Samuel Blier a été échangé aux Cataractes.

Blier échangé aux Cataractes

Samuel Blier a été expédié aux Cataractes de Shawinigan, lundi, en retour d'un choix de 4e tour. L'entraîneur-chef et directeur général des Saguenéens de Chicoutimi, Yanick Jean, a grandement apprécié les services rendus par son ancien #12.
L'entraîneur-chef et directeur général des Saguenéens, Yanick Jean
Puisque Chicoutimi n'avait pas de choix de repêchage au quatrième tour lors du prochain repêchage, obtenir un choix dans cette ronde pour les services de l'attaquant de 18 ans rendait toutefois la transaction attrayante.
«L'offre de Shawinigan comblait un besoin. On ne voulait pas être deux rondes sans repêcher. Avec ça, on a un choix en fin de 3e ronde et un en début de 4e, étant donné que c'est le choix de Baie-Comeau. J'étais content de donner la chance à Samuel de pouvoir se rapprocher de chez lui», souligne Yanick Jean.
Natif de Plessisville, Blier jouera maintenant à un peu plus d'une heure de voiture du domicile familial.
L'entraîneur avait beaucoup de bons mots pour le jeune homme de 18 ans. Il lui souhaite la meilleure des chances à Shawinigan qui, rappelons-le, aspire aux grands honneurs cette saison
« Je suis heureux de lui donner une chance avec une équipe qui va s'essayer (pour la Coupe). C'est un bon individu, a-t-il soutenu au téléphone. C'est un bon jeune avec lequel j'ai adoré travailler.»
Pour la suite des choses, Jean croit que la Mauricie sera bénéfique à Blier.
« Je pense plus que jouer sur une petite glace tous les soirs va l'aider dans son développement.»
Ennuyé plus souvent qu'à son tour par les blessures, la 42e sélection au total en 2012 a récolté 16 points, dont huit buts, en 84 rencontres pour les Saguenéens. Il a davantage été utilisé dans des missions défensives lors de son passage à Saguenay.
Le cellulaire sonne
Yanick Jean indique que les pourparlers sont nombreux à l'approche de la date limite des transactions (mercredi midi). Le journaliste du Quotidien a réussi à le rejoindre peu avant 23h lundi. Sans en révéler la nature, il avoue que plusieurs dossiers sont sur la table.
« Je n'ai pas fait d'autres transactions que celle de Blier jusqu'à maintenant. Les discussions se poursuivent. Il y a eu beaucoup de discussions dans les dernières heures. Il y a des choses qui sont en processus présentement», a-t-il conclu.