Zachary Bouthillier s’est montré intraitable face aux attaquants des Mooseheads, jeudi soir, ce qui a permis aux Saguenéens de l’emporter en prolongation, 4-3.

«Bouthillier a été fumant!»

Les Saguenéens de Chicoutimi ont comblé un retard de deux buts en troisième période pour surprendre les Mooseheads à Halifax, la deuxième meilleure équipe du circuit Courteau, au compte de 4 à 3 en prolongation. La troupe de Yanick Jean savoure donc une cinquième victoire de suite.

Malgré une domination des Mooseheads de 46 à 17 au chapitre des tirs au but, les Sags ont trouvé une façon de revenir dans le match, grâce à leur gardien Zachary Bouthillier qui a fermé la porte à plusieurs occasions.

« Bouthillier a été fumant !», a immédiatement fait savoir l’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, après la rencontre. « C’est une grosse victoire pour nous en début de voyage. Ça n’a pas été facile, on a perdu Kelly Klima et (Félix-Antoine) Marcotty qui se sont blessés et il nous manquait déjà (Vladislav) Kotkov et (Jeremy) Groleau. Je suis fier de mes joueurs, mais ils sont capables de plus. »

Caractère

Maxime Fortier a inscrit le premier but de la rencontre contre Zachary Bouthillier. Brett Crossley a fait de même quelques minutes plus tard, alors que les Mooseheads évoluaient en désavantage numérique, Liam Stephens a toutefois réduit l’écart avant la fin du premier engagement.

Filip Zadina a redonné une avance de deux buts aux locaux, au début du deuxième tiers, avec son 34e but de la saison. Les Sags ont joué de chance en troisième période, lorsque Mathieu Desgagnés, en échec avant, a harponné la rondelle sur le bâton du défenseur Walter Flower. Le disque s’est retrouvé derrière le gardien Alexis Gravel. Avec cinq minutes à faire, Liam Stephens a décoché un tir des poignets qui a prolongé le débat. Seulement 22 secondes étaient écoulées en prolongation lorsque Kevin Klima a surpris Alexis Gravel d’un tir bas pour compléter la remontée victorieuse.

« On a montré du caractère et de la résilience et ça va être important pour la suite du voyage, indique Jean. On va affronter de bonnes équipes et ça ne sera pas facile. »

L’entraîneur-chef a tenu à souligner que trois de leurs cinq victoires ont été acquises contre les équipes au sommet du classement (l’Armada de Blainvilles-Boisbriand, les Mooseheads d’Halifax et l’Océanic de Rimouski), au cours des neuf derniers jours.

Les Sags se mesureront les Islanders de Charlottetown, samedi, à 14h (heure du Québec), avant d’affronter leur ancien capitaine, Olivier Galipeau, et le Titan à Acadie-Bathurst le lendemain.

POINTES DE PLUMES

• Le Bureau des gouverneurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec a voté quelques amendements à la réglementation qui entreront en vigueur dès de la saison prochaine... Un changement important affecte les séries éliminatoires. Les matchs de séries, pour deux équipes séparées par plus de 600 kilomètres, à l’exception de la finale, se joueront sous la formule 2-3-2 (une série peut donc ressembler à deux rencontres à domicile, trois sur la route avant de revenir à la maison pour deux autres duels). Toutefois, une entente entre les équipes peut être conclue pour jouer selon la formule en place cette année (chaque équipe dispute deux matchs devant ses partisans avant de voyager pour chaque rencontre suivante, et ce, jusqu’à la fin de la série).

• Trois des quatre dernières victoires des Sags se sont décidées en prolongation...

• Les Saguenéens occupent désormais la 14e position du classement devant le Drakkar de Baie-Comeau...