L'entraîneur des Saguenéens, Yanick Jean, espère que ses joueurs vont améliorer leur présence au filet.

Besoin d'une meilleure gestion de la rondelle

Les Saguenéens de Chicoutimi n'ont pas beaucoup menacé les gardiens adverses, en fin de semaine dernière. Seulement un but contre les Remparts de Québec et un autre face à l'Océanic de Rimouski ont mené à deux défaites.
Yanick Jean estime qu'une bonne partie de la solution à ce problème passe par une meilleure gestion de la rondelle. Une qualité qu'il espère voir dès mercredi soir, alors que son équipe accueillera le Drakkar de Baie-Comeau.
« Nous avons besoin d'une meilleure gestion de la rondelle, a indiqué l'entraîneur de la formation chicoutimienne, mardi. On se débarrasse trop souvent de la rondelle. Au hockey, tu travailles fort pour avoir la rondelle. Tu ne peux pas t'en débarrasser une fois que tu l'as. Ce fut notre plus gros problème en fin de semaine.
« Ça ne s'explique pas nécessairement par un manque de confiance. Sur la grande glace, tu as plus de temps. Tu dois arrêter de donner la rondelle à l'autre équipe parce que c'est très long (avant de la reprendre). Ça fait partie des ajustements qu'il faut faire quand on joue sur une grande glace. Nous avons 13 nouveaux joueurs. Ce n'est pas quelque chose qui se fait en seulement un mois. »
Une meilleure gestion de la rondelle fait partie des priorités de Yanick Jean, mais ce n'est pas la seule.
« Une bonne gestion de la rondelle, c'est la base, a poursuivi le pilote des Saguenéens. En zone adverse, nous devons aussi améliorer notre présence au filet. Nous sommes là, mais nous ne sommes pas devant le gardien. Nous ne faisons pas un bon travail devant le gardien. »
Visite du Drakkar
Comme les Saguenéens, le Drakkar a disputé ses deux premiers matchs du calendrier à domicile, contre Rimouski et Québec. Il a blanchi l'Océanic (5-0), mais s'est incliné devant les Remparts (4-1).
Le Drakkar de Baie-Comeau fait partie des formations qui peuvent espérer de belles choses de la saison 2017-2018. Il construit son équipe depuis quelques années et le temps des récoltes approche à grands pas.
« C'est une équipe en progression, a analysé Yanick Jean. Ils ont eu sept choix de première ronde dans les deux dernières années. Ils ont progressé l'an passé et ils devraient connaître encore une meilleure saison cette année. Ils bâtissent sur des bases solides et ça va finir par payer. C'est une équipe qui a beaucoup de vitesse. Nous devons apprendre à jouer contre ça. »
Pointes de plume
• Un ancien attaquant des Saguenéens est passé d'une équipe de la ECHL à une autre, au cours des dernières heures. Joey Ratelle a été échangé par les Eagles du Colorado au Rampage de San Antonio...
• Yanick Jean n'a pas précisé, mardi, l'identité du gardien qui affrontera le Drakkar. Dans la même foulée, il n'a pas indiqué si un joueur sera rappelé en raison des absences de Zachary Lavigne et Mathieu Desgagnés, tous les deux sur la liste des blessés...
• Pas de nouveau dans le dossier de German Rubtsov. Aux dernières nouvelles, il n'avait pas encore obtenu la libération qui lui permettra de commencer sa saison avec les Saguenéens. À moins d'un changement de dernière minute, il ratera donc le match de mercredi soir...