Le défenseur de 19 ans Olivier Galipeau s'amène à Chicoutimi en provenance des Foreurs, en retour du défenseur David Noël, de l'attaquant Jake Smith, d'un choix de deuxième ronde au prochain repêchage et un autre de troisième tour en 2019. Les Chicoutimiens obtiennent également un choix de cinquième ronde dans cet échange.

Galipeau s'amène chez les Sags

Pendant que les Saguenéens luttaient pour la victoire, une transaction d'importance impliquant l'équipe a été annoncée en milieu de soirée. Le défenseur de 19 ans Olivier Galipeau s'amène à Chicoutimi en provenance des Foreurs de Val-d'Or, en retour du défenseur de 17 ans David Noël, de l'attaquant de 19 ans Jake Smith, d'un choix de deuxième ronde au prochain repêchage et un autre de troisième tour en 2019. Les Chicoutimiens obtiennent également un choix de cinquième ronde dans cet échange.
L'arrivée de Galipeau au Saguenay alimentait les rumeurs depuis quelques jours. Certains observateurs affirmaient également que Yanick Jean se devait d'ajouter un défenseur de qualité pour espérer lutter à armes égales face aux autres puissances de la LHJMQ. Le directeur général et entraîneur-chef des Saguenéens était probablement le premier à être conscient de cette réalité. Et il a passé à l'action mercredi. Jean a avoué qu'il était sur le dossier Galipeau depuis environ un mois, un joueur qui a une bague de la Coupe du Président, remportée en 2014 avec les Foreurs.
«Il est capable d'amasser sa part de points, il est solide et il est difficile à jouer contre, a énuméré le pilote chicoutimien, confirmant du même coup que sa nouvelle acquisition allait être en uniforme vendredi face à l'Armada. De la manière dont on a travaillé pour améliorer notre équipe, on était convaincu qu'on avait besoin d'amener un autre défenseur pour supporter Frédéric (Allard). C'est un défenseur gaucher qui peut jouer dans notre top-4. Il a beaucoup d'expérience et il joue 30 minutes par match depuis qu'il a 16 ans.»
Concernant le prix à payer, Jean a indiqué qu'il a tout fait pour ne pas avoir à inclure David Noël dans l'entente. À 17 ans, le grand défenseur avait démontré de belles choses depuis le début de la saison.
«Pour dire la vérité, on ne voulait pas donner David Noël, mais c'était rendu le prix à payer à la fin, a fait valoir le grand manitou des Bleus. Le marché est très élevé, mais on est à l'aise avec ce qu'on a donné. Il n'y avait pas d'autres défenseurs de disponibles. C'est lui qu'on visait à cause de son leadership et du fait qu'il a déjà gagné. L'expérience que Galipeau a acquise, ça ne s'achète pas. Il faut payer pour obtenir gros et pour moi, c'est un gros morceau.»
Puisque la transaction a été finalisée peu de temps avant le duel face aux Olympiques, Jake Smith et David Noël ont été retranchés de l'alignement après la période d'échauffement.
Olivier Galipeau est un arrière gaucher de six pieds un pouce et 210 livres. À 19 ans, il disputait sa quatrième saison dans l'uniforme des Foreurs de Val-d'Or. Depuis le début de la campagne 2016-2017, le Montréalais a obtenu 31 points en 39 rencontres, dont trois buts. En 211 parties en carrière, Galipeau a amassé 92 points.
«On va mettre tout ça ensemble et on va y aller une semaine à la fois, a exprimé Jean lorsqu'on lui a fait remarquer que ses intentions d'ici la fin de la saison étaient maintenant claires. On ne parlera pas d'objectifs, mais on n'a pas amélioré l'équipe pour le fun.»
Rubtsov, la priorité
Maintenant qu'un défenseur d'expérience vient prêter main-forte aux Saguenéens, le dossier German Rubtsov devient la priorité de Yanick Jean. L'homme de hockey devrait être fixé d'ici les 48 prochaines heures. Des communications avec l'agent du Russe de 18 ans sont prévues jeudi.
Rubtsov, qui a été atteint par un bâton au nez en quarts de finale face au Danemark lundi, n'a pas affronté les États-Unis en demi-finale du Championnat mondial de hockey junior. Il souffrirait d'une légère commotion cérébrale, mais on ignore si son nez est bel et bien fracturé.