Zachary Lavigne, Zachary Bouthillier et Mathieu Desgagnés ont reçu une bourse pour leur rendement scolaire lors de la saison 2017-2018.

Des Sags efficaces... à l’école

Sur la patinoire, la dernière saison des Saguenéens ne passera pas à l’histoire, mais sur les bancs d’école, les joueurs ont montré un rendement de grande qualité, au cours des derniers mois.

« C’est l’une de nos meilleures cohortes », a lancé fièrement la conseillère pédagogique, Joanne Leblanc, lors de la remise des trois dernières bourses de la Fondation d’études des Saguenéens Desjardins de Chicoutimi. Dans son allocution, devant les 16 joueurs qui fréquentent le cégep et les intervenants du programme pédagogique et du comité de suivi, la responsable et enseignante à la retraite a indiqué que lors de la session d’automne, 97 % des cours avaient été réussis et que les résultats s’annonçaient aussi remarquables pour la session d’hiver qui prendra fin prochainement. Après coup, elle a précisé qu’en moyenne, chaque joueur suivait quatre cours, soit environ 12 heures, en plus d’une période d’étude obligatoire. C’est d’ailleurs lors de la dernière période, mercredi matin, que les bourses ont été décernées. 

Joanne Leblanc a expliqué qu’en plus des étudiants du cégep, Félix-Antoine Marcotty fréquente toujours l’école secondaire, tandis que les joueurs anglophones suivent des cours par correspondance et, depuis deux ans, sont tenus de suivre un cours privé de français. « On veut qu’ils soient en mesure de communiquer avec les partisans, notamment lorsqu’ils participent à des activités », de faire valoir Joanne Leblanc, indiquant pendant sa présentation que 20 % des joueurs avaient démontré de l’intérêt à suivre des cours pendant la prochaine période estivale. 

Lauréats

Les attaquants Mathieu Desgagnés et Zachary Lavigne ainsi que le gardien Zachary Bouthillier ont été honorés, mercredi. Avant de nommer les trois gagnants, Joanne Leblanc a noté la difficulté de trancher après plusieurs discussions entre les différents professeurs concernés. « Il a fallu y réfléchir parce qu’on avait d’excellents étudiants », a-t-elle souligné. 

Mathieu Desgagnés a reçu la bourse de la meilleure amélioration, accompagné d’une somme de 300 $. Après avoir complété ses études secondaires en anglais, l’attaquant de 17 ans a effectué un retour en français l’an dernier dans le programme de Sciences humaines, profil économie et gestion, ce qui a représenté un défi de taille. Malgré une importante blessure au genou qui lui a fait rater 15 matchs en début de saison, il a montré une amélioration significative entre les deux sessions. 

Pour sa part, Zachary Lavigne est reparti avec la bourse de persévérance et un montant de 500 $. En début de saison, il a subi deux importantes chirurgies à la mâchoire, après avoir été atteint d’un tir, et une mononucléose qui l’a de nouveau ralenti pendant un mois en début d’année. Malgré tout, dans ses huit cours cette saison, le capitaine de l’équipe a maintenu une moyenne supérieure à 82 %, ce qui le place nettement au-dessus de la moyenne de ses groupes. 

Zachary Bouthillier a quant à lui mérité le montant le plus important, soit 1000 $, accompagnant la bourse d’excellence et d’engagement scolaire. À sa première année collégiale, en sciences humaines, il a affiché une moyenne de 86 % à la session d’automne et est demeuré aussi efficace durant la présente session. 

Le financement de la Fondation d’études Desjardins des Saguenéens est obtenu en majeure partie grâce au tournoi de golf annuel ainsi que par la vente des billets de la Lotto-Sags. Annuellement, en plus des bourses émises par l’organisation chicoutimienne, un montant de 50 000 $ est investi dans le Fonds Gervais Munger — en hommage à l’ancien gestionnaire des Saguenéens décédé dans un accident de bateau —, géré par la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Le gouverneur Richard Létourneau a confié que les besoins sont de plus en plus grands puisqu’à son arrivée en poste en 2015, le montant par concession était de 20 000 $. En prenant pour exemple le gardien Julio Billia, qui a gardé les buts des Sags pendant cinq saisons, ce dernier avait droit à un montant de plus de 25 000 $.