Depuis le moment où il a quitté les Saguenéens de Chicoutimi, à la mi-janvier, en raison d'une commotion cérébrale subie en novembre, Scott Carrier a fait des pas dans la bonne direction. À un tel point qu'il a recommencé à jouer, il y a quelques jours.

Carrier reprend du service

Depuis le moment où il a quitté les Saguenéens de Chicoutimi, à la mi-janvier, en raison d'une commotion cérébrale subie en novembre, Scott Carrier a fait des pas dans la bonne direction. À un tel point qu'il a recommencé à jouer, il y a quelques jours.
Depuis jeudi passé, Scott Carrier porte les couleurs des Dragons du Collège Laflèche de Trois-Rivières. Il terminera la présente saison avec cette équipe du circuit collégial provincial.
«J'ai senti que la forme revenait et j'ai décidé d'aller les rejoindre, explique Scott Carrier. Je ne suis pas inquiet. J'ai passé des tests et on m'a assuré que tout est correct et que je peux recommencer à jouer. Les premiers matchs, jeudi et samedi, se sont bien déroulés. En faisant partie de l'équipe, ça va aussi m'aider à rester en forme.»
Carrier n'a pas découvert un nouveau monde quand il a mis les pieds dans le vestiaire des Dragons. Au fil des années, il a évolué avec la majorité des hockeyeurs qui font partie de l'équipe. L'entraîneur (Kevin Desrochers) l'a aussi dirigé dans les rangs mineurs.
Il assure avoir apprécié ses premiers contacts avec le hockey collégial.
«C'est du bon calibre, précise-t-il. Les gars savent jouer. C'est vraiment bon. En plus, d'autres nouveaux joueurs de Laflèche (Xavier Saint-Pierre et Simon Fortier) arrivent du junior majeur. Certains ont aussi tenté leur chance à un camp d'entraînement du junior majeur.»
Retour incertain
La commotion cérébrale subie par Scott Carrier en novembre 2014 n'était pas sa première en carrière. Quand il a quitté les Saguenéens, il voulait prendre le temps de bien se rétablir et se concentrer sur ses études. Pour le moment, il ne peut dire si on le reverra un jour avec la formation saguenéenne.
«Honnêtement, je ne le sais pas encore, répond Carrier, qui surveille de loin les activités des Saguenéens. Ma décision n'est pas prise. Ça va dépendre de ma fin de saison et si je me sens assez en forme pour retourner avec les Saguenéens. La décision m'appartient, mais elle appartient aussi aux Saguenéens. S'ils m'invitent au camp et que je me sens assez en forme, il est évident que je vais m'essayer.»
Rappel
Techniquement, les Saguenéens n'ont pas le droit de rappeler Carrier cette saison. Chaque équipe de la Ligue de hockey junior majeur a droit à un maximum de deux joueurs collégiaux affiliés.
Sur la liste de protection des Saguenéens, les deux places sont déjà comblées par Frédérick Mercier et Mathieu Duquette.