Le gardien des Huskies de Rouyn-Noranda, l’Almatois Samuel Harvey, a mérité le titre de gardien du mois d’octobre de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

En quête d'une autre perle

L’entraîneur des Saguenéens de Chicoutimi, Yanick Jean, quittera la région samedi matin, pour assister à l’édition 2017 du Défi mondial de hockey des moins de 17 ans qui se tiendra à Dawson Creek, en Colombie-Britannique, dans l’espoir de dénicher une nouvelle perle européenne.

Yanick Jean sera donc derrière le banc des Bleus vendredi soir, pour le match contre les Sea Dogs de Saint-Jean au Centre Georges-Vézina, mais pas pour le match de samedi après-midi contre le Drakkar de Baie-Comeau. Claude Bouchard prendra le relais à la barre de l’équipe durant ses cinq jours d’absence. 

Comme chaque année, le DG et entraîneur-chef des Saguenéens ira épier les talents en action, notamment les joueurs européens en vue du prochain repêchage. Ce tournoi mondial offre une excellente visibilité pour les joueurs européens désireux de poursuivre leur développement en Amérique du Nord. « C’est le même tournoi auquel Samuel Houde et Vladislav Kotkov ont participé l’an dernier. C’est une vitrine pour les joueurs européens, et c’est là qu’on a découvert Kotkov », rappelle Yanick Jean.

Le Défi mondial de hockey des moins de 17 ans se déroulera à Dawson Creek et à Fort St. John en Colombie-Britannique, du 5 au 11 novembre. En plus des trois équipes canadiennes (blanc, rouge et noir), on retrouvera des formations des États-Unis, de la Finlande, la République tchèque, la Russie et la Suède. Parmi les étoiles du Québec, mentionnons la présence d’Alexis Lafrenière de l’Océanic de Rimouski qui jouera dans Équipe Canada Rouge.


C’est une vitrine pour les joueurs européens, et c’est là qu’on a découvert Kotkov.
Yanick Jean

En bref

Mathieu Desgagnés saura cette semaine s’il a suffisamment retrouvé sa forme physique et sa vitesse pour être de retour dans l’action pour la première fois en saison régulière. Opéré au genou, l’attaquant a eu le feu vert pour un retour au jeu et il a d’ailleurs participé à la période d’échauffement dimanche dernier sans toutefois prendre part au match contre Drummondville. Le travail se poursuit afin qu’il puisse être prêt pour vendredi, contre les Sea Dogs de Saint-Jean...

Le gardien de but des Huskies de Rouyn-Noranda, l’Almatois Samuel Harvey, a été choisi gardien Vaughn du mois d’octobre de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Depuis le début de la saison, Harvey n’a toujours pas encaissé de revers en temps réglementaire. En 13 départs, il maintient une fiche de dix gains contre seulement trois défaites, avec deux de ces dernières venant en prolongation et une autre en tirs de barrage. Il a connu jusqu’à maintenant 11 départs très solides dans lesquels il a accordé deux buts ou moins. En près de 800 minutes de jeu, Harvey a alloué seulement 26 buts, et ce en faisant face à une moyenne de presque 30 lancers par match. Il mène présentement tous les autres gardiens de la ligue avec une excellente moyenne de buts alloués de 1,97 et un pourcentage d’arrêt de ,934...

Rappelons que le 27 octobre dernier, le gardien almatois de 19 ans a égalé un record d’équipe pour le plus de victoires par un gardien de but en carrière suite à un gain par blanchissage de 1 à 0 en prolongation contre Acadie-Bathurst. Il a ainsi rejoint l’ancien gardien des Huskies, Jean-Philippe Levasseur (2003-07), avec 74 gains en carrière. Après 16 parties de disputées, les Huskies trônent au sommet du classement général de la LHJMQ avec 24 points (10-2-2-2), notamment grâce à l’excellent travail du cerbère Samuel Harvey...

Ça fait un peu spécial de voir la « Tornade de Roberval », Samuel Girard, soutenir publiquement son oncle, le maire Guy Larouche, en vue des élections municipales. Sur la page Facebook de son père Tony, il explique, via Skype, que s’il était à Roberval, il voterait certainement pour son oncle, car il estime que ce dernier a fait du bon travail dans la gestion et le développement de la ville au cours des dernières années. « J’espère que les citoyens de Roberval ont reconnu que tu avais été un très bon maire et que tu vas évoluer à ce poste encore pour les quatre prochaines années », a-t-il conclu...