Jesse Sutton a marqué le but gagnant en plus d’obtenir une passe sur le premier filet des Sags dans une victoire de 3-2 à Val-d’Or.

Fin de la disette sur la route

Les Saguenéens ont enfin mis la main sur une victoire sur la route vendredi soir à Val-d’Or. Après huit revers, les Chicoutimiens ont entamé du bon pied un voyage de trois matchs en trois soirs en Abitibi, en l’emportant 3-2 sur les Foreurs.

«C’est une grosse victoire pour débuter ce voyage et une séquence de six matchs en neuf jours», a laissé tomber l’entraîneur-chef Yanick Jean, lors d’une entrevue téléphonique.

Le gardien Zachary Bouthillier n’a peut-être pas mérité d’étoile au terme de la rencontre, mais il a eu son mot à dire dans cette récolte de deux points, repoussant 29 rondelles. Il a réservé ses meilleurs arrêts en début de troisième période, lors d’un moment très fort des Foreurs à quatre contre quatre. «Il avait la vue claire, mais il a au moins fait deux bons arrêts», a rappelé le pilote des Bleus, satisfait dans l’ensemble de la prestation de ses troupiers.

«Le seul moment où on s’est mis dans le trouble, c’est quand on a pris une mauvaise pénalité alors qu’on menait 2-0 en deuxième période. On était en parfait contrôle et ils n’avaient pas de chance de marquer après une trentaine de minutes. On s’est mis dans le pétrin, et par la suite, on s’est retrouvé à cinq contre trois où ils ont marqué leur premier but. C’est le seul moment où j’estime qu’on a dû faire plus attention», de souligner Yanick Jean, annonçant qu’il fera des changements à son alignement en vue du premier de deux matchs à Rouyn-Noranda, samedi soir.

Pour revenir au match de vendredi soir, sur leur troisième avantage numérique du premier engagement, les Sags ont finalement fait mouche. Vladislav Kotkov a d’abord envoyé la rondelle directement sur le poteau, mais Jesse Sutton a récupéré avant de remettre à Théo Rochette qui n’a eu qu’à tirer dans un filet désert pour son sixième de la saison, son premier en huit matchs. En début de deuxième, Justin Ducharme a intercepté une passe en sortie de territoire pour inscrire son 15e de la saison. Il en avait marqué 11 avec le Titan l’an dernier. Jacob Gaucher a ramené les Foreurs dans le coup à mi-chemin du match lors d’un cinq contre trois, ce qui a provoqué la pluie de toutous sur la glace du centre Air Crebec. Avec moins d’une minute à faire en deuxième, Jesse Sutton a fait très mal aux locaux en redonnant aux siens une priorité de deux buts. Sur une descente à deux contre un, il a choisi de tirer, battant Jonathan Lemieux du côté du bloqueur.

«Ça va lui faire du bien. Il faut que ça le relance. On a besoin du leadership de nos joueurs de 20 ans comme Zachary Lavigne. Il faut que Sutton embarque là-dedans», de souhaiter Yanick Jean, estimant que le vétéran acquis contre un choix de 2e ronde avant le début de la saison offrait des performances plus convaincantes depuis quelques matchs.

Les Foreurs n’avaient toutefois pas dit leur dernier mot. Après un excellent début de période, les locaux ont profité d’une pénalité de quatre minutes à Morgan Nauss pour un bâton élevé pour se rapprocher une nouvelle fois à un but. L’ancien des Sags et attaquant de 20 ans Julien Tessier a dégainé sur réception pour son 13e de la saison, mais les Sags ont été très hermétiques par la suite pour écouler sans trop de problèmes les dernières minutes.

+

POINTES DE PLUME

• Fait inusité avant la rencontre alors que la chanteuse de l’hymne national a reçu une demande en mariage. Elle a dit oui!

• Le gardien chicoutimien Olivier Rodrigue fait l’objet d’un reportage dans la section des espoirs des Oilers d’Edmonton. On en profite pour rappeler sa séquence de dix victoires consécutives, lui qui en a récolté une 11e vendredi soir à Blainville. Il est également question de son état d’esprit après avoir été ignoré par les responsables du programme canadien pour le camp final d’Équipe Canada junior. «C’est très décevant, a confié le gardien de 18 ans repêché en 2e ronde en juin dernier. Au début de la saison, je pensais au moins être invité au camp final, mais ils ont fait des choix et je crois leur avoir forcé la main jusqu’à la dernière minute. Je ne suis pas du tout gêné de ma saison jusqu’ici et de la manière que je joue. Je vais simplement continuer à travailler fort tous les jours. Peut-être que ce n’était pas mon année, mais je vais tout faire pour percer l’alignement l’an prochain et remporter une médaille d’or avec Équipe Canada.»

• L’attaquant Samuel Houde a effectué un retour au jeu face aux Foreurs. L’attaquant de 18 ans, qui avait subi une commotion cérébrale le mois dernier a été utilisé régulièrement en plus de retrouver sa place à la pointe sur la première unité d’attaque massive.