

Le temps de travailler

Tous les choix impliqués dans l’échange avec le Titan sont pour le repêchage de 2020. Une question de laisser du temps au directeur général du Titan, Sylvain Couturier. 

« C’était important de laisser le Titan travailler en vue de s’améliorer, a mentionné Yanick Jean. Quand tu fais une transaction, tu essaies que ce soit bon pour les deux organisations. Quand les deux partis sont contents, c’est plus facile de faire un autre échange par la suite. »

Saguenéens

Une première victoire pour les Sags

Les Saguenéens ont eu chaud, samedi soir au Colisée Desjardins, alors qu'ils affrontaient les Tigres de Victoriaville. Après avoir conservé l’avance lors des deux premières périodes, la formation de Chicoutimi a eu plus de difficultés en troisième et a dû aller chercher la victoire en tirs de barrage, avec un pointage final de 5-4.

C’est la première victoire en saison régulière pour l’équipe de Yanick Jean. La veille, les Sags avaient perdu en prolongation 2-3 contre le Phœnix de Sherbrooke.

Ils étaient donc prêts à tout pour leur deuxième match de la saison régulière. Ils ont commencé la partie en grand, alors qu’en première période, les Bleus pris l’avance 2 à 0, avec les buts Justin Ducharme et de Thomas Belgarde. 

À la fin de la deuxième, les Tigres avaient marqué à deux reprises, mais les premiers buts de la saison de Christopher Farmer et de Louis Crevier ont permis aux Sags de solidifier leur avance.

L’entraîneur-chef de la formation, Yanick Jean, était très fier que Crevier marque son premier but dans la LHJMQ. En point de presse, à la fin de la partie, il a commenté : « Pour Crevier, ce n’était qu’une question de temps. Il était très solide depuis le début de l’année et même l’an dernier en deuxième moitié. Je suis convaincu que ce ne sera pas son dernier. »

Troisième difficile

Les difficultés pour les Sags ont commencé lors de la troisième période, alors que les Tigres ont enchaîné deux buts en moins d’une minute. La marque était alors de 4-4. Après une prolongation chaudement disputée, les deux équipes se sont rendues aux tirs de barrage.

Les buts de Christophe Farmer, Hendrix Lapierre et du capitaine Rafaël Harvey-Pinard ont permis à la formation de Chicoutimi d’aller chercher cette première victoire. Leur gardien, Alexis Shank, a lui aussi contribué à la victoire de l’équipe en arrêtant trois des cinq lancées des joueurs des Tigres. Lors de la soirée, il a effectué 23 arrêts sur 27 tirs.

Tout au long de la partie, il y a eu plusieurs changements dans les trios chez les Sags. L’entraîneur-chef a noté qu’ils continueront de faire des expériences au fil des prochains matchs afin d’avoir, d’ici Noël, les meilleurs alignements possible.

La prochaine partie des Saguenéens sera encore une fois à l’étranger, soit à Blainville-Boisbriand, le 27 septembre prochain. Ils affronteront cette fois-ci l’équipe de l’Armada.

Saguenéens

Les Sags à 10 secondes d’une première victoire

Pour une sixième saison de suite, les Saguenéens de Chicoutimi ont subi la défaite à leur premier match de la saison régulière. En fait, les Bleus ont fait connaissance avec Alexis-Olivier Voyer, vendredi soir, à Sherbrooke. L’attaquant du Phoenix a marqué les trois buts des siens dans une victoire de 3-2 en prolongation.

En avance 2-1, les Sags semblaient se diriger vers la victoire en troisième période, mais une pénalité au défenseur letton Harijs Brants avec 2:14 à égrainer au cadran a changé la donne. Avec 10 secondes à faire, Alex-Olivier Voyer a fait dévier un tir de la pointe pour créer l’égalité.

Saguenéens

La pression monte d’un cran pour les Saguenéens

Les Saguenéens débuteront la saison régulière vendredi soir, à Sherbrooke, mais avant même le début des hostilités, la pression est montée d’un cran lors des derniers jours.

Tous les experts et analystes voient la formation chicoutimienne dans le haut du classement, cette saison, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Pour la première fois depuis 2008, les Sags se retrouvent également dans le classement hebdomadaire de la Ligue canadienne de hockey et ils y figurent avantageusement en deuxième place, derrière les Knights de London de la Ligue de l’Ontario.

