German Rubtsov

Début impressionnant pour Rubtsov à Halifax

German Rubtsov n'a pas tardé à faire sentir sa présence avec les Saguenéens. À son premier match dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, l'attaquant russe de 18 ans a montré qu'il avait tout le talent du monde, dans une victoire des siens 4-3 en fusillade sur les Mooseheads d'Halifax pour débuter une séquence de trois matchs en trois soirs dans les Maritimes.
Les Sags n'ont pas volé les deux points, dominant 45-26 dans les tirs au but. L'ajout de German Rubtsov a également eu un effet immédiat sur l'attaque massive qui a débloqué, menant aux trois buts des Chicoutimiens en temps réglementaire. Le Russe n'était pas trop dépaysé à forces égales, méritant la troisième étoile de la rencontre. Petit résumé de sa soirée de travail en chiffres: deux passes, six tirs au but, tous dangereux, deux minutes de pénalité et une mise en échec. En prolongation, à trois contre trois, il a bien failli couronner le tout avec une montée de bout en bout, mais a perdu la rondelle au dernier moment. Quelques secondes plus tard, il s'est amené seul devant Alexis Gravel qui a fait l'arrêt de la jambière.
«Il a été vraiment impressionnant, de laisser tomber l'entraîneur-chef Yanick Jean qui ne s'attendait pas autant de sa nouvelle recrue après trois semaines d'inaction.
«Il était partout sur la glace et des deux côtés, le long des rampes. Il est très efficace en échec avant. Il est difficile à jouer contre. Par sa patience avec la rondelle, il a l'habileté d'acheter du temps de possession avec la rondelle», de souligner le pilote des Bleus, convenant qu'il n'était pas étranger aux succès de l'équipe avec l'avantage d'un homme.
Nicolas Roy a inscrit le seul but de la séance de tirs de barrage pour donner la victoire aux Saguenéens.
Histoire du match
Pour une première fois en quatre matchs, les Sags ont été les premiers à s'inscrire à la marque, par l'entremise de Nicolas Roy en avantage numérique. Seulement 26 secondes plus tard, Jake Coughler a été oublié derrière les défenseurs et a déjoué Julio Billia d'une belle feinte entre les jambières. En deuxième, les deux équipes se sont échangé un but en avantage numérique. Nico Hischier a d'abord manoeuvré avant de battre le gardien des Sags du côté du bloqueur. En fin d'engagement, la persévérance de Nicolas Roy a rapporté quand il a fini par envoyer la rondelle derrière la ligne rouge. Sur la séquence, German Rubtsov a obtenu son premier point dans la LHJMQ.
Les Mooseheads ont repris les devants dès le début de la troisième sur une séquence bizarre. En échec avant, Connor Moynihan a frappé la rondelle sur la palette de Kevin Klima en échec avant qui a rebondi directement dans le fond du filet. Encore une fois, les Sags sont revenus grâce à l'avantage numérique, sur un puissant lancer de Frédéric Allard. Après une prolongation spectaculaire, Nicolas Roy a inscrit le seul but de la séance de tirs de barrage, avec sa feinte habituelle. Yanick Jean a noté une grande amélioration dans l'exécution, mais aussi le désir de ses troupiers. «On a été de loin meilleur que lors du dernier match et l'autre avant. On a fait beaucoup d'ajustements dans le système lors des deux derniers jours pour ne pas ressembler à des Smarties, c'est-à-dire des bonbons mélangés», d'indiquer Yanick Jean.
Pointes de plume
• Les Commandeurs de Lévis, de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, retireront le chandail #15 de David Desharnais, lors d'une cérémonie le 3 février. Les dirigeants des Sags devraient certainement penser à l'attaquant du Canadien de Montréal pour un tel honneur. Le natif de Laurier-Station est le 7e plus productif de l'histoire de l'organisation avec 374 points en 262 rencontres en saison régulière...
• Avant la rencontre, les Mooseheads ont souligné la participation de Nicolas Roy au Championnat mondial junior avec la formation canadienne. Le directeur général Cam Russell lui a remis une plaque commémorative...
• Blessé, Vincent Lapalme n'a pas affronté les Mooseheads. Il est du voyage et pourrait être en uniforme vendredi ou samedi, à Saint-Jean et Bathurst. Brendan Hamelin a quitté la rencontre d'hier en deuxième période. Il a passé des radiographies dont les résultats seront connus dans les prochaines heures...