L’attaquant #71 des Saguenéens de Chicoutimi, Justin Ducharme, a connu une excellente fin de semaine, avec quatre buts en deux matchs, ce qui lui a valu chaque fois la première étoile de la rencontre. Le jeune homme reste humble devant le succès et se soucie davantage de progresser de match en match.

Ducharme se réjouit avec les victoires

Ne comptez pas sur Justin Ducharme pour vanter ses mérites. Le # 71 des Saguenéens de Chicoutimi vient de connaître une fructueuse fin de semaine, avec une production de quatre buts en deux matchs, en plus de mériter la première étoile chaque fois.

L’attaquant de 6 pieds, 179 livres a en effet enfilé deux buts dans une victoire de 4-1 des Bleus contre l’Armada vendredi et a répété son exploit le samedi, dans un gain de 3-1 des siens contre les Olympiques de Gatineau. Mais pour lui, la fiche personnelle importe moins que les succès de l’équipe.

En mai, Ducharme venait à peine de célébrer la conquête de la Coupe Memorial dans l’uniforme du Titan d’Acadie-Bathurst lorsqu’il a appris qu’il avait été échangé aux Saguenéens de Chicoutimi. Après avoir connu l’apogée au junior majeur, il doit prendre un nouveau départ avec sa nouvelle formation. Une transition qui s’est bien passée. «C’est sûr que ç’a été un petit choc quand je l’ai appris, mais une fois rendu à Chicoutimi, je suis super content, assure-t-il en entrevue. Je pense que nous avons une bonne équipe cette année, avec de bons jeunes qui ont un impact dès cette saison dans la ligue. En plus, nous avons de bons vétérans, donc nous avons un bon groupe pour aller loin.»

Repères trouvés
Le #71 avoue qu’il a vécu une courte période d’adaptation à son nouvel entourage au début, «mais je pense que je commence à me sentir bien sur la glace avec les gars. La chimie s’installe.»

Quant à ses succès offensifs du week-end, le natif de Mirabel demeure humble. «Les buts, c’est juste un bonus. Ce qui importe, ce sont les deux grosses victoires d’équipe que nous avons remportées et je suis pas mal fier des gars», rétorque l’étudiant en sciences humaines (avec maths) au Cégep de Chicoutimi. Du point de vue académique, ce fut aussi une petite adaptation puisque l’an dernier, à Bathurst, il recevait une formation collégiale en suivant des cours à distance.

D’autre part, le vétéran n’entend pas s’asseoir sur ses lauriers. «Il faut travailler à chaque match et travailler en équipe. Nous avons réussi à corriger nos lacunes des deux premiers matchs que nous avions perdus et il faut continuer sur la bonne voie», fait valoir celui qui apprécie l’appui de la foule partisane des Saguenéens.

À Anaheim
L’athlète de 18 ans a aussi vécu une première présence à un camp de développement à l’invitation des Ducks d’Anaheim. «Je pense que ç’a bien été. Ils m’ont rencontré avant de me laisser partir et ils m’ont dit qu’ils avaient apprécié ce que j’avais démontré (durant le camp) et ma vitesse. Ils m’ont incité à travailler ma force physique afin de devenir plus fort dans tous les aspects du jeu et ils m’ont aussi dit de continuer à travailler comme je le fais, à jouer dans mon style de jeu et on verra où ça va nous mener.»

+

POINTES DE PLUME

• Comme c’était congé scolaire en raison des élections, les joueurs des Saguenéens ont pris part à un entraînement lundi...

• Deux défenseurs ont pu s’entraîner sans contact, soit Louis Crevier et Thomas Ferland...

• Pour plusieurs joueurs de hockey, il s’agissait de leur première occasion de voter. Mais comme plusieurs ne proviennent pas de la région où ils évoluent au hockey, ils sont sans doute nombreux à ne pas avoir effectué les démarches pour avoir le droit de vote et ne se sont donc pas présentés aux urnes lundi... 

• Dans la frénésie de la campagne électorale du Québec et de celle qui s’est récemment conclue au Nouveau-Brunswick, la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a décidé d’y aller elle aussi de son propre scrutin! Ainsi, les amateurs de hockey ont été invités à voter pour l’un des entraîneurs du circuit qui ferait le meilleur «chef de parti» et celui parmi les capitaines du circuit Courteau qui ferait le meilleur «ministre des Sports», en plus de partager la publication du concours sur Facebook ou sur Twitter. En soumettant leurs votes avant 23h59 (HE) lundi, les gens pouvaient remporter différents prix. Les noms des «nouveaux élus» seront dévoilés mardi...