Saguenéens

L’année des Saguenéens?

L’attente a été très longue, pour ne pas dire interminable, mais on y est. Avant même que ne débute la saison 2019-2020 dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, il est possible d’affirmer sans se tromper que les Saguenéens auront une équipe de premier plan et aspireront aux grands honneurs au printemps.

La dernière fois que les Sags ont annoncé leurs couleurs de cette manière à l’aube de la saison 2014-2015, ça ne s’est pas très bien passé avec la 15e place du classement général, ce qui a mené au congédiement de Patrice Bosch et de Marc Fortier et à l’arrivée de Yanick Jean dans les doubles fonctions d’entraîneur-chef et de directeur général. Cette fois, la situation n’est pas la même. L’alignement de départ est beaucoup plus solide, même si des points d’interrogation demeurent. Yanick Jean est également un vétéran derrière le banc et sait comment gérer la situation. Il n’a d’ailleurs pas manqué de lancer une flèche à ses troupiers, la semaine dernière, lors de la présentation de l’équipe devant les membres de la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord.

Hockey junior

Hendrix Lapierre parmi les joueurs à surveiller

La 51e saison de la Ligue de hockey junior majeur du Québec se met en branle, jeudi soir, alors que les Huskies de Rouyn-Noranda amorceront la défense de leur titre en accueillant l’Armada de Blainville-Boisbriand.

La Presse canadienne présente une brochette de cinq joueurs qui seront à surveiller cette saison.

Saguenéens

Un revers de 4-3 des Sags à Baie-Comeau

Maintenant, place aux choses sérieuses. Les Sags ont conclu leur calendrier préparatoire vendredi avec un revers de 4-3 devant le Drakkar, à Baie-Comeau.

Le Drakkar a complété un sans-faute en six matchs hors concours, battant les Sags pour une quatrième fois. Les Chicoutimiens ont pour leur part signé une victoire en sept affrontements.

Saguenéens

Shank est revenu confiant

Toute l’attention des derniers jours a été portée sur Rafaël Harvey-Pinard, mais deux de ses coéquipiers des Saguenéens participaient également au camp des recrues du Canadien de Montréal, Alexis Shank et Samuel Houde.

Pour le gardien de 19 ans Alexis Shank, il s’agissait d’une première participation à un camp professionnel avec l’équipe de son enfance, lui qui a grandi à Laval.

Sports

Harvey-Pinard excité de revenir avec les Sags

Même s’il n’a pas participé au gros camp du Canadien de Montréal, Rafaël Harvey-Pinard est rentré au Saguenay, mercredi, le coeur léger.

« C’est sûr qu’il y a une déception. J’aurais aimé poursuivre au camp principal, mais en fin de compte, j’ai donné mon 100 % et j’ai laissé une bonne impression. Je reviens au Saguenay sans regret », a laissé tomber l’attaquant jonquiérois de 20 ans et nouveau capitaine des Saguenéens, lors d’une entrevue téléphonique pendant qu’il circulait dans la Réserve faunique des Laurentides.

Saguenéens

Théo Rochette: travailler sans relâche pour s’améliorer

Éligible au repêchage de la LNH à l’été 2020, l’attaquant Théo Rochette n’a pas chômé durant la belle saison. L’athlète de 17 ans a passé la majeure partie de la belle saison en gymnase et sur la glace pour améliorer son jeu.

« C’est mon année de repêchage et c’est sûr que je souhaite être repêché le plus haut possible. Alors j’essaie de m’améliorer chaque jour », confirme-t-il en entrevue téléphonique. Pour ce faire, il s’applique à contrôler ce qu’il peut contrôler. Donc, son jeu et ses capacités physiques.

Saguenéens

Pointage serré, entraîneur insatisfait

Avec huit vétérans hors de l’alignement en raison de leur participation à un camp de la Ligue nationale de hockey (LNH), les attentes n’étaient pas bien élevées pour les Sags, vendredi soir, contre le Drakkar à Baie-Comeau. Avec seulement quatre joueurs de 19 ans en uniforme, dont Félix-Antoine Marcotty, qui n’a fait que quelques présences, les Chicoutimiens ont tout de même offert une opposition de qualité, s’inclinant par la marque de 4-3.

