Les Saguenéens se sont associés à la clinique de sang tenue mardi à la Réserve navale de Chicoutimi. Tous les joueurs se sont impliqués à tour de rôle. Ci-haut, Jérémy Diotte et Vincent Lapalme ont servi le café aux généreux donateurs.

Entraînement intensif pour les Sags

« Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage ! », dit le proverbe. C’est exactement ce qu’ont fait les Sagueneéns de Chicoutimi, mardi, à leur retour à l’entraînement après une fin de semaine exécrable contre les clubs des Maritimes.

« On a remis nos bottes de travail et on a refait des mises au point, a imagé l’entraîneur-chef Yanick Jean. On a une équipe jeune et il faut répéter. C’est normal et ça fait partie du cheminement, sauf qu’on veut que ça progresse quand même. »

À la veille de la visite de l’Océanic de Rimouski, mercredi (ce soir), à 19 h 30, les Bleus ont donc eu droit à un entraînement intensif principalement axé sur l’implication et la gestion de la rondelle. « Il y a des éléments qui ne sont pas des automatismes et il faut que ça le devienne. Il faut aussi que tout le monde comprenne que dans notre ligue, tu ne peux pas avoir du succès si tu ne travailles pas. Souvent, ce n’est pas l’équipe la plus talentueuse qui gagne, mais celle qui travaille le plus », insiste Yanick Jean qui tiendra un entraînement matinal mercredi matin.

Le défenseur Thomas Ferland a donné un coup de main aux bénévoles et applique soigneusement le diachylon destiné à cette généreuse donneuse.

À quelques heures du duel contre l’Océanic qui vient d’engranger trois victoires consécutives, dont la dernière de 5-1 contre Québec, Yanick Jean préfère se concentrer sur son club et sur ce qui doit être fait plutôt que l’adversaire qui s’amène. « Peu importe l’équipe qui sera devant nous demain, ce sera vraiment notre performance et notre processus à nous qui vont prévaloir. Nonobstant l’adversaire que je respecte vraiment et qui est une très bonne équipe, à ce temps-ci de l’année, on ne joue que contre ça, de bonnes équipes. Ce sont des challenges soir après soir, alors on ne peut pas s’attarder à l’autre équipe. Il faut vraiment se concentrer sur nous. »

À l’issue des deux cinglants revers subis en fin de semaine, le pilote des Sags avait lancé un avertissement voulant que certains joueurs, vétérans inclus, puissent aller réfléchir dans les estrades avec le retour en santé des blessés. La menace est toujours présente puisque les Ryan Smith, Vincent Lapalme et Mathieu Desgagnés « sont très proches d’un retour. Certains seront prêts pour demain, c’est sûr », a indiqué Yanick Jean qui attendra la fin de la pratique matinale avant d’établir l’alignement et le gardien partant pour le match de mercredi. Christophe Farmer, blessé samedi, sera le seul joueur qui ne sera pas disponible avant quelques semaines.

Repêchage à Québec

Dans un autre ordre d’idée, les Assises annuelles et du prochain repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) se tiendront à Québec pour une troisième fois dans l’histoire de la ligue. Les Remparts de Québec et la Ville de Québec seront en effet les hôtes de l’événement. Les Assises auront lieu du 5 au 7 juin 2019, tandis que la séance de sélection du junior majeur se déroulera le samedi 8 juin, au Centre Vidéotron.

Pour sa part, Yanick Jean est bien sûr heureux que ce grand rendez-vous du junior majeur ait lieu à proximité de la région. « C’est l’fun pour nous, mais également pour les jeunes de la région qui sont éligibles et leurs familles », convient-il.