Éviter les grosses erreurs

Quand ils ont revu les principaux moments de leur performance de samedi dernier contre le Drakkar de Baie-Comeau, les Saguenéens de Chicoutimi n’ont pas tout jeté à la poubelle, mardi. Après avoir dirigé l’entraînement de l’équipe en raison de l’absence de Yanick Jean, Claude Bouchard a fait remarquer que le pointage de 6-3 en faveur des visiteurs n’est pas un reflet exact du travail accompli. Selon lui, quelques erreurs majeures ont joué un grand rôle dans le résultat final et il espère ne pas les revoir trop souvent mercredi soir, quand les Tigres de Victoriaville se pointeront au Centre Georges-Vézina.

Claude Bouchard a rappelé que la formation chicoutimienne a quand même montré de belles choses en attaque contre Baie-Comeau. Au lendemain d’une victoire de 6-0 sur les Sea Dogs de Saint-Jean, elle a encore obtenu sa part de bonnes occasions face au Drakkar. Mais le match s’est décidé ailleurs.

« Nous avons regardé le vidéo comme il faut et ce n’était pas un match de 6-3, a commenté Claude Bouchard. Contre Baie-Comeau, les chances de compter ont été de 12 contre 11 en notre faveur.

« Nous n’avons pas joué pour que l’autre équipe marque six buts. Nous n’avons pas fait beaucoup d’erreurs, mais nous avons fait de grosses erreurs. Nous avons donné au moins trois ou quatre deux contre un. Ils ont obtenu une échappée contre notre gardien. Des revirements en zone offensive et des défenseurs mal placés en zone offensive ont donné des deux contre un. Dans notre zone, notre couverture n’a pas toujours été bonne. Nos erreurs leur ont donné de bonnes chances de marquer.

« Nous avons lancé 36 fois vendredi et 37 fois samedi. En attaque, nous avons fait de belles choses contre Baie-Comeau même si nous n’avons pas marqué six fois comme la veille. Nous étions plus confiants en attaque, mais il ne fallait pas négliger notre défensive.

« En comparaison avec le match de vendredi, nous avons peut-être triché un peu plus, samedi. Nous avons manqué de concentration à certains moments. Mercredi, nous devrons trouver le moyen d’être mieux concentrés et éviter les grosses erreurs. »

Claude Bouchard a noté que les erreurs défensives deviennent souvent plus coûteuses contre des rivaux qui possèdent de bons éléments offensifs. Le Drakkar s’inscrit dans cette catégorie, tout comme les Tigres de Victoriaville.

Les Tigres faisaient partie des équipes à surveiller quand la Ligue de hockey junior majeur du Québec a ouvert sa saison. Mais depuis qu’ils ont entamé le calendrier avec quatre victoires de suite, les Tigres n’ont pas montré beaucoup de constance. Samedi, quand ils ont battu les Wildcats de Moncton, ils ont mis un terme à une séquence de quatre revers de suite, leur deuxième de l’année.

« Baie-Comeau a beaucoup d’attaque, beaucoup de vitesse, a ajouté Claude Bouchard. Contre une équipe comme ça, sur notre grande glace, tu es dans le trouble si tu fais des erreurs de couverture. Ce sera la même affaire contre Victoriaville. C’est une équipe qui est très bonne offensivement. Si on fait des erreurs de couverture en repli ou dans notre zone, on risque de payer pour. Une équipe qui a des Kosorenkov, Comtois et Laberge, c’est une équipe capable de compter des buts.

« Nous devons continuer de mettre l’emphase sur les bonnes choses que nous avons faites offensivement, mais nous devons beaucoup mieux faire défensivement. »


Mercredi, nous devrons trouver le moyen d’être mieux concentrés et éviter les grosses erreurs.
Claude Bouchard

Pointes de plume

• Puisqu’il est maintenant assuré que Samuel Girard ne pourra participer aux matchs de la Série Canada-Russie CIBC 2017 qui auront lieu les 14 et 16 novembre à Charlottetown et à Moncton, Thomas Grégoire, du Phoenix de Sherbrooke, a été ajouté à l’équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, mardi...

• La LHJMQ a publié mardi la liste des joueurs étudiants par excellence du mois d’octobre. Le gagnant chez les Saguenéens est Zachary Bouthillier. Parmi les autres lauréats, on remarque le Jonquiérois Raphaël Harvey-Pinard, des Huskies de Rouyn-Noranda...

• Après avoir assisté au Défi mondial des moins de 17 ans, en Colombie-Britannique, Yanick Jean doit être de retour dans l’entourage des Saguenéens, mercredi. Il devrait être derrière le banc de son équipe pour la visite des Tigres de Victoriaville...