Toutefois, l’effort n’était pas au goût de l’entraîneur-chef Yanick Jean. «Peu importe la manière, ce n’est pas le résultat qui compte. Je ne suis pas satisfait de notre implication et de notre niveau de compétitivité. Oublions les joueurs qui ne sont pas réguliers avec nous, dans l’ensemble, l’intensité de notre équipe n’est pas assez élevée. On va continuer de travailler là-dessus», d’indiquer le pilote des Bleus.

Saguenéens

Un air de camp d’entraînement pour les Sags

Le duel préparatoire entre les Saguenéens et le Drakkar, vendredi soir, au centre Henry-Leonard de Baie-Comeau, aura vraiment un air de camp d’entraînement avec douze absents. Même en faisant appel à des renforts, les entraîneurs des Sags ne pourront compter sur un alignement complet.

« On a huit gars à des camps professionnels. C’est sûr qu’on manque de joueurs. On va amener quatre ou cinq joueurs affiliés pour le match de demain », a raconté l’entraîneur-chef des Sags, qui pourra compter sur trois lignes à l’attaque. Félix-Antoine Marcotty devrait être en uniforme comme dixième attaquant dans une utilisation restreinte pour lui donner un peu de tempo. Blessé jeudi dernier à Roberval face aux Cataractes, Félix-Antoine Drolet ratera toutefois l’affrontement.

Saguenéens

Un trio de Bleuets au camp du Tricolore

Les camps de recrues des équipes professionnelles de la Ligue nationale s’amorcent cette semaine et pas moins de huit joueurs des Saguenéens de Chicoutimi y prendront part cette année. Du nombre, trois joueurs troqueront l’uniforme régional pour celui du Canadien de Montréal du 5 au 10 septembre, soit Rafaël Harvey-Pinard, Samuel Houde et Alexis Shank.

Du nombre, seul le capitaine Harvey-Pinard était présent mardi à l’entraînement matinal des Sags à l’aréna de l’UQAC. Shank et Houde se trouvaient déjà dans la région métropolitaine à quelques jours du camp qui inclut un tournoi contre des espoirs des Sénateurs d’Ottawa et des Jets de Winnipeg du 6 au 9 septembre à Belleville, en Ontario.

Saguenéens

Un saut du juvénile scolaire au junior majeur pour Thomas Belgarde

Au début du camp d’entraînement des Saguenéens de Chicoutimi, les cotes n’étaient pas en faveur de Thomas Belgarde. L’attaquant de 17 ans, issu du hockey scolaire, a finalement réussi à se tailler un poste, malgré un alignement regorgeant de vétérans.

« Je venais ici pour tout donner, mais je ne m’attendais à rien », convient le seul joueur recrue à l’offensive au sein de la formation chicoutimienne.

Saguenéens

Jérémy Groleau reste ouvert aux options

Général de la défensive des Saguenéens de Chicoutimi la saison dernière, Jérémy Groleau fera tout en son pouvoir pour percer l’alignement des Devils de Binghamton, le club-école des Devils du New Jersey dans la Ligue américaine. Mais il n’a pas mis une croix définitive sur le circuit junior majeur pour autant. Cela dépendra de ce que les Devils jugeront la meilleure option pour son développement.

Cela dit, le sympathique gaillard de 6’3, 201 livres a bon espoir de faire sa niche à Binghamton. En entrevue téléphonique, il a indiqué qu’il avait fait bonne impression auprès des entraîneurs des Devils de Binghamton lors de son séjour avec l’équipe après sa saison avec les Sags, lui qui avait signé l’automne dernier un contrat de trois ans avec les Devils du New Jersey.

Saguenéens

« Neppy » : Sags depuis quarante ans

La 4e édition du tournoi de golf de l’actuelle direction des Saguenéens au profit de la Fondation d’études Desjardins a de nouveau affiché complet avec un total de 180 joueurs, dont d’anciens joueurs des Bleus et des membres de la communauté d’affaires régionale. L’événement, qui s’est déroulé sous la présidence d’honneur d’Alain Côté, un ancien joueur des Sags et des Nordiques de Québec, a aussi été l’occasion de rendre hommage à Rénald Nepton pour ses 40 ans de service avec les Saguenéens de Chicoutimi.

