Continuer de progresser sur la route

Si les Saguenéens de Chicoutimi connaissent une bonne séquence à la maison ces temps-ci, ils auront l’occasion de parfaire leur jeu sur les patinoires adverses, cette semaine, avec trois matchs sur la route d’ici dimanche. Un premier gros test les attend dès mardi, alors qu’ils rendront visite à l’une des puissances du circuit, l’Océanic de Rimouski. Suivront les affrontements contre Sherbrooke vendredi et Victoriaville samedi.

Avant la période des Fêtes, les Saguenéens avaient réussi à demeurer parfaits contre les Rimouskois en trois affrontements. Depuis janvier, c’est l’Océanic qui a eu le meilleur en deux occasions. Toutefois, lors de leur dernière visite au Colisée Financière Sun Life le 6 février, les Bleus s’étaient forgé une avance de 3-1 en première, avant de laisser l’Océanic effectuer une poussée de trois buts en deuxième. Les Sags se sont finalement inclinés 5-4. Un mois plus tard, les Sags auront l’occasion de jauger leur travail du dernier mois. « On a joué de bons matchs à Rimouski à venir jusqu’à maintenant et on veut continuer sur notre lancée. »

« On a identifié ce match dans nos cinq parties contre des équipes dominantes. Ce sera de gros tests pour nous et pour notre manière de nous comporter », a indiqué l’entraîneur-chef Yanick Jean.

Malgré deux blanchissages à leurs deux derniers matchs sur la route contre des puissances au classement, Drummondville et Baie-Comeau, le pilote des Saguenéens a retenu des points positifs dans la tenue de ses troupes.

« Dans nos deux matchs contre le Drakkar (gain de 4-3 à domicile, puis un revers de 5-0 à Baie-Comeau), ç’a été très bien fait et on a un peu moins bien fait contre Drummondville. On veut continuer de progresser en jouant contre ces équipes (de haut de classement) », argue-t-il.

Mentionnons que les Saguenéens profitent d’un alignement presque complet. Seul leur général à la défense, Jérémy Groleau, est toujours sur la touche.

Enfin, comme c’est la semaine de relâche, les Saguenéens pourront profiter d’une bonne nuit de sommeil à l’hôtel avant de rentrer à la maison mercredi. Un plus pour la formation qui sera en forme pour entamer les deux autres rencontres sur la route, vendredi et samedi.