Félix Bibeau
Félix Bibeau

Félix Bibeau s'amène avec les Sags

Avant même l’ouverture officielle de la période des transactions dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), Yanick Jean annonce ses couleurs. Le directeur général des Saguenéens a fait l’acquisition de l’attaquant de 20 ans Félix Bibeau des Remparts de Québec, en retour de deux choix de première ronde, prix qui pourrait changer dimanche.

La période des échanges débutera officiellement dimanche, mais les joueurs de 20 ans et les choix au repêchage peuvent être transigés à tout moment, en première moitié de saison. En retour du vétéran et choix de 6e ronde des Islanders de New York au dernier repêchage de la Ligue nationale, l’organisation chicoutimienne cède le choix de premier tour de Rouyn-Noranda en 2020 et le leur en 2021. En fin de soirée, les rumeurs allaient toutefois bon train du côté de Québec que la transaction serait passablement modifiée à l’ouverture officielle des marchés et que l’attaquant de 17 ans Théo Rochette prendrait notamment la direction de Québec. 

L’ancien capitaine des Remparts a récolté 35 points et montre un différentiel très respectable de -2 avec une formation qui peine à arracher des victoires depuis plusieurs semaines et qui se retrouve au 15e rang du classement général. « Nous sommes très heureux d’obtenir un champion de la dernière coupe Memorial qui viendra rejoindre son ex-coéquipier Rafaël Harvey-Pinard. Félix Bibeau est un joueur complet et un leader incontesté, il était d’ailleurs le capitaine des Remparts. C’est un attaquant qui va venir bonifier notre offensive, notamment sur les mises en jeu, alors qu’il gagne en moyenne 60 pour cent de ses mises en jeu », de dire Yanick Jean.

« Les deux s’en vont vers des directions opposées, il faut parfois poser des gestes pour l’avenir de l’équipe, et aujourd’hui, c’était la meilleure décision pour les Remparts », a pour sa part commenté son homologue des Remparts, Patrick Roy. 

Les temps changent dans la LHJMQ. La dernière transaction majeure entre les Sags et les Remparts remonte à 2004 quand les Sags avaient envoyé l’attaquant Mathieu Melanson à Québec en retour d’un choix de première ronde. 

Avant l’annonce de la transaction, en milieu d’après-midi, le grand manitou des Sags avait déjà fait part de ses intentions après l’entraînement des siens. « On va être agressifs. On va travailler fort pour améliorer l’équipe. Au cours des dernières années, on s’est constitué une belle banque de choix, ce qui est important lorsque tu désires t’améliorer. Depuis le début de l’année, nos joueurs nous ont montré qu’ils poussaient dans la même direction et c’est là qu’ils voulaient aller. C’est la raison pour laquelle on va être agressifs à la période des transactions », de laisser tomber Yanick Jean, qui aura certainement besoin d’une batterie de cellulaire bien chargée, au cours des prochains jours.

+

DEUX AMIS RÉUNIS

Après un petit détour d’une demi-saison, Félix Bibeau retrouve son bon ami Rafaël Harvey-Pinard avec les Saguenéens de Chicoutimi. 

« Quand j’ai appris la nouvelle, j’ai appelé mes parents en premier et lui en deuxième. Il m’a dit : “Je le sais, mais je n’avais pas le droit de te le dire.” », raconte le nouveau membre des Sags, qui a été mis au courant de la transaction sur l’heure du dîner, pendant une période d’études. Il était déjà en direction du Saguenay quelques heures plus tard. 

« On se tenait pas mal au courant des infos qu’on avait. C’est l’un de mes très bons amis. On a tous les deux passé trois années là-bas et on était souvent ensemble. Tout le monde le sait, je pense. J’entendais les rumeurs un peu, mais je n’aurais jamais pensé que ça se ferait aussi vite. Déjà vendredi, je vais être dans l’uniforme des Sags. J’ai vraiment hâte. C’est une belle opportunité pour moi et je me considère très chanceux d’avoir la chance de remporter la coupe du Président et la coupe Memorial pour une deuxième année de suite. Ce ne sont pas tous les joueurs qui ont cette opportunité. Je me sens choyé de ça, c’est certain », d’exprimer Félix Bibeau.

« Je suis vraiment excité, a pour sa part partagé Rafaël Harvey-Pinard. On espérait d’être réunis. On n’était pas sûrs, mais on pensait que Bibeau avait de bonnes chances d’être échangé et on espérait ensuite qu’il s’en aille à Chicoutimi. »

« Ça prouve que Yanick Jean a confiance envers le groupe de joueurs qu’il a sous la main. C’est une belle marque de confiance pour nous et aussi une belle marque de respect pour moi. C’est mon dernier bout de parcours dans la LHJMQ et je voulais avoir une autre chance de pouvoir gagner la coupe. En allant chercher Bibeau, ça montre les couleurs de Yanick et je suis content de voir ça », de faire valoir le capitaine des Sags.

La saison dernière, le duo a fait des flammèches au sein du même trio, avec les Huskies de Rouyn-Noranda. Le capitaine Harvey-Pinard a mené la charge avec 85 points en 66 rencontres en saison régulière et 27 points en 20 parties éliminatoires tandis que Bibeau, qui était l’un des assistants, a récolté 69 points en 63 matchs, puis de 29 points en séries durant la double conquête de la formation de l’Abitibi de la coupe du Président et la coupe Memorial. « On avait une bonne chimie ensemble. Ça va être le fun de revivre ça », d’avancer Harvey-Pinard, notant également une belle complicité avec son partenaire actuel, Samuel Houde. 

« Oui, on est deux très bons amis, mais je pense que sur la glace, on est deux joueurs très semblables par notre éthique de travail. On veut tout faire pour aider notre équipe à gagner. Ce n’est pas seulement par rapport à notre amitié. On est deux gars comme ça et c’est ce que je vais amener avec les Sags, avec mon expérience et ma bonne humeur », d’indiquer Félix Bibeau, assurant ne pas avoir demandé de transaction à l’état-major des Remparts, mais qu’avec la position de l’équipe au classement, il était conscient que ça pouvait se produire.

« C’est sûr que sur la glace, on n’avait pas les résultats escomptés. Patrick a décidé de m’échanger pour le futur de l’organisation. J’entendais les rumeurs un peu, mais jamais, j’aurais pensé que ça aurait été aussi vite. Dans ma tête, ça allait au moins après la fin de semaine. Déjà, d’avoir la chance de jouer deux matchs avec les Sags, dont un à Chicoutimi, c’est l’fun », d’exprimer l’attaquant de 20 ans, qui fera ses débuts vendredi, lors de la visite du Drakkar de Baie-Comeau au centre Georges-Vézina dans le premier match d’une série aller-retour.