Pour l’occasion, le commissaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), Gilles Courteau, a accepté de prononcer un petit discours à l’intention de « Neppy » qui est devenu un ami au fil du temps. À la blague, le grand manitou du circuit souligne qu’il est le plus ancien des deux, puisqu’il amorce sa 44e année d’implication au sein de la LHJMQ. Donc, chapeau au doyen du duo qui n’a pourtant que 61 ans.

Saguenéens

Mikisiw Awashish échangé au Drakkar

Les Saguenéens de Chicoutimi ont profité des dernières heures de la période d’échanges dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec pour effectuer quelques transactions. Le Drakkar de Baie-Comeau (2) et les Remparts de Québec ont été les parties impliquées.

Ainsi, l’attaquant de Mashteuiatsh Mikisiw Awashish pourra tenter sa chance avec le Drakkar de Baie-Comeau en retour d’un choix de 10e ronde 2020. Le gardien Antoine Lyonnais a lui aussi été cédé au Drakkar de Baie-Comeau. En retour, les Sags ont obtenu un choix de 10e ronde, mais en 2022.

Sports

Un premier but d’Harvey-Pinard dans la victoire

Les Saguenéens de Chicoutimi ont montré pourquoi ils étaient parmi les favoris cette saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec vendredi, en disposant des Cataractes de Shawinigan par la marque de 5 à 2 au Foyer des Loisirs d’Arvida.

Devant une foule qui remplissait au maximum de sa capacité les gradins, les hommes de Yanick Jean ont offert une prestation digne d’une équipe de premier plan malgré la glace dans un état « lamentable » selon le pilote des Bleus. « On aurait joué sur le lac Saint-Jean avec une balle, que la glace aurait été mieux que ça. C’était la pire de l’histoire du hockey », s’est exprimé l’entraîneur-chef.

Sports

Harvey-Pinard vivra un retour aux sources

Rafaël Harvey-Pinard fera ses débuts avec les Sags dans son coin de pays, vendredi soir, au Foyer des Loisirs, face aux Cataractes de Shawinigan.

« Depuis le début du camp d’entraînement, j’ai seulement fait des pratiques et des entraînements hors glace. J’ai hâte de disputer mon premier match, en plus que ça va se passer au foyer. Ça va être un match spécial pour moi, c’est sûr », d’exprimer le capitaine de la formation chicoutimienne qui n’a pas fait le voyage de jeudi à Shawinigan, mais a tout de même participé à un entraînement sur glace et un autre hors glace.

Sports

Une nouvelle notoriété pour Hendrix Lapierre

Depuis le tournoi Hlinka-Gretzky, Hendrix Lapierre apprend à composer avec une nouvelle notoriété.

Depuis son retour au Québec, après la médaille d’argent du Canada à la compétition internationale réservée aux joueurs de 17 ans et moins, au cours de laquelle il a amassé 10 points en cinq rencontres, Hendrix Lapierre fait jaser plus que jamais dans les sphères du hockey, étant même ciblé comme l’un des plus beaux espoirs en vue du repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH). Le Gatinois a également multiplié les entrevues avec les médias régionaux et provinciaux.

Sports

Le Drakkar frappe vite

Les vétérans du Drakkar de Baie-Comeau ont frappé vite et tôt lors du deuxième match préparatoire contre les Saguenéens de Chicoutimi pour l’emporter 4-1 devant 834 spectateurs réunis au Foyer des Loisirs d’Arvida.

Fort d’un premier gain de 3-2 en fusillade dimanche à Baie-Comeau, les joueurs du Drakkar ne se sont pas pointés au Saguenay en touristes. Les vétérans Feliks Morozov (obtenu de Victoriaville) et Gabriel Proulx (obtenu de Cap-Breton) n’ont pas tardé à se démarquer et ont rapidement fait mouche en combinant leurs efforts.

Saguenéens

Les Sags font l'acquisition de Félix-Antoine Drolet

Beaucoup de mouvement de personnel chez les Saguenéens de Chicoutimi depuis le début de la journée de lundi. Outre les joueurs retranchés en matinée, les dirigeants ont annoncé l’acquisition du défenseur de 19 ans Félix-Antoine Drolet du Titan d’Acadie-Bathurst, en retour d’un choix de 2e ronde en 2021.

Natif de Châteauguay, l’athlète de 6’3 et 195 livres est un défenseur à caractère défensif. Il a obtenu deux buts et 13 passes la saison dernière avec le Titan.

