Zachary Lavigne fait partie des joueurs qui se débrouillent bien à l’école depuis le début de l’année scolaire.

Des Sags efficaces sur les bancs d’école

Pendant qu’ils se démènent sur la glace, les joueurs des Saguenéens en font tout autant sur les bancs d’école. Lors de la session d’automne, les joueurs inscrits au Cégep de Chicoutimi ont combiné un excellent taux de réussite de 97 pour cent.

Sur 64 cours, seulement deux ont été échoués. L’entraîneur-chef et directeur général des Sags, Yanick Jean, a reçu les résultats académiques de ses joueurs, mercredi, lors d’une réunion. Celui qui met une grande importance sur les études était fier de constater que les hockeyeurs semblent eux aussi prendre cet aspect au sérieux.

« Nos standards scolaires sont élevés et c’est important pour nous de bien réussir. On dit souvent que ce n’est pas le hockey le plan A et l’école le plan B. Pour nous, ce sont deux plans A. Pour nous, c’est non négociable. »

Yanick Jean a indiqué que la réussite scolaire faisait partie des valeurs de l’organisation. Mais ce n’est pas tout d’inculquer tout ça aux jeunes. Ils doivent également avoir le soutien nécessaire.

« C’est possible grâce à l’incroyable travail de Joanne Leblanc (conseillère pédagogique des Sags) et de Pierre-Olivier Couture (enseignant attitré aux joueurs de l’équipe), a avancé Jean. On a une aide précieuse du Cégep de Chicoutimi, qui fait en sorte que l’encadrement de nos joueurs est tout simplement phénoménal. »

Ce taux de réussite qui frôle la perfection se fait dans des circonstances qui sont loin d’être évidentes. Le calendrier chargé de la saison régulière oblige les joueurs à s’absenter régulièrement des heures de cours et ils ont la responsabilité de rattraper le temps perdu. Le soutien offert aide les jeunes, mais ces derniers ont aussi du mérite, signale Yanick Jean.

« Pour être un joueur junior, ça prend une discipline avec un horaire qui n’est pas nécessairement facile, a-t-il renchéri. Le joueur doit travailler et être discipliné, et nous, on fournit l’encadrement. »

La situation n’est pas complètement nouvelle pour les Saguenéens. Depuis quelques sessions, ils enchaînent les bons taux de réussite à l’école. Dès son arrivée en 2014, Yanick Jean avait signifié son désir de laisser une grande place aux études.

« Le joueur qui peut aller au cégep est obligé de le faire », a-t-il précisé. En ce sens, tous les joueurs francophones sont inscrits à des cours au Cégep de Chicoutimi, tandis que les joueurs anglophones suivent des cours par correspondance dans la classe-école aménagée au Centre Georges-Vézina.

Dès le recrutement

Les Saguenéens ne jouent pas de chance. Ils ne laissent rien au hasard et ce désir de mettre la main sur de bonnes personnes se fait sentir lors du recrutement. Le personnel de l’équipe rencontre les joueurs ciblés, en plus d’en faire autant avec leurs enseignants au secondaire.

Yanick Jean affirme régulièrement qu’il souhaite mettre la main sur de bons individus. On sait maintenant qu’il fait des efforts concrets pour y parvenir. « On ne veut pas parler des deux côtés de la bouche, a confié Jean. C’est facile de s’asseoir en tant que dirigeant, de dire qu’on veut de bons individus et finalement, de repêcher un peu n’importe qui sans savoir (quel genre de personne le joueur est). »

Parmi les joueurs les plus efficaces sur les bancs d’école, on retrouve notamment ceux qui en sont à leur deuxième ou troisième année collégiale. Les Vincent Lapalme et Zachary Lavigne font partie de ce groupe.

POINTES DE PLUME

• Vladislav Kotkov a récolté une passe, jeudi soir, lors de sa participation au Match des meilleurs espoirs de la Ligue canadienne de hockey. Le membre de l’équipe Don Cherry a célébré une victoire de 7-4 devant l’équipe Éric Lindros. Devant le filet, le Chicoutimien Olivier Rodrigue a bloqué 13 des 14 tirs en 30 minutes de jeu avec la formation de Don Chery. Chez les gagnants, Filip Zadina, des Mooseheads de Halifax, a compté deux buts, tout comme Aidan Dudas et Ty Dellandrea. Evan Bouchard s’est également illustré en amassant quatre passes. La rencontre a été à sens unique puisqu’à un certain moment, l’équipe Don Cherry menait 5-0...

• Kotkov a réussi à se démarquer lors des tests sur glace, en terminant deuxième à l’exercice « réaction avec la rondelle », derrière Liam Foudy des Knights de London. Dans le volet hors glace des examens physiques, l’attaquant Barrett Hayton, des Greyhounds de Sault Ste. Marie, a terminé premier parmi les 40 espoirs présents. Les tests comptaient sept différents exercices. Sur la glace, c’est le défenseur du Titan d’Acadie-Bathurst Noah Dobson qui a fini premier au cumulatif des 10 différents exercices...

• Zachary Lavigne se rapproche tranquillement d’un retour au jeu. À l’écart du jeu en raison d’une mononucléose, le capitaine des Sags participe à l’entraînement de l’équipe depuis quelques jours, mais il n’a toujours pas reçu le feu vert des médecins pour recevoir des contacts physiques...