Olivier Galipeau a marqué dans la défaite.

Défaite serrée des Sags à Drummondville

Les Saguenéens ont été incapables de combler un déficit de trois buts, samedi après-midi, au Centre Marcel-Dionne de Drummondville. Deux buts encaissés tôt en première période et un autre alloué dès les premières secondes du deuxième engagement ont contribué à une victoire de 3-2 des Voltigeurs face aux Chicoutimiens.

Les visiteurs sont passés bien près de niveler la marque dans la dernière minute de jeu en troisième. Olivier Galipeau a d’abord réduit l’écart à 3-2 avec 45 secondes à écouler au cadran lors d’un double avantage numérique, puis le reste de l’histoire appartient à Daniel Moody. Le gardien des Voltigeurs a été sensationnel devant son filet, en réalisant notamment un arrêt in extremis devant Vladislav Kotkov, du bout de la mitaine.

Quelques minutes plus tôt, Damian Figueira avait été chassé cinq minutes pour une mise en échec par-derrière à l’endroit de Kelly Klima. L’attaquant des Sags est resté étendu de longues minutes sur la surface glacée, mais est resté dans le match. Il a également reçu un bâton au visage quelques minutes plus tard, ce qui a valu une pénalité à Morgan Adams-Moisan.

«On méritait ce match-là, a réagi l’entraîneur-chef et directeur général des Sags, Yanick Jean, à l’autre bout du fil. On peut mettre ce match dans la colonne de ceux qui s’équivalent à la fin de la saison. On a eu des chances en or et on a été malchanceux. Un bâton cassé, deux arrêts coup sur coup du gardien qui ne voyait même pas la rondelle... On aurait facilement pu créer l’égalité à la toute fin.»

En première période, ce même Adams-Moisan a fait 1-0 Voltigeurs après 1:44 de jeu. Une minute plus tard, Xavier Bernard déjouait Zachary Bouthillier à l’aide d’un tir de la pointe, pendant que Xavier Pouliot se retrouvait au cachot.

En deuxième, Xavier Simoneau a porté le compte à 3-0 en faveur des Voltigeurs, dès la 59e seconde de jeu. Vladislav Kotkov a réduit l’écart à deux buts quelques instants plus tard. Le Russe de 17 ans réussissait son 10e filet de la saison.

«Je ne pense pas qu’on a connu un mauvais début de match, loin de là, a mis en contexte Jean à propos des deux buts rapides alloués en première. Je n’ai pas un mot à dire, le travail était là et on méritait ce match-là plus qu’eux autres.»

Au cours de cette rencontre, les Saguenéens ont fait mouche une seule fois en huit avantages numériques. «On a eu des chances, ce n’est pas l’avantage numérique le problème», a soutenu Yanick Jean.

En bref

- Les Saguenéens retrouveront leurs partisans pour une dernière fois en 2017. Les Tigres de Victoriaville seront les visiteurs et tel que mentionné par le collègue Dave Ainsley dans le Progrès samedi, il s’agira du dernier match du capitaine Olivier Galipeau dans l’uniforme bleu et blanc. Les spécialistes de la twittosphère l’envoient déjà avec le Titan d’Acadie-Bathurst, mais Yanick Jean n’a rien voulu confirmer samedi.

- À noter que le début du match aura lieu à 14h, dimanche. Plus de 5000 $ en prix seront tirés parmi les spectateurs présents.