« Nous venons d’apporter de la solidité à notre défensive et Félix-Antoine apportera de la profondeur à notre brigade. Il a gagné la coupe Memorial avec le Titan en 2018. Il apportera son vécu avec lui, un autre point positif », a indiqué Yanick Jean, directeur gérant et entraîneur-chef des Saguenéens.

Le nouveau venu se présentera à Saguenay mardi matin et donnera ses premiers coups de patin sur la glace de l’Aréna de l’UQAC. 

Drolet ne sera toutefois pas de l’alignement à l’occasion du match préparatoire contre Baie-Comeau, mardi à 19 h 30, au Foyer des loisirs de Jonquière. 

Yanick Jean a rappelé qu’actuellement, Gabriel Villeneuve était le seul défenseur âgé de 19 ans ; Artemi Kniazev, Michael Pellerin et Louis Crevier ont 18 ans et l’autre nouveau venu, le Letton Harijs Brants, a 17 ans.

Parlant du match de mardi soir, les amateurs pourront voir à l’œuvre les Ethan Crossman, Théo Rochette, Harijs Brants entre autres, ainsi que les gardiens Daniel Moody et Jérémie Bergeron.

Joueurs retranchés

Comme prévu, huit joueurs ont été retranchés du camp des Saguenéens lundi matin, de sorte que l’on retrouve encore 12 recrues sur les 31 joueurs en lice pour la cuvée 2019-20.

Les joueurs suivants ont été retournés à leur club : Fabrice Fortin, Jérémy Pelchat et Guillaume Dufour des Élites midget AAA de Jonquière ; les gardiens Antoine Lyonnais et Hugo Chiasson ; le joueur invité Médéric Roy, Tommy Cormier (Blizzard midget AAA de Québec) et Thomas Ferland, qui avait disputé sept matchs avec les Sags la saison dernière.

Douze autres recrues sont toujours sur les rangs, soit les attaquants Mikisiw Awashish (Mashteuiatsh), Thomas Belgarde, Pierre-Alexandre Boulet, Xavier Fillion, Tristan Fortin et Frédérick Latendresse, les défenseurs Vincent Fredette, Thomas Lachapelle, Thomas Larouche, Loris Rafanomezantsoa et Mathis Roy, ainsi que le gardien Jérémie Bergeron.

Camps de la LNH

Les équipes de la LHJMQ ont jusqu’à lundi prochain, 10 heures, pour effectuer les dernières coupes et/ou transactions.

D’autre part, huit joueurs des Saguenéens se présenteront prochainement aux camps des recrues d’une équipe de la Ligue nationale de hockey. Ainsi, Samuel Houde, Alexis Shank et Rafaël Harvey-Pinard seront au camp du Canadien de Montréal, Artemi Kniazev sera à celui des Sharks de San Jose avec Vladislav Kotkov, Louis Crevier se joindra aux candidats du Lightning de Tampa Bay, Justin Ducharme fera de même avec les Ducks d’Anaheim tandis que Ethan Crossman se présentera au camp des Hurricanes de la Caroline. 

Saguenéens

Bon test pour les recrues des Sags à Baie-Comeau

Les recrues des Saguenéens de Chicoutimi ont livré une belle prestation, dimanche, lors du premier match préparatoire disputé contre le Drakkar au Centre Henry-Leonard de Baie-Comeau. Les jeunes Sags se sont inclinés 3-2 en fusillade face à un adversaire qui alignait quelques vétérans.

Le Drakkar a été le premier à s’inscrire au pointage en première période, par l’entremise du vétéran Gabriel Fortier, et ce, malgré un désavantage numérique. La riposte des Chicoutimiens est venue dès le début de la deuxième, alors que Xavier Fillion a déjoué le gardien Ventsislav Shingarov, avec l’aide de Mathieu Samson et du défenseur Loris Rafanomezantsoa.

Sports

Sags: Brants fébrile

Le nouveau défenseur letton des Saguenéens, Harijs Brants, est débarqué avec une bonne humeur contagieuse. Le joueur de 17 ans a même déjà patiné à quelques reprises et est fébrile de débuter ce nouveau chapitre de sa carrière.

« C’était une surprise pour moi d’être sélectionné par les Saguenéens. Je ne savais pas qu’ils étaient intéressés. C’est un gros changement pour moi cette année. Ce sera ma deuxième année dans les rangs juniors. C’est un gros défi », de laisser savoir Harijs Brants, disant avoir connu sa meilleure saison en carrière l’an dernier à Riga dans le circuit junior russe MHL, amassant 13 points en 49 matchs. Il a également représenté son pays lors du Championnat mondial junior de division 2.

Sports

Loris Rafanomezantsoa et Thomas Ferland: deux défenseurs affamés

Le premier est le choix le plus élevé au camp des recrues des Saguenéens et le second a passé la première moitié de saison l’an dernier à Chicoutimi, mais n’a été utilisé que très rarement. Toutefois, les défenseurs Loris Rafanomezantsoa et Thomas Ferland cherchent tous les deux à s’établir dans le junior majeur.

Choix de deuxième ronde en 2018, 21e au total, Loris Rafanomezantsoa avait laissé une bonne impression, l’an dernier, après avoir passé la saison précédente majoritairement dans le midget espoir. De l’avis même du jeune homme qui possède quatre nationalités, la dernière saison n’a cependant pas été à la hauteur des attentes d’un point de vue individuel, malgré une récolte de 16 points en 41 rencontres et un différentiel de +15.

Sports

Camp des Sags: un vétéran parmi les recrues [+GALERIE PHOTOS DES ENTRAÎNEMEMENTS]

À 18 ans et à son troisième camp d’entraînement, l’attaquant Mikisiw Awashish peut certainement être considéré comme un vétéran parmi les recrues, cette semaine, avec les Saguenéens de Chicoutimi.

« Il y a moins de nervosité de la nouveauté parce que je sais à quoi m’attendre. C’est quand même un camp junior et je dois faire mes preuves, peu importe que ça fasse un an ou trois ans. C’est toujours à recommencer chaque année. Si je suis avantagé, c’est que je sais ce qui m’attend », a partagé l’attaquant originaire de Mashteuiatsh, mercredi après-midi, lors de l’accueil des 40 joueurs à l’aréna de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

Sports

Saguenéens: peu de postes disponibles, mais...

Les postes disponibles seront rares au camp d’entraînement des Saguenéens qui débute mercredi à l’aréna de l’UQAC, mais ils existent quand même. Un total de 41 recrues tenteront de brouiller les cartes, mais ont bien peu de temps devant eux.

« Je le vois que oui, on a moins de places que les autres années. Par contre, je vois une opportunité pour les joueurs qui arrivent d’une bonne équipe. Ça, c’est extrêmement motivant », évalue l’entraîneur-chef Yanick Jean.

Sports

Lapierre sonne encore la charge pour le Canada à la coupe Hlinka-Gretzky

Hendrix Lapierre a encore eu son mot à dire dans une victoire facile du Canada 8-0 sur la Suisse au tournoi de la coupe Hlinka-Gretzky, à Breclav en République tchèque. L’attaquant des Saguenéens de Chicoutimi a marqué deux buts et ajouté une passe.

En deux matchs, le Canada a marqué 14 buts et n’en a toujours pas permis. Les champions en titre ont ainsi remporté une 12e victoire consécutive à cette compétition estivale regroupant la plupart des meilleurs joueurs de moins de 18 ans au monde. Mardi, Lapierre, qui s’attire les éloges de toutes parts depuis le début du camp la semaine dernière, a inscrit le troisième but des siens en avantage numérique. L’attaquant gatinois a coupé dans le centre de la patinoire avant de prendre un tir parfait à la droite du gardien Noah Patenaude. Comme Théo Rochette, Patenaude détient la double nationalité canado-suisse et s’alignera avec les Sea Dogs de Saint-Jean la saison prochaine. Il a été bombardé de 48 tirs face au Canada. En deuxième période, Lapierre s’est fait complice du but de Cole Perfetti avec qui il a développé une belle chimie lors des derniers jours. Perfetti a terminé la rencontre avec deux buts et autant de passes. L’attaquant ontarien s’est à son tour fait complice sur un but de Lapierre en troisième période, le septième de la formation canadienne. Le numéro 92 des Sags a également servi une passe magistrale à Seth Jarvis qui a été frustré par Patenaude. En deux rencontres, Perfetti a jusqu’ici amassé six points tandis que Lapierre suit avec cinq points, dont deux buts. Dyland Garand était devant le filet et a fait seulement huit arrêts pour le blanchissage. L'autre représentant des Sags, Théo Rochette, a encore une fois eu un rôle plus effacé que son coéquipier. Il a de nouveau été blanchi de la feuille de pointage, obtenant tout de même une bonne chance de marquer en début de deuxième période. 

Le Canada disputera le troisième et dernier match de la ronde préliminaire mercredi face à la République tchèque. 

Hockey

Hlinka-Gretzky: Hendrix Lapierre impressionne avec deux passes

Hendrix Lapierre a continué d’impressionner lundi avec la formation canadienne des moins de 18 ans lors du début du tournoi de la coupe Hlinka-Gretzky. L’attaquant des Saguenéens a obtenu deux passes dans une victoire facile du Canada 6-0 sur la Finlande, à Breclav, en République tchèque.

Sur les deux séquences, Cole Perfetti, un espoir de premier plan en vue du prochain repêchage, a complété. En première période, Perfetti a ouvert le pointage lors d’un avantage numérique dès la deuxième minute. Puis, en début de troisième période, Lapierre s’est amené sur l’aile droite sur une descente à deux contre un avant de remettre à Perfetti du revers, pour le dernier but du Canada.

Seth Jarvis, natif de Winnipeg, a également touché la cible à deux occasions dans cette victoire canadienne d’entrée de jeu. L’autre attaquant des Sags qui participe au tournoi, Théo Rochette, a été peu utilisé, étant blanchi de la feuille de pointage. Le gardien Tristan Lennox, qui évolue avec le Spirit de Saginaw dans la Ligue de l’Ontario, n’a eu qu’à repousser 17 tirs pour enregistrer le jeu blanc. Son vis-à-vis Joel Blomqvist a cédé six fois sur 34 lancers. Will Cuylle et Ridly Greig ont également marqué pour le Canada qui a du même coup porté à dix sa série de victoires consécutives au tournoi.

Le Canada sera de retour en action dès mardi face à la Suisse à compter de 9h30, heure de l’est. La rencontre sera télédiffusée sur les ondes du Réseau des sports. Le match aura certainement une signification particulière pour Théo Rochette qui avait évolué pour le petit pays européen lors du tournoi de l’an dernier, lui qui possède la double nationalité canado-suisse.

Saguenéens

Plandowski expédié à Charlottetown

Prise des Saguenéens au 18e rang au total au dernier repêchage, Oscar Plandowski n’enfilera pas le chandail de la formation chicoutimienne. Le retour est toutefois très intéressant pour le défenseur de 16 ans, qui a été expédié aux Islanders de Charlottetown en retour de choix de première ronde en 2020 et de deuxième ronde en 2022.

En prime, les Sags recevront un choix compensatoire entre la 2e et la 3e ronde au prochain repêchage, étant donné que Plandowski leur a tourné le dos, en vertu des règles mises en place depuis quelques années dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

sports

Saguenéens: le récalcitrant Plandowski envoyé à Charlottetown

Prise des Saguenéens au 18e rang au total au dernier repêchage, Oscar Plandowski n’enfilera pas le chandail de la formation chicoutimienne. Le retour est toutefois très intéressant pour le défenseur de 16 ans qui a été expédié aux Islanders de Charlottetown en retour de choix de première ronde en 2020 et de 2e ronde en 2022.

En prime, les Sags recevront un choix compensatoire entre la 2e et la 3e ronde étant donné que Plandowski leur a tourné le dos, en vertu des règles mises en place depuis quelques années dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Au repêchage, les dirigeants des Sags étaient au courant que les chances étaient minces de parvenir à attirer le natif d’Halifax qui avait déjà à ce moment une entente pour poursuivre sa carrière aux États-Unis à l’Université Quinnipac. Le clan Plandowski avait fourni une liste de trois équipes où il se rapporterait s’il était transigé, soit les Wilcats de Moncton, les Mooseheads d’Halifax et les Islanders où il a finalement abouti. 

«Dans notre évaluation, on ramasse un choix de première ronde et deux de deuxième tour, ce qui fait en sorte qu’on a maintenant trois choix de première et autant de deuxième ronde au prochain repêchage pour faire des emplettes pour améliorer notre équipe», de souligner le directeur général des Sags Yanick Jean après la confirmation de la transaction à l’ouverture de la période des échanges jeudi matin.